Basketball

Un cycliste roule sur Brooklyn

Premier match des playoffs pour les champions en titre qui défiaient Brooklyn. Un affrontement dès le premier tour qui ne rappelle pas de bons souvenirs aux fans des Raptors. Pourtant, grâce à un VanVleet qui est entré dans l’histoire de la franchise, le match 1 s’est plutôt bien passé pour les Dinos.

L’éloge du collectif

Comme souvent à Toronto, l’équipe a bien tourné. Avec 7 joueurs à plus de 10 pts, notamment un excellent Serge Ibaka en sortie de banc à 22 unités, les Raptors ont récité une partition quasi parfaite.

Les Canadiens ont outrageusement dominé la première mi-temps, contant près de 33 pts d’avance dans le deuxième quart-temps. Ils ont bénéficié des difficultés des intérieurs des Nets, notamment Jarrett Allen, à sortir au large pour convertir des tirs à mi et à longue distance. Les Nets auront également été auteurs de 6 pertes de balle dans le seul premier quart-temps. A la mi-temps, les Raptors mènent de 22 points. De quoi s’assurer une deuxième mi-temps tranquille ? Certainement pas.

Comme souvent avec les Canadiens, le troisième quart-temps est synonyme de relâchement. Une attitude coupable qui s’associe à un regain d’adresse de la part de Brooklyn et de Timothé Luwawu-Cabarrot, seul Nets à surnager au scoring en première mi-temps, qui terminera la rencontre avec 26 pts à 6/9 à 3 pts. Le français a égalé son career high alors qu’il n’avait même pas débuté le match. Avec un Caris LeVert en mode distributeur, qui a d’ailleurs battu son record de passes décisives (15 au total) et des bons passages de Garrett Temple et Joe Harris, les Nets sont revenus à 8 points des hommes de Nick Nurse. C’est le moment qu’a choisi le cycliste pour aborder le sprint final.

Fred VanBeast 

Les playoffs sont décidément son jardin. Auteur d’une prestation record avec 30 points et 11 passes décisives, le non-drafté (faut-il le rappeler), Fred VanVleet est entré dans l’histoire de la franchise canadienne en étant le premier joueur à réussir une telle performance.

Avec une adresse insolente du parking (8/10), le meneur a également livré une excellente prestation défensive en alternant la défense tout terrain sur Caris LeVert avec Kyle Lowry. De plus, il a remis son équipe sur les bons rails après le retour des Nets dans le Q3. Une prestation plus qu’aboutie pour celui qui sera free-agent à la fin de la saison et dont le futur contrat devrait connaître une hausse drastique et méritée.

Victorieux 134-116, les Raptors n’auront été inquiétés qu’un quart-temps par une vaillante équipe des Nets qu’il faudra malgré tout surveiller aux prochains matchs. Rendez-vous mercredi pour le match 2 de cette série entre Toronto et Brooklyn ! 

Crédits photo de une : Crédits : AP – Kim Clément

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
porta. leo. adipiscing efficitur. libero pulvinar fringilla