Foot US

Tagovailoa, une histoire de famille

Si Tua Tagovailoa est sous le feu des projecteurs après ses premiers matchs en NFL, son frère Taulia est également en train de faire parler de lui en NCAA. Retour sur le parcours atypique de ces deux quarterbacks venus d’Hawaï qui agitent le milieu du football américain en ce début de saison.

 

Tua Tagovailoa, la rock star

On parle beaucoup de Joe Burrow, voire de Justin Herbert, mais il ne faut pas oublier qu’avant sa grave blessure à la hanche la saison dernière, Tua Tagovailoa était considéré comme le meilleur quarterback de cette Draft. Une draft dont la place de numéro 1 lui était promise. Après un début de saison compliqué commencé par sept défaites, les fans de Miami avaient même lancé le célèbre slogan “Tank for Tua”. Ironie de l’histoire, les Dolphins finiront par récupérer le joueur !

Tua et les Dolphins étaient fait pour se rencontrer (crédit photo: Miami Herald)

Formé dans le même lycée que Marcus Mariota sur l’île d’Hawaï, Tua Tagovailoa débarque en 2017 sur le continent. Quarterback cinq étoiles, il est considéré comme l’un des meilleurs de sa génération. Il a donc l’embarras du choix et il choisit logiquement la prestigieuse université d’Alabama pour découvrir le College Football. Dans une équipe qui joue le titre chaque saison, il commence la saison 2017 comme backup de Jalen Hurts (aujourd’hui à Philadelphie). Après une saison freshman exceptionnelle, Hurts est une des stars de l’équipe et il sera difficile de le déloger.

La finale de 2017 : son chef d’œuvre

Oui mais Tua est un joueur à part. Remplaçant toute la saison, il profite de quelques bouts de match pour se mettre en évidence (470 yards et 8 touchdowns). Mais c’est lors de la finale nationale que sa carrière va définitivement basculer. Mené 13-0 à la mi-temps, Alabama est victime de la panne sèche de son quarterback Jalen Hurts (seulement deux passes complétées). Nick Saban va donc décider de lancer Tua dans le grand bain ! Trois touchdowns plus tard, le Crimson Tide s’impose (26-23) en overtime. Le talent du jeune quarterback hawaïen explose à la face du monde ! Sa passe de touchdown pour la victoire d’Alabama devient virale. Tua est érigé au rang de star, Jalen Hurts peut faire ses valises !

Sa saison 2018 est donc sa première saison complète et elle est évidemment exceptionnelle. Seuls les Tigers de Clemson d’un certain Trevor Lawrence réussiront à battre le Crimson Tide. Le jeune quarterback termine la saison avec des stats folles : près de 4000 yards, 43 touchdowns et seulement 6 interceptions. Une saison presque parfaite pour Tua Tagovailoa qui, en plus d’avoir un bras canon, est capable de mettre le feu aux défenses avec ses jambes .

Une blessure vient gâcher son ascension

La saison 2019 est annoncée comme celle du duel entre Trevor Lawrence et Tua Tagovailoa, deux quarterbacks d’exception. Malheureusement, la saison de Tua va basculer en plein cœur du mois de novembre sur le terrain de Mississipi State. Suite à un plaquage, le quarterback d’Alabama se brise la hanche. Plus que sa saison, c’est sa carrière qui est menacée… Évidemment, sans son quarterback, les espoirs de titre s’envolent pour Alabama qui ne verra même pas les playoffs. C’est une première depuis leur création en 2015.

Après sa grave blessure, on a entendu toute sorte de spéculations. Si l’option fin de carrière a rapidement été écartée, les experts et les scouts NFL étaient sceptiques sur sa capacité à retrouver 100% de ses moyens. Parfois annoncé au second tour, il était quand même peu concevable de voir un quarterback avec autant de talent tomber en dehors du Top 10 ! Sans surprise, c’est donc Miami qui s’est laissé convaincre par Tua. Les Dolphins sont amoureux de ce joueur depuis le début. Et même si Justin Herbert était encore disponible à ce moment-là, les dirigeants de Miami ont préféré faire confiance à Tua ! Ces deux-là étaient fait pour se rencontrer.

Tua le gaucher

Tua Tagovailoa a la particularité d’être gaucher. Si dans certains sports les gauchers sont très nombreux, il est rare de voir des quarterbacks lancer de la main gauche. Plus qu’une question de main, c’est toute la ligne offensive qui va se voir perturbée par ce changement ! De ce fait, les quarterbacks gauchers sont très rares en NFL. D’après les statistiques, s’ils représentent 10% de la population, il ne représente que 0.85% des quarterbacks NFL…

Il faut remonter à 2017 pour voir un quarterback gaucher (Kellen Moore). Le dernier quarterback a avoir été titulaire était Tim Tebow en 2015. Parmi les quarterbacks de légende, Michael Vick ou Steve Young lançaient le ballon de la main gauche. On espère pour Tua qu’il va s’inscrire dans cette prestigieuse lignée.

Habituez-vous à voir Tua lancer son ballon main gauche ! (Crédit photo: Michael Reaves)

 

Taulia dans les pas de son frère

Taulia Tagovailoa, n’est pas que le frère de Tua, il est également un quarterback de talent. Arrivé en 2019 en NCAA, il choisit évidemment la fac d’Alabama comme point de chute. Lui aussi arrive d’Hawaï mais il jouait déjà en Alabama au lycée. Le fait de rester proche de son frère devait donc faciliter son intégration. Même s’il est annoncé comme moins fort que Tua (quarterback quatre étoiles tout de même), il profite de la hype autour de son grand frère pour faire parler de lui.

Alabama aligne donc les deux frères Tagovailoa au poste de quarterback et c’est contre la modeste université de Southern Mississipi que Taulia va faire ses débuts en NCAA. Le Crimson Tide se balade et Tua est donc mis au repos après avoir lancé cinq touchdowns. Tout comme Mac Jones, l’autre quarterback remplaçant, Taulia aura l’occasion de jouer et de lancer une passe lors de ce match.

Les frères Tagovailoa sous le maillot d’Alabama (crédit photo: Usa Today)

Dans l’ombre de Mac Jones

Suite à la blessure de Tua, les cartes sont redistribuées au poste de quarterback. Mac Jones est finalement choisi pour être le quarterback titulaire, Taulia sera son remplaçant. Le nouveau quarterback assure et Taulia doit se contenter de bouts de matchs (100 yards et 1 TD en trois matchs). Il lancera sa première passe de touchdown lors d’une facile victoire contre Western Carolina.

Avant le début de la saison 2020, Taulia comprend que Mac Jones sera le titulaire à ce poste la saison prochaine et qu’il sera encore une fois cantonné au rôle de remplaçant. Alabama est une des équipes les plus fortes du pays, la marche est donc un peu trop haute pour le plus jeune des frères Tagovailoa qui décide de changer d’air.

Direction le Maryland !

Taulia ne marchera donc pas dans les pas de son frère et il décide de changer de fac au mois de mai : direction la conférence Big-10 et Maryland ! S’il reste dans le haut du panier de la NCAA (la Big-10 est une des meilleures conférences du pays), il choisit une des équipes les plus faibles de cette conférence. Les Terrapins n’ont gagné que trois matchs sur douze la saison dernière pour un bilan de (1-8) au sein de leur conférence. Pire, il faut remonter à 2014 pour voir Maryland avec un bilan positif. On est donc loin de l’ogre d’Alabama et le défi est grand pour Taulia Tagovailoa !

Direction le Maryland pour Taulia ! (crédit photo: Kent Gidley)

 

Un début de saison riche en émotions

Dans ce contexte, le début de saison s’annonçait donc intense pour la famille Tagovailoa. Pendant que le grand frère allait faire ses débuts en NFL, le petit frère allait enfin être titulaire et pouvoir faire ses preuves en NCAA.

L’attente

Finalement, les débuts furent repoussés pour les deux frères. Gardé au chaud par Brian Flores et couvé par Ryan Fitzpatrick, Tua commence la saison sur le banc. Pour Taulia, c’est le contexte sanitaire qui va repousser son début de saison. D’abord annulée pour cause de Covid, la saison de la Big-12 est finalement reportée. Résultat, aucune trace d’un Tagovailoa avant la fin du mois d’Octobre.

C’est Tua qui ouvrira finalement le bal avec quelques snaps en fin de match lors d’une balade des Dolphins face aux faibles Jets. Dans la foulée de ce match, il est désigné titulaire. Après une semaine de bye week, il connaîtra donc sa première titularisation contre les Rams de Los Angeles. Taulia lui emboîte le pas la semaine suivante avec la saison de Big-10 qui débute enfin.

Début catastrophique pour Taulia et timide pour Tua

On ne pouvait pas imaginer pire pour son premier match comme titulaire en NCAA…  Contre Northwestern, Taulia Tagovailoa et son équipe sont humiliés. Le nouveau quarterback des Terrapins se fait intercepter trois fois, ne lance aucun touchdown et n’atteindra même pas les 100 yards à la passe… Un cauchemar ! Maryland est balayé  (43-3) et il n’en faut pas plus pour que des critiques à l’encontre de Taulia naissent. Les comparaisons avec son frère ne sont jamais loin et on commence à mettre en doute sa capacité à jouer à ce niveau.

Pour Tua, les débuts sont plus réussis. Peu de fulgurances mais pas d’erreurs et une victoire. Sa défense fait le boulot et malgré un premier match timide (93 yards en douze passes) il remporte son premier match en NFL. Malgré seulement 145 yards, soit 356 de moins que son adversaire, les Dolphins s’imposent (27-17) contre les Rams. Contrairement à son frère, Tua a réussi sa première !

Le feu d’artifice

Après sa première contre-performance, Taulia était attendu au tournant avant le match contre Minnesota. Même si les chances de victoires face à un des favoris de la Big-12 s’annonçaient faibles pour Maryland, le quarterback se devait de mieux faire. On peut dire qu’il a réussi son coup ! Une performance remarquable (digne de son frère !) avec près de 400 yards à la passe et 3 touchdowns auxquels viennent s’ajouter 2 touchdowns au sol. Surtout, Maryland remporta la rencontre, une victoire de prestige (45-44) en prolongations pour les Terrapins. Grâce à ce match incroyable, il a même réussi à faire taire une bonne partie des critiques.

La semaine suivante, Taulia remet le couvert contre Penn State, une autre grosse cylindrée de la Big-12. Avec 282 yards, 3 touchdowns et aucune erreur, il sort un nouveau match plein qui permet à  Maryland de s’imposer (35-19). Après un premier match raté, l’adaptation a donc été express. Avec deux victoires, Taulia est déjà la star de sa nouvelle fac qui n’a d’yeux que pour lui.

Contre Arizona, Tua a donc continué le week-end parfait de la famille Tagovailoa. Après la démonstration de son frère la veille contre Penn State, il a rassuré les dirigeants de Miami. Il a tenu la dragée haute à Kyler Murray et il permit aux Dolphins de s’imposer (34-31) grâce notamment à un drive de plus de 90 yards conclu par un touchdown dans le quatrième quart-temps. 70% de passes complétées, 2 touchdowns, aucun ballon perdu et quelques fulgurances sur le jeu au sol, Tua est bien prêt pour la NFL !

 

Une fin de saison pour confirmer

Les frères Tagovailoa ont donc réussi leurs débuts de saison respectifs mais il faudra maintenant confirmer avec des objectifs qui seront évidemment différents.

Écrire sa propre histoire

Dans une conférence Big-10 très relevée, Taulia ne pourra pas faire de miracles éternellement. L’objectif sera d’accumuler de l’expérience et de la confiance, avec si possible quelques victoires afin d’éviter aux Terrapins une nouvelle dernière place de la conférence Big-10. Taulia a encore deux saisons NCAA devant lui ; à lui d’écrire sa propre histoire qui sera forcément moins belle que celle de son frère, mais qui pourrait aboutir sur une belle aventure dans le Maryland. Rejoindra-t-il ensuite son frère en NFL, il est encore trop tôt pour le dire. Il est toutefois certain qu’il ne jouira pas de la même cote de popularité avant sa potentielle draft !

Objectif playoffs pour Tua

Pour Tua, la fin de saison s’annonce excitante. Avec un bilan de (5-3), les Dolphins sont encore en course pour les playoffs. Sachant que Miami n’a disputé qu’un seul match de playoffs depuis 2009, une qualification viendrait débuter de la meilleure des manières l’ère Tagovailoa !

Si son attaque n’est pas la plus complète de la ligue, il a l’avantage de pouvoir compter sur une superbe défense pour lui enlever un peu de pression. Ce n’est peut-être pas le quarterback rookie qui fera le plus d’exploit cette saison, mais il pourrait être le premier à découvrir les playoffs.

 

Que ce soit en NCAA ou en NFL, on suivra donc de près les exploits des frères Tagovailoa cette saison. En quelques matchs, ils nous ont mis l’eau à la bouche et on est maintenant impatient de voir la suite. En espérant qu’un jour les deux soient réunis en NFL !



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
quis, massa Nullam dictum velit, felis elit. ut accumsan ultricies libero. risus.