Southampton : la réaction salvatrice

0
Ligue 1

Que de rebondissements cette saison dans le Sud de l’Angleterre à Southampton ! Le club bien installé en Premier League depuis 2012 a connu des hauts et des (très) bas lors de l’exercice 2019/2020. L’interruption sanitaire du championnat maintient les Saints à une quatorzième place plutôt inespérée si l’on revient quelques mois en arrière. 

L’effet rétro à Southampton

La saison 2018/2019 s’était terminée comme un soulagement. Une seizième place à cinq points de la relégation. Les Saints avaient été sauvés par l’arrivée de Ralph Hasenhüttl en décembre 2018 alors que le club sombrait à une critique dix-neuvième place. Pourtant, cette saison, les sudistes avaient bien l’intention de retrouver le Top 10 en Premier League qui leur échappe depuis la belle huitième place de 2016/2017 durant l’ère Claude Puel.

Hélas, à Southampton, les saisons se suivent et se ressemblent. L’exercice 2019/2020, d’entrée, ne donne pas satisfaction en termes de résultats. Malgré un jeu plaisant pour les spectateurs, une maigre défaite face à l’ogre Liverpool et une courte victoire contre les surprenants Blades de Sheffield United avec un but somptueux de la pépite Moussa Djenepo (tout juste arrivé du Standard de Liège), Southampton n’y arrive pas. C’est en plein doute que les Saints reçoivent Leicester le vendredi 25 octobre dernier. La suite appartient à l’Histoire…

Le tournant de la saison

Il ne fallait pas être un suiveur assidu de Premier League pour avoir entendu parler de ce résultat. 0-9. Du jamais vu dans l’élite anglaise. Un cauchemar pour les supporters dans le stade, un immense malaise pour nous autres téléspectateurs. Même si les hommes d’Hasenhüttl ont été rapidement réduits à dix, il n’y étaient pas et les Foxes de Jamie Vardy ne leur ont pas fait de cadeau.

“Une grosse claque, surtout à domicile c’est exactement ce qu’il nous fallait à ce moment là et depuis quelques saisons” nous confie Gabin, gérant du compte Twitter @SouthamptonFCFR, plus grosse communauté francophone en rapport avec le club. Aussi étonnant que cela puisse paraître, il considère que ce match a été bénéfique au club dans son ensemble. En effet, après cette défaite, suivie de deux autres contre Manchester City et Everton, le club ne s’est étonnamment pas séparé de son coach autrichien. “On a pu voir que désormais le board agissait autrement car j’avais la certitude que Ralph allait sauter après ce match. Et tout le monde s’est remobilisé derrière ça, s’excusant auprès de tous les fans”, ajoute le spécialiste du club. Avec huit entraîneurs passés par le St Mary’s Stadium en dix ans, Southampton nous avait habitués à des décisions plus radicales.

Cette fois-ci la sagesse a payé. Le groupe s’est remobilisé avant de retrouver un semblant de dynamique lui permettant de quitter cette zone rouge synonyme de descente en Championship. Parmi leurs faits d’armes, les Saints comptent deux jolies victoires à Stamford Bridge face à Chelsea, contre Tottenham et, comme un symbole, à Leicester. Juste avant l’interruption, les hommes de Ralph ont enchaîné deux défaites face à deux concurrents au maintien West Ham et Newcastle mais le Covid-19 aura eu raison du football. Reste à savoir si la saison reprendra…

Tops et flops

Faut-il vraiment laisser du suspense sur la satisfaction de la saison ? Si vous n’avez pas deviné tout de suite, cet homme a inscrit quinze buts en vingt-neuf matchs de Premier League. À 27 ans, Danny Ings toque à la porte des Three Lions (sélection anglaise) après une saison fulgurante. Gabin le rappelle : “nous avons retrouvé une machine à but comme ont pu l’être Pellé ou Lambert”. Le natif de Winchester explose enfin après des années compliquées à Liverpool.

Le “flop” est moins évident que le “top”. Toutefois, s’il fallait en choisir un, Angus Gunn obtiendrait la pole position. Vingt-cinq but encaissés en dix matchs pour seulement deux “clean sheets”, difficile de sortir du positif d’une telle saison. Grand perdant de l’humiliation Leicester, il restera sur le banc jusqu’à la fin de la saison au profit d’Alex McCarthy.

Perspectives d’avenir pour Southampton

En somme, ce semblant de saison devrait vite sortir de l’esprit des fans de Southampton. Même si l’objectif numéro un – le maintien – a été atteint, un club de ce prestige devrait rêver plus grand.

Objectif de la saison prochaine (si elle a lieu, tout est possible…) : “Ne voyons pas trop grand, on sent du mieux mais le grand Southampton n’est pas encore là, tout dépendra aussi de la situation, le club étant en vente, nouveau projet ?  Entre 8 et 12 je dirais mais dans le top 10 ça serait bien”. Les paroles de Gabin parlent d’elles-mêmes.

La rétrospective de la saison de Southampton touche à sa fin. Après Watford hier, ce sera au tour de West Ham demain. Chez WeSportFR, on adore le foot anglais ! 

@TheoPutavy

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here