Catch

WWE : Cody Rhodes de retour, Steve Austin s’offre Owens, review de la nuit 1 de Wrestlemania 38

Dans la nuit du 2 au 3 avril 2022, la WWE présentait sa 1ère nuit de Wrestlemania 38. Un show plaisant avec de très bons matchs. Le retour de Cody Rhodes dans un AT&T Stadium au Texas en feu. En point d’orge de cette excellente soirée, un combat de la légende Stone Cold Steve Austin.

Malgré un Kickoff vide et sans aucun match, la foule était présente dans l’AT&T Stadium de Dallas. Le show n’a fait que monter crescendo en intensité donnant à l’univers de la WWE de très bons matchs et des moments mémorable. Cette première nuit de Wrestlemania 38 a tenu toutes ses promesses. Certains champions ont perdu leur ceinture, Kevin Owens s’est confronté à Stone Cold et Cody Rhodes a fait son retour. Revivez cette nuit une de Wrestlemania.

La blessure de Rick Boogs

Le show n’a pas commencé de la meilleure des façons. Pour le match d’ouverture, les Usos ont conservé leur titre en battant Shinsuke Nakamura et le malheureux Rick Boogs. Nakamura a dû terminer le match seul après la blessure de son partenaire. Pendant le match Boogs a voulu porter sur ses épaules Jey et Jimmy Usos. Malheureusement, son genou droit a lâché et il a chuté au sol. Après le match, le lutteur a été transféré à l’hôpital étant incapable de marcher. Plus tard dans la soirée, les commentateurs nous apprennent que Rick Boogs souffre d'une blessure aux quadriceps avec une rotule déchirée. Cela nécessite donc une opération et une absence indéterminée des rings.

Drew McIntyre rapide et efficace

Drew McIntyre a disposé assez aisément de Happy Corbin en environ 10 minutes. L’écossais s’est même payé le luxe de couper les cordes du ring après le match avec son épée. Cordes nécessitantes des réparations qui ont mis plus de temps que prévu. L’ancien champion de la WWE peut maintenant passer à autre chose et espérer grimper dans la carte pour potentiellement être le prochain challenger du vainqueur entre Roman Reigns et Brock Lesnar. À noté que Drew McIntyre est le premier lutteur se sortant du End of Days de Happy Corbin.

La surprise Logan Paul

Confronté à la famille Mysterio, Logan Paul faisait ses débuts dans un ring de catch au côté du Miz. Et ses débuts sont réussis avec une victoire à la suite d’un Skull-Crushing Finale. À la fin du match pendant la célébration de victoire, The Miz a attaqué Logan Paul en lui portant sa prise de finition pour le plus grand bonheur de la foule. Le match était très correct et The Miz sort le plus fort cette rencontre. Une potentielle rivalité entre le double champion de la WWE et le Youtubeur n’est pas à exclure pour le futur.

Bianca Belair le chemin de croix

Bianca Belair tient sa vengeance. Au terme d’un excellent match de 20 minutes, la native de Knoxville dans le Tennessee a battu la championne Becky Lynch. Un match brutal et plein de suspenses, avec des nearfalls dès le début de la rencontre. Après avoir été humiliée lors de Summerslam Bianca Belair tient sa rédemption face à l’adversaire l’ayant posé le plus de difficulté ces derniers mois. La suite est encore floue, mais le Monday Night Raw post Wrestlemania devrait donner des éléments de réponse.

Cody le retour du prodige

Sa dernière apparition datait de Wrestlemania 32 en tant que Stardust, cette fois-ci Cody est bel et bien de retour. Attendu depuis plusieurs semaines, l’un des fondateurs d’All Elite Wrestling fait le chemin inverse pour revenir chez WWE. Après quelques années passées dans le circuit indépendant à se construire une véritable image de star Cody Rhodes est venu confronter Seth Rollins cette nuit. Au bout de 20 minutes de match, le Cauchemar Américain est venu à bout de l’Architecte.

La pop était monumentale le AT&T Stadium était en fusion pour un moment qu’aucun fan n’est prêt à oublier. La suite ne peut qu’être excitante pour le double champion intercontinental. Cody sera surveillé de très près par tous les observateurs. Étant le premier lutteur a passé de AEW à WWE, il pourrait devenir le pionner d’un mouvement. Si son booking est convaincant le fils de la légende Dusty Rhodes pourrait en convaincre d’autres de tracer cette route.

L'Undertaker, un dernier adieu

Après ce match, la WWE en profite pour présenter sa classe 2022 du Hall of Fame avec en tête d’affiche, l’Undertaker. 30 ans de carrière pour l’un des plus grands de tous les temps qui a le droit à une dernière entrée. Un dernier au revoir à un show dans lequel il a émerveillé petits et grands pendant 3 décennies. Un dernier adieu à un sport qui l’a longtemps dominé. Même si, never say never.

Charlotte Flair surprend, Ronda déçoit

Un match très attendu entre la championne de Smackdown, Charlotte Flair et la revenante, Ronda Rousey. Un match un peu décevant de quasiment 20 minutes dans lequel la championne a conservé son titre. Un final controversé dans lequel Charlotte va percuter l’arbitre. La challengeuse va réussir tout de même à porter sa prise de soumission. Charlotte abandonne, mais il l’arbitre est KO. La Reine enchaine avec son Big Boot pour le compte de trois et conserve son titre. Le résultat peut être étonnant, mais le final pourrait amener une revanche lors de Wrestlemania Backlash.

La WWE annonce que WrestleMania 39 aura lieu les 1er et 2 avril 2022 à Los Angeles

Stone Cold, Stone Cold, Stone Cold

La soirée se termine par le Kevin Owens show et son invité spécial, Stone Cold Steve Austin. Kevin Owens débute par émettre l’hypothèse que si le Texas était une partie du corps humain ça serait, un cul. Owens enchaine en avouant qu’il a peut-être été un peu dur avec Stone Cold et le Texas et qu’il s’excuse d’avoir dit la stricte vérité. Il admirait Austin, mais ce soir, il va le regarder dans les yeux pour lui dire à quel point il est mauvais. Et si Austin le contredit, il va lui mettre un Stunner et lui verser de la bière sur son crane chauve. Owens veut enchainer mais il est coupé par la musique de Stone Cold qui fait son entrée sous une pop exceptionnelle.

The Texas Rattlesnake prend le micro et rappelle à Kevin Owens que c’est un idiot avec une coupe de cheveux ridicule. Owens répond immédiatement en rabaissant une nouvelle fois le Texas. Mais il ajoute une info importante. Il n’a pas fait venir Steve Austin pour simplement discuter. Il l’a fait venir pour un match, un No Holds Barred match. Owens sait que ça fait 19 ans que Austin n’a pas combattu. Ses genoux, son dos et son cou l’ont contraint à arrêter. Ils sont surement pires qu'à ce moment mais, Austin n'a pas de raison de refuser le match. La foule est en fusion totalement acquise à la cause d’Austin. Après quelques secondes de réflexion, le triple vainqueur du Royal Rumble accepte.

Dans un match d’une dizaine de minutes Stone Cold va prendre des coups mais va répondre. À la fin du match Kevin Owens porte un Stunner mais Steve Austin se dégage. L’ancien champion Universel va prendre une chaise pour frapper le Hall of Fameur. Mais Steve Austin esquive le coup de chaise qui rebondit sur la corde et frappe Owens. Austin enchaine avec un Stunner, 1,2,3, victoire. La foule exulte et Steve Austin va célébrer sa victoire avec une bonne bière.

Ce Wrestlemania moment conclut une première nuit excellente avec des moments marquants. Bianca s’est vengée, Cody est de retour et Stone Cold Steve Austin s’est offert un dernier match chez lui. Wrestlemania ne fait que commencer et WWE lance sa nouvelle saison de la meilleure des manières.

Crédit photo : WWE

Dernières publications

En haut