ATP

Qualifications Open d’Australie : Un premier tour alléchant, décryptage

Si toi aussi tu es insomniaque, amoureux du tennis, fou ou juste un peu bizarre, tu seras pour une des quatre raisons énoncées devant ton écran dans quelques heures à peine pour suivre le premier tour des qualifications de la première levée du Grand Chelem de l’année.

Aperçu ici, autour de trois séries de cinq joueurs, des forces en présence, des espoirs à surveiller et de nos ”frenchies’’ en mission !

 

Les 5 revenants :

  • Bernard Tomic

Programmé en troisième rotation sur le Court N°2, l’australien s’évitera peut-être les chaleurs les plus élevées de la journée, et il en aura bien besoin. L’australien de 1,96m est loin d’être le joueur le plus régulier du circuit, alors même qu’il a des coups assez fabuleux. Il est désormais retombé à la 183ème place mondiale, et on sait qu’il compte beaucoup sur cette partie de saison à domicile. Ambitieux, l’Australien devra l’être pour se détacher, avec l’appui du public, de Denis Kudla, valeur sûre du circuit secondaire, et qui a un deuxième tour du tableau final à défendre ce mois-ci.

  • Steve Darcis

Revenu sous le feu des projecteurs après ses deux victoires de l’ATP Cup, le belge de 35ans est désormais 64ème à la Race et peut, s’espérer une seconde jeunesse dans l’été australien. Fort dans des matchs au couteau, plutôt endurant et encore très fort techniquement, il devrait poser de sérieux problèmes à notre français Elliot Benchetrit, 22 ans, et en pleine progression depuis l’année dernière notamment.

  • Sergiy Stakhovsky

Alors qu’il vient de fêter ses 34ans, Sergiy Stakhovsy vit depuis trois ans dans un anonymat relatif sur le circuit secondaire, bien loin de tous les espoirs qu’il avait pu susciter au début des années 2010.

Assez régulier en qualifications de Grand Chelem où il perd très rarement au premier tour, l’Ukrainien sera opposé en début de soirée australienne au slovène Rola, favori de la rencontre. Fait assez rare, les deux joueurs ne se sont jamais affrontés, les deux rencontres ayant été annulées pour cause de retrait du tournoi, cette fois, l’affiche devrait bien avoir lieu et devrait être électrique sur le court n°5.

  • Dustin Brown

Certainement l’affiche de la journée de mercredi à Melbourne, si ce n’est celle des qualifications. Cet affrontement entre un des espoirs du circuit professionnel D. Novak autrichien, prend une autre dimension face à Dustin Brown. L’allemand, qui s’était offert la victoire exceptionnelle face à Rafa Nadal à Wimbledon en 2015 peine à retrouver une régularité, même sur le circuit secondaire. Son jeu atypique, direct et à plat fait de lui un des joueurs les plus atypiques du circuit, raison de plus pour regarder ce match qui s’annonce palpitant.

Crédit Photo: Clive BrunskillGetty Images AsiaPac

  • Viktor Troicki

Vainqueur avant-hier de l’ATP Cup, le Serbe joueur du double décisif en finale aux côtés de Nole, décisif à trois reprises en doubles également, remet le couvert en simple dès mercredi. Expérimenté, il sera opposé à un adversaire pour le moins accrocheur et en forme, l’Américain Bradley Klahn, récent quart de finaliste au Challenger de Canberra.  Duel de serveurs et de gros bras en perspective.

 

Les 5 joueurs à suivre :

  • Emil Ruusuvuori

Véritable phénomène, le jeune de 20ans, né le 2 avril 1999 à Helsinki, ne s’est incliné qu’en finale du tournoi Challenger de Canberra la semaine dernière face à P. Kohlschreiber. Il toque désormais aux portes du top 100 mondial et bénéficie d’un premier tour assez protégé face à Facundo Mena mercredi. Attention à la fatigue physique, mais on s’inquiète peu pour ce grand espoir du tennis finlandais et mondial.

Crédit Photo: Rafael Nadal Academy

  • Daniel Galan

Révélé aux yeux du grand public l’année dernière au tournoi ATP de Houston, atteignant le finale face à C. Ruud, le colombien est peu à peu retombé dans son irrégularité qui lui fait défaut. Après avoir échoué au dernier tour des qualifications à Roland Garros, le colombien cherchera à obtenir son sésame à Melbourne pour la première fois de sa jeune carrière.

