Basketball

Rick Carlisle s’engage avec les Pacers pour quatre ans !

Rick Carlisle

Récemment parti des Mavericks, Rick Carlisle a déjà retrouvé un banc pour la saison prochaine et officiera dans l’Indiana pour les quatre prochaines années.

Corriger le tir rapidement

Rick Carlisle n’aura donc pas traîné pour s’engager dans un nouveau défi. Après avoir mis fin à sa collaboration avec les Mavericks – chez lesquels il occupait le poste de head coach depuis 2008 – la semaine dernière, celui qui évoluait chez les Celtics dans les années 80 s’est engagé aujourd’hui avec les Pacers pour les quatre prochaines saisons. Pour Carlisle, cette arrivée dans l’Indiana sera un énième retour dans une franchise qu’il a fréquenté plusieurs fois depuis la fin du siècle dernier. Adjoint de Larry Bird puis Isiah Thomas entre 1997 et 2001 puis coach principal entre 2003 et 2007, Indianapolis est tout simplement la franchise sur laquelle il a passé le plus de temps s’il l’on omet Dallas. Un retour aux sources donc pour celui qui avait emmené la franchise en finale de conférence en 2003/2004 (défaite 4-2 contre les Pistons, n.d.l.r).

Dans l’Indiana, Rick Carlisle devra redresser la barre après une saison manquée sous les ordres de Nate Bjorkgren. Avec le coach rookie à la barre, les Pacers ont échoué lors du play-in et ont ainsi manqué les playoffs pour la première fois depuis 2015. Le natif de l’État de New-York devra également réussir à redonner de l’allant à un effectif plutôt fourni autour de Malcolm Brogdon et Domantas Sabonis dans une franchise qui n’a plus gagné une série de playoffs depuis 2013/2014. Une éternité quant on sait que les piliers de l’équipe s’appelaient alors Paul George, Roy Hibbert ou encore George Hill.

Nouveau départ pour Rick Carlisle, qui retrouvera des Pacers qu’il a déjà fréquenté à plusieurs reprises au cours de sa carrière d’entraîneur. Un coach reconnu pour une franchise en perte de vitesse qui devra faire ses preuves dès la saison prochaine en retrouvant la postseason.

Crédit image en une : NBA via Getty Images

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire