Foot US

Top/Flop NFL (J9): Josh Allen plus fort que Russell Wilson

Au programme en NFL cette semaine: Josh Allen domine Russell Wilson, Dalvin Cook continue son chantier, des débuts réussis pour Tua Tagovailoa et une gifle pour Tom Brady.

 

Top 3: Josh Allen dans la cour des grands

Josh Allen (QB ; Buffalo Bills): 415 yds ; 3 TD ; 0 int à la passe + 14 yds ; 1 TD à la course

Encore une fois, les Bills ont surpris en utilisant le jeu de passe plutôt que le jeu de course. Encore une fois, cela a fonctionné grâce à un excellent Josh Allen. Quasiment parfait en première mi-temps (85% de passes complétées, 282 yards et 3 touchdowns), il a permis à son équipe de prendre l’avantage face aux Seahawks.

Il a fini le travail en deuxième mi-temps avec notamment un touchdown au sol et une centaine de yards supplémentaires qui lui permettent d’égaler son record en carrière (415 yards). Surtout, avec plus de 40 points inscrits par son attaque, Josh Allen sort vainqueur de son duel avec Russell Wilson ! Cette victoire vient confirmer que les Bills et leur quarterback sont entrés dans une nouvelle dimension cette saison. Les playoffs ne sont plus très loin. En espérant mieux…

Dalvin Cook (RB ; Minnesota Vikings): 206 yds ; 2 TD à la course + 46 yds à la réception

Après son quadruplé la semaine dernière, Dalvin Cook a signé, contre Détroit, son premier match à plus de 200 yards au sol ! Depuis son retour de blessure, le running-back des Vikings évolue à un niveau incroyable. En deux matchs, il a parcouru 478 yards (courses et réceptions confondues) pour 6 touchdowns ! Des stats que certains coureurs ont du mal à atteindre sur une saison complète. Pour ceux qui en doutait encore, il a confirmé qu’il était bien le meilleur running-back actuellement en NFL. N’en déplaise à Derrick Henry !

Grâce au phénomène Dalvin Cook, Minnesota enchaine une deuxième victoire et malgré un bilan négatif (3-5), une place en playoffs est encore envisageable. Surtout si son coureur continue sur cette lancée.

Christian McCaffrey (RB ; Carolina Chargers): 69 yds ; 1TD à la course + 82 yds ; 1TD à la réception

Run CMC est de retour et il a déjà repris ses bonnes vieilles habitudes ! Un touchdown au sol et un autre dans les airs pour rappeler qu’il est bien le joueur le plus polyvalent de toute la NFL. Moins puissant que Dalvin Cook ou Derrick Henry sur le jeu au sol, il a des mains incroyables et l’a encore prouvé contre Kansas City avec 10 réceptions (sur 10 passes) dont certaines très acrobatiques.

Même si son équipe a perdu, elle a longtemps joué les yeux dans les yeux avec le champion en titre (défaite 31-33). Ce retour est donc une très bonne nouvelle pour les Panthers qui vont enfin redevenir compétitifs. Avec Christian McCaffrey à 100%, il est temps de mettre fin à cette série de défaites.

Mention spéciale: Tyreek Hill ; Kyler Murray ; Davante Adams

 

Flop 3 : Tom Brady humilié

Tom Brady (QB ; Tampa Bay Buccaneers): 209 yds ; 1 TD ; 3 int

L’histoire de Tom Brady en Floride était pour l’instant une belle histoire sans trop d’accrocs. Dimanche cotre les Saints, le quarterback des Buccaneers a vécu sa première (grosse) désillusion sous son nouveau maillot. On peut même dire que la première mi-temps a été cauchemardesque pour Tampa Bay et pour Tom Brady : seulement deux first-downs et deux interceptions, une défense absente et les Buccaneers rentrèrent au vestiaire avec 31 points de retard !

Un jeu de course inexistant (seulement 9 yards sur l’ensemble du match…) et une ligne offensive en difficulté ont permis aux Saints de mettre une énorme pression sur Tom Brady. Il finit le match avec trois interceptions, une première depuis neuf ans ! Après des sorties convaincantes, les Buccaneers et leur quarterback sont donc de retour sur terre…

Russell Wilson (QB ; Seattle Seahawks): 390 yds ; 2TD , 2 int , 2 fumbles

Avec 390 yards, Russell Wilson a établi son record de yards à la passe cette saison. Oui mais voilà, il a cette fois-ci perdu quatre ballons et son équipe s’incline lourdement à Buffalo (34-44) ! Jamais dans le match, le quarterback de Seattle a multiplié les mauvais choix en début de partie. Alors que son équipe revenait au score, il perdit à nouveau le ballon, annihilant tout espoir de comeback.

Ce n’est évidemment qu’un match mais Russell Wilson perd des points dans la course au MVP. Son principal concurrent Patrick Mahomes a encore été excellent avec les Chiefs et l’écart se resserre pour l’obtention du plus prestigieux titre individuel. Une soirée à vite oublier pour Russell Wilson.

Russell Wilson châtié par la défense de Buffalo. (crédit photo: MyNorthwest.com)

Alex Smith (QB ; Washington Football Team): 325 yds ; 1 TD ; 3 int

Il est difficile de critiquer Alex Smith quand on connait les efforts qu’il a consenti pour revenir au haut niveau. Pourtant, le match de l’ancien mentor de Patrick Mahomes s’est mal terminé. Entré en jeu en début de match après la blessure assez grave de Kyle Allen (cheville disloquée), il a eu du mal à se mettre en route et Washington regagna les vestiaires avec 17 points de retard (20-3).

Après la pause, Alex Smith redevint (pour un petit moment) Alex Smith et entama le comeback de son équipe. Bien aidé par Terry McLaurin, la Football Team va revenir à trois points des Giants. Mais c’est là que tout déraille… New-York n’y arrive plus en attaque et le quarterback revenant va avoir deux occasions pour mener son équipe à la victoire. Malheureusement, il sera intercepté à deux reprises et son équipe s’inclinera (23-20) alors que ce match lui tendait les bras. Cruel pour Alex Smith…

Mention spéciale: Derrick Henry, Philip Rivers, James Conner

 

Défenseur de la semaine: Tre’Davious White confirme son statut

Tre’Davious White (CB ; Buffalo Bills): 8 plaquages ; 1 int ; 1 fumble recouvert

Considéré comme un des meilleurs cornerbacks de la ligue, Tre’Davious White a signé un gros contrat avec Buffalo pendant l’intersaison. Pourtant, son début de saison a été plutôt moyen, mais  le cornerback star des Bills a remis les choses au clair contre Seattle. Même si son équipe a encaissé 34 points, il a livré un match plein récompensé par deux ballons récupérés. Surtout, son interception relancée jusqu’aux 10 yards a définitivement scellé le sort du match ! Même s’il a subi la puissance de DK Metcalf (108 yds, 1 TD) en première période, il a réussi à bien le contenir en deuxième mi-temps, empêchant tout comeback de Seattle.

Le cornerback de Buffalo signe donc son retour au premier plan au meilleur des moments. Grâce à sa star défensive (et également à Josh Allen), les Bills créent la surprise et s’imposent (44-34). Encore une fois, c’est lors des grands matchs qu’on voit les grands joueurs !

Mention spéciale: Darius Leonard, Chuck Clark, Shaq Lawson

 

Rookie de la semaine: Tua Tagovailoa et les Dolphins rêvent des playoffs

Tua Tagovailoa (QB; Miami Dolphins): 248 yds ; 2 TD ; O int à la passe + 35 yds à la course

Si la semaine dernière la victoire des Dolphins contre les Rams étaient avant tout celle de la défense, celle contre les Cardinals porte le sceau de Tua Tagovailoa. Après un premier match timide, le quarterback de Miami a fait étalage de tout son talent et il a tenu la dragée haute à Kyler Murray. Pourtant, après un début de match manqué, le quarterback des Cardinals monta progressivement en régime. Devenu inarrêtable, il donna même l’avantage à son équipe pour la première fois du match au début du quatrième quart-temps (31-24).

Un avantage que l’on pensait décisif mais c’était sans compter sur Tua Tagovailoa. Avec un drive de 90 yards magnifique, alternant passes précises et courses au milieu de la défense, il recolla au score (31-31). L’excellent kicker des Dolphins, Jason Sanders, se chargera ensuite de donner la victoire à son équipe d’un coup de pied de 50 yards ! Avec cette victoire et un bilan de (5-3) les Dolphins sont plus que jamais en course pour les playoffs. Et si Joe Burrow ou Justin Herbert ont pour l’instant montré plus de choses, Tua Tagovailoa est le seul quarterback rookie dans cette position.

Mention spéciale: Jerry Jeudy, Jake Luton, James Robinson

 

Surprise du chef : Richie James profite des blessures

Richie James (WR ; San Francisco 49ers): 184 yards ; 1 touchdown

Depuis qu’il est arrivé à San Francisco en 2018, Richie James a surtout été utilisé dans les équipes spéciales. Sa carrière en NFL était pour le moment anecdotique avec à peine 300 yards et 2 touchdowns en deux saisons et demi. Cette saison il n’avait tout simplement jamais été utilisé à ce poste.

Il a donc profité de l’hécatombe de blessés du côté de San Francisco pour signer la troisième performance dans les airs de la saison. Rien que ça ! 184 yards et 1 touchdown qui vont, peut-être, enfin lancer sa carrière. Une performance malheureusement anecdotique puisque les 49ers s’inclinent lourdement (34-17) contre Green Bay…

Mention spéciale: Olamide Zaccheaus, Kalen Ballage, Irv Smith

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
consequat. lectus dolor. eget fringilla libero