  • Juan Pablo Ficovich

C’est l’outsider qui a peut-être le plus de chances de renverser la tendance cette après-midi à Melbourne. Juan Pablo Ficovich, après une saison sur le circuit Challenger, commence cette nouvelle saison par un gros morceau, l’expérimenté slovaque Norbert Gombos, qui devra néanmoins faire attention à la jeune garde qui monte.

  • Duckhee Lee

Tout le monde connaît l’histoire de ce joueur, sourd de naissance, Duckhee Lee avait gagné son premier match sur le circuit principal en février dernier, défrayant la chronique et faisant pour la première fois, résonner son nom dans le monde entier. Après une saison plutôt réussie, en progression constante, le sud-coréen sera favori face à l’italien Giannessi peu expérimenté et qui n’a pas évolué en compétition officielle depuis octobre dernier.

  • Thiago Seyboth Wild

Voilà encore un outsider. Opposé à l’allemand Gojowczyk, T. Wild, 19 ans, grand espoir du tennis mondial aura la chance de débuter une campagne pour se qualifier pour son premier tableau final en Grand Chelem. Le jeu de l’espoir brésilien est assez atypique, est assez efficace sur terre battue, à lui de s’adapter à la surface australienne pour s’imposer face à un Allemand au service de fer, et bien plus aguerri des qualifications à Melbourne.

Crédit Photo: Clive Brunskill/Getty Images Europe.

Les 5 français à suivre :

  • Enzo Couacaud

C’est peut-être le plus méconnu des joueurs français qui prennent part aux qualifications, mais il est favori face au serbe Petrovic. Enzo Couacaud, 24ans, c’est une progression assez linéaire et impressionnante depuis 2ans, 700ème au classement ATP en aout 2018, le natif de l’île Maurice a grignoté plus de 500 places en 16 mois, de quoi en faire un des grands espoirs du tennis français, symbole d’une relève attendue et qui ne demande qu’à éclore. Et si c’était le cas cette semaine ?

Crédit Photo: FFT

  • Alexandre Muller

L’ami de Lucas Pouille, en pleine progression au classement ATP, est dans la meilleur forme de sa jeune carrière. Après un quart de finale à Nouméa la semaine dernière, il s’impose comme une force en puissance de la cohorte française en Australie. Son adversaire du jour ? Peter Polansky, le solide trentenaire canadien, en manque de confiance et sur la pente descendante, l’occasion pour le français de faire parler son explosivité et de s’offrir un second match à Melbourne.

  • Elliot Benchetrit

Déjà abordé ci-dessus, le jeune français de 21ans, de la même génération qu’Enzo Couacaud, a du mal à éclore et à passer le pas pour intégrer le circuit principal. Très proche depuis plus d’un an maintenant, à l’image d’un Quentin Halys, d’intégrer le gotha mondial et notamment le Top 100, Elliot a du mal à faire parler son talent dans les matchs décisifs, espérons qu’il arrive à faire déjouer le serbe Darcis la nuit prochaine.

  • Nicolas Mahut

C’est le français le plus expérimenté qui se présente aux qualifications à Melbourne cette semaine, N. Mahut, qui joue autant en simple qu’en double a un réel espoir d’accéder au tableau principal. Au-delà de cela, ce sera aussi l’occasion de prendre des repères pour le doubles, aux côtés de P2H, qui débutera dans un peu plus d’une semaine, et dans lequel les français font toujours figure d’épouvantail.

  • Antoine Hoang

C’est l’affrontement franco-français de la nuit, Antoine Hoang face à Maxime Janvier. Les trajectoires des deux joueurs sont plutôt différentes, le second a toutes les peines du monde, à l’image d’un Benchetrit à s’imposer au plus haut niveau, quand le premier nommé commence à confirmer ce de quoi il est capable aux yeux de tous. Antoine Hoang, à l’instar de ce qu’il avait pu réaliser à Roland-Garros, c’est une puissance de feu, un mental d’acier, bref, tout pour s’offrir un ticket pour le tableau principal.

 

Crédit photo de couverture : Pool Photo / Australian Open

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
ipsum justo id, id dolor. elit. lectus et, eleifend quis luctus