#10 Man Under Watch : Harry Wilson

 

A chaque journée de championnat, WeSportFR s’intéresse attentivement à un joueur de Premier League peu connu, peu médiatisé ou en devenir. Ce genre de joueur qui ne sera sûrement jamais élu lors du sondage Twitter pour le fameux « Focus on the MVP ». Que ce soit pour frimer auprès de vos collègues ou pour enrichir votre culture British, cette chronique est faite pour vous. Cette semaine, c’est Harry Wilson qui est placé sous surveillance !

 

Le gamin de Liverpool 

Né à Wrexham, dans le Nord du Pays de Galles, Harry Wilson rejoint le club de Liverpool dès son plus jeune âge à seulement neuf ans. Ce club, il ne le quittera réellement jamais. Six ans plus tard, il intègre l’Académie de Liverpool où il va sans cesse se distinguer par sa précocité. Alors qu’il devrait évoluer au sein des U16 Reds, il effectue plusieurs matchs avec les U18. Ses talents d’ailier offensif tapent très vite dans l’œil du sélectionneur du Pays de Galles de l’époque Chris Coleman. Âgé de 16 ans et 207 jours, il devient le plus jeune gallois sélectionné de l’histoire, dépassant le précédant record d’un certain Gareth Bale.

En juillet 2014, il signe son premier contrat professionnel avec Liverpool où il évoluera dans l’équipe réserve pendant un an. La saison suivante, il est prêté à Crewe Alexandra en League One (troisième division) pour quatre mois. Il effectuera ses débuts professionnels avec Liverpool en FA Cup contre Plymouth le 18 janvier 2017. La saison suivante, il sera élu meilleur joueur de l’Académie 2017/2018.

 

(Bournemouth Echo)

Des prêts judicieux

En un an et demi, Harry Wilson a pris une nouvelle dimension, celle d’un joueur qui sans cesse confirme les attentes qu’on place sur lui. Le 31 janvier 2018, Liverpool le prête à Hull City, pensionnaire de Championship, jusqu’à la fin de la saison. En treize matchs, il inscrit sept buts.

Toutefois, ses performances dans l’antichambre de l’élite du football anglais n’ont pas l’air de suffire aux yeux de Jürgen Klopp et il n’entre pas dans les plans du manager allemand pour la saison 2018/2019. Il est alors prêté pour un an cette fois à Derby County, club ambitieux avec à sa tête un certain Frank Lampard. Cette saison avec les Rams est encore une réussite pour le jeune Gallois. Il inscrit quinze buts en quarante matchs. Aux côtés de Mason Mount (maintenant à Chelsea) et de Tom Lawrence au milieu de terrain, il termine sixième du championnat et amène son équipe jusqu’en finale de play-offs (perdue face à Aston Villa).

Au delà de tout cela, un statistique rend sa saison encore plus hors-norme : sur ses quinze buts inscrits en Championship, neuf ont été marqués depuis l’extérieur de la surface. Sa frappe de balle représente donc un plus-value incontestable pour un ailier pouvant jouer à gauche, à droite ou au centre.

 

 

L’année de l’explosion ? 

Ses exploits en deuxième division ne convainquent toujours pas Jürgen Klopp estimant que son effectif est déjà trop chargé. Il est donc à nouveau prêté un saison, cette fois-ci en Premier League, dans l’équipe modeste mais joueuse de Bournemouth. Cette saison 2019/2020 semble être une année charnière dans la carrière d’un joueur de déjà 22 ans qui est professionnel depuis maintenant cinq ans. Mais, une fois n’est pas coutume, Harry Wilson a su répondre présent. Sur les trois premiers matchs de cette saison, malgré une non-titularisation systématique, le jeune gallois a encore réussi à se distinguer, et comment !

En deux apparitions avec les Cherries, il compte tout simplement deux buts à son actif. Ces deux buts, il les a inscrits de l’extérieur de la surface… Ainsi, il est le seul joueur à en avoir inscrit autant sur la période. Son dernier but face à Manchester City a fait le tour des réseaux sociaux : un coup franc de 25 mètres pied gauche en pleine lucarne d’Ederson. Wilson devient donc une vraie solution pour Eddie Howe, surtout quand on connait la blessure de l’autre pépite galloise, David Brooks.

 

Demain, à 16h, Bournemouth se déplace chez les Foxes de Leicester avec la ferme intention d’aller chercher des points. Harry Wilson sera du voyage. Va-t-on assister à sa première titularisation en Premier League ? Va-t-il réussir l’exploit de marquer une troisième fois en trois apparitions ? Une chose est sûre : il est désormais sous notre surveillance ! 

Crédits photo de Une : Liverpool FC

@TheoPutavy

A propos de l'auteur

Chelsea, OM, Giants, Equipe de France: oui j'aime le bleu. Passionné de sport, je passe tout mon temps libre à regarder du foot (surtout la Premier League), la NFL et le cyclisme. A part ça je suis accessoirement étudiant en L3 de LEMA (Lettres Edition Médias Audiovisuel)-Anglais à la Sorbonne.

Poster un commentaire

massa vulputate, Donec risus. dictum sed odio facilisis consectetur ut libero tempus