Catch

PROGRESS Wrestling – Chapitre 92 : Qui pour détrôner le champion ?

A l’occasion du Chapitre 92 de la PROGRESS Wrestling, le titre de WALTER était mis en jeu contre Ilja Dragunov. D’autres affiches palpitantes étaient également au programme, comme par exemple Trent Seven qui affrontait Paul Robinson. Plusieurs rivalités se mettent en place, pour le plus grand plaisir des fans.

 

Les jeunes font leurs preuves

Après l’habituel discours de Jim Smallman, le show commence avec LJ Cleary qui affronte Chuck Mambo. Le premier appartient à l’équipe More Than Hype et le second à l’équipe Do Not Rescusitate. Une rivalité entre les deux clans est en train de prendre forme. Porté par une foule en feu, LJ Cleary remporte un match d’une dizaine de minutes. Les fans britanniques ont pris un malin plaisir à chanter “Fuck you Mambo” durant une grosse partie de cet opener.

Ensuite, le seul match féminin de show opposait Lana Austin à Holidead. Cette dernière reste sur une bonne dynamique puisqu’elle a battu Candy Floss lors du chapitre 91. Lana Austin s’était inclinée lors de son dernier match contre Candy Floss. Il y a une petite rivalité entre ces trois femmes. Holidead, avec un personnage effrayant a battu son adversaire, malgré une domination de Lana Austin. Holidead continue donc sa percée dans la division féminine, avec deux victoires en autant de match. Arrivera-t-elle à battre Jordynne Grace pour le titre ? Affaire à suivre.

Pour le troisième match de ce show, Jordan Devlin affrontait Connor Mills. Ce dernier avait l’espoir de gagner après deux défaites contre Paul Robinson (Chapitre 90) et Jurn Simmons (Chapitre 91). Mais le jeune Connor Mills faisait une nouvelle fois face à un gros morceau. Il ne faut pas oublier que Devlin est le finaliste du Super Strong Style 16 cette année. Et l’Irlandais n’a fait qu’une bouchée de son adversaire. Connor Mills continue à prendre de l’expérience contre de gros noms pour mieux rebondir dans le futur. L’Irish Ace continue de se balader dans la promotion anglaise, avec deux victoires en trois shows. Efficace.

Pour clôturer la première partie du show, Eddie Kingston était opposé à Jonathan Gresham, membre de l’équipe CCK. Le récent bourreau de WALTER lors du dernier chapitre voulait absolument se reprendre et repartir avec la victoire. Mais Gresham est vicieux. Très vicieux. Il s’est laissé dominé pendant une bonne partie de match avant d’aller en-dehors du ring. Il a porté une prise de soumission à Kingston pendant que l’arbitre comptait les deux hommes. A 8, Gresham retourne dans le ring, et remporte le match par count out, Eddie Kingston n’ayant pas eu le temps de revenir dans le ring. Le battu prend ensuite le micro et dit que ce n’était pas sa dernière fois, et qu’il reviendrai tôt ou tard à la PROGRESS.

 

Image associée

Gresham toujours motivé…

 

 

Des catcheurs surhumains 

Le show reprend avec Trent Seven qui affrontait Paul Robinson. Ces deux habitués de la promotion anglaise nous ont livré un duel sans merci, avec une foule en trans. Même s’il n’y avait aucun enjeu, les deux catcheurs ont donné leur maximum pour repartir avec une victoire. Les spots se sont enchaînés et les tombés aussi. Mais à chaque fois, l’arbitre s’arrêtait à deux. Trent Seven, porté par la foule s’impose finalement après un match intense de 20 minutes. Même Paul Robinson, habituellement hué a eu droit à quelques applaudissements. Et ça ne fait que commencer…

 

L’image contient peut-être : 1 personne

Quel artiste ce Paul Robinson…

 

 

Avant le main event, More Than Hype et Do Not Rescusitate se faisaient une nouvelle fois face dans un match opposant Spike Trivet et William Eaver à Nathan Martin et Darren Kearney. Pour venger leur ami Chuck Mambo (qui a perdu contre LJ Cleary plus tôt), Trivet et Eaver ont mis à mal leurs adversaires. Le match a été très court et la victoire de Do Not Rescusitate est nette et sans bavure.

C’est enfin le moment tant attendu, celui du match opposant le champion WALTER à son challenger Ilja Dragunov. Ce dernier a remporté son match contre Devlin au chapitre 91 et a donc eu le droit à un match pour le titre. Face à lui, WALTER, champion depuis 368 jours maintenant. Le challenge est de taille pour le Russe. Le match commence avec une domination de WALTER, qui enchaîne les chops sur son pauvre adversaire. Mais Dragunov ne lâche rien et tient à remporter le match. Il tente d’abord quelques prises de soumission, en vain. Un véritable spotfest commence alors. Avec ou sans l’aide des cordes, les deux catcheurs font fibrer la foule comme rarement. Dragunov a failli l’emporter à plusieurs reprises, mais le champion se dégageait systématiquement. Une nouvelle fois, WALTER a montré ses limites mais a conservé son titre.

 

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes debout

L’image dit tout. (Facebook PROGRESS Wrestling)

 

C’est avec ce match incroyable que se clôture le show. Pour le chapitre 93 qui est enregistré aujourd’hui, les Grizzled Young Veterans feront leur retour et tenteront de remporter les ceintures par équipe une troisième fois. Les résultats du show seront bien évidemment à retrouver sur le site ! Soyez fiers d’être fan de catch !

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
odio risus. velit, mattis libero ut Nullam ipsum efficitur. Lorem quis