Volley

Volley : Bernardinho remplacera Laurent Tillie après les JO

À la recherche du successeur de Laurent Tillie sur le banc de l’équipe de France de volley, la Fédération française a trouvé l’homme qui lui correspond. Le Brésilien Bernardinho, de son vrai nom Bernardo Rezende, va prendre en main la sélection après les Jeux olympiques de Tokyo.

 

Un sélectionneur de classe mondiale

La France a fait venir un grand nom en la personne de Bernardinho. Le Brésilien a en effet été médaillé sept fois aux Jeux olympiques (joueur et entraineur), ce qui en fait l’un des hommes les plus titrés de la discipline. Actuellement en poste au Brésil, il va rebondir en France pour un contrat de 3 ans qui va l’amener jusqu’aux JO de Paris en 2024. Bernardinho n’a pas tardé à réagir lorsqu’il a appris sa nomination : « Je suis très honoré que la Fédération ait accepté ma candidature. Cette décision n’a pas été facile car elle nécessite quelques sacrifices personnels, mais lorsque je regarde cette équipe de France et son évolution aujourd’hui, je suis très enthousiaste à l’idée de pouvoir lui apporter mon expertise, afin d’aller vers un seul objectif commun : la médaille d’or aux Jeux olympiques de Paris ».

L’heure est également à l’optimisme pour Éric Tanguy, le président de la Fédération française de volley : « Nous sommes très heureux que Bernardinho ait accepté notre proposition. Son immense palmarès est la preuve de notre volonté de voir l’équipe de France continuer à évoluer au plus haut niveau et à viser des podiums. Nous sommes persuadés qu’il saura, avec son expérience et son degré d’exigence, contribuer à lancer cette olympiade qui est pour nous particulièrement importante, avec les Jeux de Paris 2024 en ligne de mire » déclare-t-il dans le communiqué officiel.

C’est une véritable légende du volley international que la Fédération française a réussi à attirer. Pour autant, Laurent Tillie et les Bleus sont focalisés sur Tokyo où ils espèrent décrocher une médaille, même si la tâche s’annonce difficile.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire