Foot US

Road to Tampa : Tom Brady, toujours plus dans l’histoire

Tom Brady

À quarante-trois ans, Tom Brady est toujours au top de sa forme. Après avoir quitté son fief de la Nouvelle-Angleterre lors de la dernière intersaison, il a fait des Buccaneers, sa nouvelle franchise, une équipe terrifiante. Ce dimanche, il disputera avec eux son dixième Super Bowl, un record absolu en NFL qui semble intouchable. Focus sur un joueur à la longévité hors du commun.

Un prospect loin d’avoir la cote

L’histoire de Tom Brady commence en 1977 en Californie, dans une famille de quatre enfants où il est le benjamin et le seul garçon. Élevé à San Mateo, il est dès son plus jeune âge passionné par le football américain et Joe Montana, qu’il considérera plus tard comme son idole et une source d’inspiration, se rendant à plusieurs reprises au Candlestick Park de San Francisco pour voir jouer les 49ers.

Touche à tout, Brady s’essaie au football, au basketball et au baseball du côté de la Junipero High School de San Mateo et attire rapidement l’attention d’universités pour ses qualités au poste de quarterback. Également reconnu comme un bon lanceur de baseball, il sera sélectionné par les Expos de Montréal au dix-huitième tour de la Draft MLB 1995. Néanmoins, Brady préférera tenter sa chance au football et rejoindra l’université de Michigan. Bien lui en a pris.

Remplaçant pendant deux saisons derrière Brian Geese à Ann Arbor, Tom Brady récupère finalement le poste de titulaire lors de sa junior year. Performant pendant deux saisons pleines avec les Wolverines, il les conduira jusqu’à un Citrus Bowl (1999) et un Orange Bowl (2000) et terminera sa carrière universitaire en étant dans le Top 5 All-Time de plusieurs catégories statistiques de Michigan. Néanmoins, sa cote pour la Draft NFL 2000 est assez basse et Brady est également desservi par un Scouting Combine quelconque. Il est finalement choisi en 199e position (6e tour) par les Patriots de la Nouvelle-Angleterre. À ce moment là, rien ne le prédestine à la carrière qu’il connaîtra.

Avec un Scouting Combine plus que quelconque, Tom Brady a chuté dans la Draft 2000 (Crédits : Getty Images)

De basique à hors-norme

À son arrivée en NFL, Tom Brady n’est que le quatrième quarterback, le titulaire étant Drew Bledsoe à New England. Pendant une saison, il se contentera de s’asseoir sur le banc (il ne lancera que trois passes en 2000) et prendra son mal en patience, mais réussira à devenir le backup dans le depht chart. Cependant, tout change lors de la deuxième semaine de la saison 2001. Contre les Jets, Drew Bledsoe souffre d’une hémorragie interne dans le quatrième quart-temps et doit laisser sa place à Brady. Bledsoe ne récupérera jamais son poste de titulaire.

En effet, Brady va prendre le pouvoir et rapidement s’imposer comme un incontournable dans le système de Bill Belichik. Titulaire à partir de la semaine 3, il conduira les Patriots jusqu’au titre lors du Super Bowl XXXVI. S’il manquera les playoffs en 2002, le futur ne sera que plus riche pour celui qui n’avait été que le septième quarterback choisi lors de la Draft 2001. La suite on la connaît avec une carrière couronnée de succès et une place dans l’histoire indiscutable alors que sa carrière n’est toujours pas terminée.

Le Super Bowl XXXVI, première ligne du palmarès de Tom Brady en NFL (Crédits : Tom Dipiace | AP)

Si Tom Brady s’est imposé comme le meilleur joueur de sa génération (et de l’histoire ?), ce n’est pas grâce à son physique mais plutôt grâce à son intelligence de jeu. Chirurgical dans ses lancers, il s’est construit comme un véritable métronome de l’attaque. Parfois qualifié de gestionnaire par ses détracteurs, force est de constater que personne ne contrôle et ne connaît le jeu mieux que lui. Véritable poison pour les défenses qu’il croise depuis plus de vingt ans, tous les aspects de son jeu (hormis sa vitesse et aujourd’hui sa mobilité) sont des modèles du genre et font de lui ce qu’il est aujourd’hui.

L’homme de tous les records

Tom Brady, c’est avant tout un homme de record. Homme avec une mentalité remarquable et un win spirit inégalable, il a inscrit son nom dans presque tous les livres d’histoire. Chez les quarterbacks, il est à ce jour le lanceur qui a obtenu le plus de victoires avec 230 succès en saison régulière et 33 en playoffs, soit un total de 263. Ces chiffres, impressionnants, le placent tout en haut de la pyramide, Brady étant le seul quarterback à 200+ victoires en saison régulière et 30+ victoires en playoffs.

Les records, il les empile également dans les catégories statistiques. Quarterback avec le plus de passes tentées et de touchdowns en saison régulière et en playoffs, il est également celui qui a lancé le plus de yards et complété le plus de passes en combinant ces deux périodes. Seul Drew Brees le devance aux yards lancés, mais si ce dernier venait à prendre sa retraite – chose que Brady ne semble pas avoir prévu – cela pourrait très vite changer. Énumérer tous les records qu’il détient individuellement serait trop long, mais Brady restera assurément le plus grand dans de nombreux domaines.

Par ailleurs, comment ne pas parler des records collectifs que Tom Brady possède ? Comme dit précédemment, sa soif de victoire n’a jamais été rassasiée et il a effectué une véritable razzia sur de nombreuses choses. À ce jour, il compte dix-sept titres de division AFC Est, seize nominations au Pro Bowl, trois titres de MVP (dont un à l’unanimité en 2010) et quatre MVP du Super Bowl. Des records partout, sauf pour le titre de MVP où il est devancé par un certain Peyton Manning (5). Ajoutez à cela six bagues et une dixième participation au Super Bowl cette année, encore des records, et vous obtenez le palmarès le plus fourni de l’histoire.

Six bagues pour Tom Brady, un record absolu en NFL (Crédits : Twitter Patriots)

Tampa Bay, son dernier défi ?

Libre de tout contrat à l’issue de la saison 2019, Tom Brady a décidé quitter les Patriots avec lesquels il fut couronné de succès pour tenter l’aventure en Floride, du côté de Tampa Bay. Si pour la première fois de sa carrière il se qualifia en playoffs via une Wild Card et non en remportant le titre de division (NFC Sud remportée par les Saints), il réussit toutefois à amener sa nouvelle franchise au Super Bowl. Franchise moyenne depuis trop longtemps, les Buccaneers sont immédiatement devenus des prétendants au titre après l’arrivée de Terrific Tom et deviendront ce dimanche la première franchise à disputer un Super Bowl dans leur stade (ndlr : le Super Bowl LV se déroulera au Raymond James Stadium). De quoi renforcer un peu plus la légende d’un homme à la carrière qui semble interminable.

En effet, la carrière de Tom Brady semble aujourd’hui très proche de son terme, mais le vétéran fait encore et toujours de la résistance. Grâce à une éthique de travail et une hygiène de vie qui avoisinent la perfection, il ne semble pas prêt, à quarante-trois ans, de mettre un terme à sa carrière à l’issue de sa vingt-et-unième saison en NFL. Ainsi, il pourrait battre des records de longévité qu’il possède déjà. Avec 345 matchs en tant que titulaire, il est le quarterback qui en a disputé le plus. Par ailleurs, il est le plus vieux joueur à avoir été élu MVP d’un Super Bowl (LI), à avoir reçu le trophée de MVP (2017), à avoir remporté le Super Bowl en étant quarterback (LIII) et récemment à avoir remporté un match en playoffs (NFC Championship Game 2020). Dimanche il pourra s’inscrire encore plus dans la légende en remportant un nouveau titre, faisant déjà de son aventure à Tampa Bay une réussite.

À quarante-trois ans, Tom Brady repousse inexorablement les limites de l’âge et reste un des meilleurs quarterbacks de la ligue. Ce dimanche il fera face à Patrick Mahomes, symbole de la nouvelle génération et joueur que certains considèrent comme son digne successeur, et pourrait s’offrir un baroud d’honneur avant de mettre un terme à sa carrière dans les années à venir. À moins que sa soif de victoire ne soit toujours pas rassasiée et qu’il remettre le couvert dans les années à venir…

Crédits Image en Une : John Bazemore | AP

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire