Grand Chelem

Roland-Garros (F) : Krejčíková résiste à Gauff et s’offre une demi-finale de Grand Chelem

Barbora Krejcikova Roland-Garros 2021

Barbora Krejčíková continue son incroyable parcours à Roland-Garros. La Tchèque, 33e mondiale mais pas tête de série, a dominé la jeune Cori Gauff (17 ans) pour se qualifier pour sa première demi-finale de Grand Chelem (7/6 6/3). Elle affrontera au prochain tour la tenante du titre Iga Świątek ou María Sákkari.

Décidément, Roland-Garros n’en a pas fini avec les surprises. Après l’inattendue Tamara Zidanšek hier, une autre joueuse non tête de série s’est qualifiée pour les demi-finales du tournoi. Barbora Krejčíková a résisté au retour de Cori Gauff pour s’imposer en 2 sets et 1 h 50 de jeu (7/6(6) 6/3). La Tchèque a d’abord montré sa solidité sur les points importants dans le premier set, avant de prendre le large dans le deuxième. Déjà deux fois sacrée en Grand Chelem en double, elle disputera sa première demi-finale en Majeur en simple. Ce sera soit contre la tenante du titre Iga Świątek, soit contre María Sákkari.

Krejčíková plus solide sur les points clés

Cori Gauff pourra longtemps regretter ses 5 balles de set non converties. L’Américaine a pourtant toujours fait la course en tête dans cette première manche. Elle a breaké d’entrée de match, puis a récidivé pour mener 5/3 et s’offrir un départ parfait. Mais à chaque fois, Krejčíková est revenu à hauteur. La Tchèque est bien plus solide sur les points qui comptent. Sur les balles de break, la différence est même flagrante : quand Gauff est bloquée sur un médiocre 3/10, Krejčíková fait mouche sur 4 de ses 6 occasions de prendre le jeu de service de l’Américaine. D’ailleurs, la 33e mondiale remporte le premier set dès sa première opportunité.

Sonnée par la perte de la manche initiale, la jeune Gauff va alors couler dans le jeu. Elle enchaîne les fautes directes (17 sur ce set contre 5 coups gagnants) et permet à Krejčíková de mener rapidement 5/0. La Tchèque s’offre ainsi deux jeux de service pour conclure le match. Le bras va trembler quelques minutes – elle vendange 3 balles de match consécutives sur son service à 5/1 – mais Krejčíková finit par s’imposer sur un jeu blanc autoritaire.

Même si elle est arrivée en pleine forme à Roland-Garros, avec à la clé un titre à Strasbourg, Barbora Krejčíková ne s’attendait probablement pas à réussir un tel parcours. En faisant tomber Elina Svitolina, Sloane Stephens et Cori Gauff, elle a cependant montré qu’elle n’était pas là par hasard. La Tchèque aura l’occasion de le prouver une nouvelle fois ce jeudi.

Crédit photo : Imago / eurosport.fr
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire