AS Monaco : Tout pour l'argent ?

AS Monaco : Tout pour l’argent ?



Régulièrement en première place des Tops vendeurs d’Europe, l’AS Monaco continue son projet type achat/revente FIFA. Beaucoup de personnes s’interrogent sur la véritable vérité que représente le projet de l’ASM, voyons cela avec l’avis de quelques supporters. Enquête.

Place aux jeunes.

Reprenons du début, après un mercato 2013 tonitruant avec l’achat de Falcao, James, Moutinho etc, le projet monégasque connait un grand revirement de situation et un virage à 180 degrés s’effectue. Le grand responsable qu’est le fair-play financier contraint les monégasques à trouver une solution, ce que Alexis (@AlexisMrl9) nous explique :  » Je pense que le projet est très clair, Monaco n’a pas de recettes particulières que ce soit au niveau marketing, billetterie ou produits dérivés ! Monaco a des moyens importants et peut se permettre de recruter des joueurs à un prix assez important. Ils essayent de prendre les meilleurs jeunes joueurs sur le marché avec pour but de les faire grandir et les revendre par la suite. Monaco n’a pas d’autres revenus or droits TV et gains liés au sportif. ». C’est là que les dirigeants se mettent à recruter des jeunes à forts potentiels pour les revendre à prix d’or.



Un tremplin pour le gratin

Pourquoi l’AS Monaco ne garde pas ses meilleurs joueurs ? Dmitry Rybolovlev est-il là juste pour l’argent ? Tant de questions que les supporters extérieurs au club doivent se poser. Mais pour les supporters de Monaco, ce n’est que le quotidien depuis 7 ans et même depuis bien avant. Mais quel président correctement constitué refuserait de vendre Mbappé pour 180 millions d’euros après seulement 6 mois pros ? Ou Anthony Martial pour 80 millions d’euros à 19 ans ? Yannick (@Yannick_Kmbl) nous explique tout ça : « Lorsque les joueurs font une ou plusieurs très bonnes saisons, ils attirent forcément des clubs plus huppés, car il y a toujours plus gros que toi. Comment lutter niveau salaire ou lorsque les sommes atteignent des sommets ? On garde nos meilleurs éléments 2/3/4 ans mais ensuite ils doivent aller s’émanciper ailleurs et tout le monde est gagnant.« .

Même constat pour Alexandre (@AlexandrePaquis) : « C’est quasiment impossible ! Les transferts impliquent un trio qui doit trouver son équilibre ‘ le désir du joueur, la demande du club qui le veut et le club propriétaire). Souvent les supporters oublient le premier facteur qui est le désir du joueur à aller voir ailleurs, souvent au niveau supérieur. L’ASM ne peut pas lutter face à cela et du coup, la direction est très demandeuse financièrement par conséquent. » 

 


Monaco ne peut pas conserver ses joueurs quand les Madrid, Manchester, Chelsea et consorts toquent à la porte. Monaco ne représente qu’une étape pour les jeunes talents du club princier, Alexis appuie sur cela : « Tous les joueurs savent que c’est un tremplin pour aller dans les meilleurs clubs européens, c’est un cercle vicieux. Si tu es performant à Monaco, tu auras une belle carrière par la suite« .

Crédit photo / L’Equipe.fr

Des talents au prix fort !

Qu’il est loin le temps où l’on s’indignait de voir l’ASM dépenser 5M sur Martial puis 15M sur Bernardo. Aujourd’hui, les dirigeants du Rocher n’ont plus peur de sortir le chéquier ! 25 millions sur Pellegri, 16 ans alors ou 20 sur Willem Geubbels, 4 matchs pros au compteur, Yannick décrypte le nouveau marché qui s’ouvre : « Au niveau du mercato, je pense qu’il faut comprendre que l’escalade des prix est exponentielle. Les prix d’aujourd’hui n’ont plus aucune mesure avec ceux d’il y a seulement 3/4 ans. » L’âge n’est pas un soucis mais plutôt une opportunité pour Alexandre : « Quand ils arrivent, ils paraissent trop jeunes et sans expérience. C’est frustrant parfois mais pour moi, l’ASM n’achète pas des stars mais les créent. C’est aussi la finalité du projet qu’il faut comprendre et accepter ». Même constat pour Yannick qui reprend : « Monaco, pour survivre sur le marché des jeunes, doit se pencher sur la tranche d’âge 16-18 pluôt que 18-20 devenue trop chère. »

Un projet qui peut dérouter certains supporters qui ne peuvent pas s’attacher ou se reconnaître en ses joueurs. « L’économie qu’il y a derrière n’est pas très agréable car les supporters paraissent un peu lésés et mis de côté. On ne peut pas s’attacher aux joueurs car dès qu’ils explosent, on nous les prend. » déplore Alexandre une nouvelle fois.

Un projet qui fonctionne

Quoiqu’il en soit la saison débute dès ce samedi contre le PSG dans le cadre du Trophée des Champions. Privée des départs de Fabinho, Moutinho, l’équipe a perdu en expérience. Pour Yannick : « Le groupe est très talentueux mais il y a tellement de facteurs pour que la mayonnaise prenne qu’il y a un risque à court terme au niveau sportif. ». L’avenir nous le dira mais Alexandre est confiant !  » Il faut continuer dans cette optique si les résultats perdurent ainsi. Malgré les angoisses qu’il génère auprès des supporters, le projet est très bon. Les podiums, les parcours en LDC, les finales de coupes reflètent le projet de façon positive. Donc sportivement c’est le top ! ».

Avant de transmettre un message : « Il faut faire comprendre aux supporters que l’AS Monaco n’est pas obnubilé QUE par l’argent . ». 

Cette saison, l’AS Monaco fera place aux Tielemans, Golovin, Mboula et consorts. Que l’on aime ou pas, le projet et l’avenir s’annonce tout de même radieux sur la Principauté. En réussissant un sixième podium de suite, les Rouges et Blancs feraient certainement taire quelques critiquent … jusqu’au mercato prochain ?

Un grand merci à Yannick, Alexis et Alexandre pour leur gentillesse et leur disponibilité. Vous pouvez les retrouvez sur Twitter ! Egalement sur Youtube pour Alexandre à https://www.youtube.com/user/chandler160 !

 

A lire aussi : 5 joueurs qui ont raté leur passage à Monaco

 





A propos de l'auteur

Petit Prince d'une époque où Stevan Jovetic et Thiago Alcantara en sont les esthètes.

Poster un commentaire

sem, libero. dolor. in ipsum mattis eget Aliquam mattis ante. fringilla