Basketball

NBA Playoffs : Milwaukee bat Brooklyn dans un Game 7 exceptionnel

Nets Bucks

Au terme d’une rencontre extraordinaire qui s’est décidée après prolongations, les Bucks d’un Giánnis Antetokoúnmpo magique (40 pts, 13 rbd, 5 ast) sont venus à bout des Nets. Ils rejoignent ainsi les finales de conférence pour la deuxième fois en trois ans.

#3 Milwaukee Bucks @ #2 Brooklyn Nets : 115-111

Deux équipes au coude à coude

Dans un Barclays Center acquis à la cause des Nets pour le match le plus important de la saison des New-Yorkais, c’est Milwaukee qui se met tout d’abord en évidence dans cette rencontre historique. Grâce à son adresse extérieure, la franchise du Wisconsin démarre par un 6-0 et donne le ton dans cette partie. Immédiatement, Brooklyn répond grâce à un Kevin Durant (48 pts, 9 rbd, 6 ast) monumental hier soir qui trouve déjà ses repères et permet aux siens de passer un run de 11-0. Les deux équipes se tiennent alors en une seule possession pendant tout le quart-temps, le Big Three des Bucks se mettant petit à petit en ordre de bataille, et Brooklyn n’a que trois points d’avance après douze minutes de jeu (28-25).

L’écart augmentera légèrement pour les Nets à la faveur de deux tirs primés dès le début du deuxième quart-temps, mais les deux équipes continuent de se tenir en respect et aucune ne crée véritablement l’écart. Aux assauts dans la raquette de Blake Griffin (17 pts, 11 rbd) et ses partenaires, Giánnis Antetokoúnmpo répond en se montrant agressif pour empêcher Brooklyn de s’envoler. Les Nets compteront jusqu’à dix points d’avance avant la pause, plus gros écart du match, mais Milwaukee restera à portée de fusil. À la pause l’écart a doublé (53-47) mais rien n’est encore joué. Loin de là.

Un mano a mano interminable

Légèrement dominés dans la reprise précédente, les Bucks reviennent très forts des vestiaires et infligent un 7-0 pour reprendre momentanément les devants. Comme depuis le début du match, les deux équipes restent alors au coude à coude même si un Kevin Durant absolument stratosphérique permet à sa franchise de contrebalancer les bonnes intentions de Milwaukee et de reprendre jusqu’à cinq points d’avance. Personne ne lâche dans ce face-à-face ultra serré, mais c’est finalement Milwaukee qui appuie une dernière fois sur l’accélérateur dans ce troisième quart-temps grâce à ses role players, assurant un petit run de 8-2 pour entrer dans le dernier quart-temps avec une longueur d’avance (82-81).

Avec un écart aussi infime, tout se décidera donc dans cette dernière ligne droite. Grâce au duo Durant/Harden mais aussi grâce à l’adresse extérieur de Blake Griffin ou encore Joe Harris, Brooklyn fait la course en tête pendant presque tout le quart-temps. En face, Khris Middleton (23 pts, 10 rbd, 6 ast, 5 int), assez discret jusqu’ici, se réveille au meilleur moment pour maintenir le bateau Bucks à flots. Tout le monde met la main à la patte et les deux équipes sont à égalité parfaite (101-101) à quelques minutes du terme.

Une fin de match irrespirable

Avec un peu plus de 2min30 sur l’horloge, Milwaukee voit Jrue Holiday (13 pts à 5/23 au tir, 7 rbd, 8 ast) enfin régler la mire et envoyer un gros tir à 3pts pour passer devant. Le meneur des Bucks est ensuite suivi par Khris Middleton qui profite d’une perte de balle de Kevin Durant pour offrir deux possessions d’avance aux Bucks (109-105). L’ailier des Nets, déjà clutch quelques instants plus tôt en répondant aux offensives de Milwaukee par des paniers importants, va alors sortir le grand jeu. Après un tir mi-distance à 0° pour ramener Brooklyn à une possession, il profite d’une erreur de Brook Lopez qui conserve la gonfle jusqu’au bout du chrono pour avoir la balle de l’égalisation entre les mains. KD ne tremble pas et inscrit un tir venu d’ailleurs pour ramener les deux franchises à égalité 109-109 et envoyer tout le monde en prolongations !

Les organismes sont alors à bout de force, à l’image de Kevin Durant qui a disputé les quarante-huit minutes du match jusqu’ici, et cela va se ressentir sur le niveau de jeu dans le temps supplémentaire. Si Bruce Brown ouvre le score pour Brooklyn dans les premiers instants, les deux équipes voient alors les minutes s’égrainer sans qu’aucun panier ne soit inscrit. Sonnés depuis le tir égalisateur de Durant, les Bucks se relèvent finalement grâce à Giánnis Antetokoúnmpo puis Khris Middleton qui placent Milwaukee devant au tableau d’affichage. Les Nets sont à bout de force et seront définitivement mis KO par deux lancers-francs de Brook Lopez qui les relèguent à deux possessions. Brooklyn ne reviendra pas et Milwaukee peut savourer une victoire incroyable, acquise au terme de l’une des meilleures rencontres de ces playoffs 2021.

Pour savoir qui rejoindra Milwaukee en finale à l’Est, rendez-vous cette nuit à 2h00 du matin pour un nouveau Game 7 entre les Sixers et les Hawks.

Crédit image en une : WENDELL CRUZ / USA TODAY SPORTS

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire