Chess

Coupe du monde d’échecs : MVL mis en difficulté, Bacrot déroule

Quelques semaines après le tournoi des Candidats, les meilleurs joueurs d’échecs se retrouvent pour la Coupe du monde, qui offre d’ailleurs un ticket pour les prochains Candidats. Exemptés de premier tour, les Français repartent de leur première partie du deuxième round avec des résultats en dents de scie. De leur côté, les trois Françaises Marie Sebag, Pauline Guichard et Almira Skripchenko s’en sortent bien.  

 

Les résultats des Français

Depuis le 10 juillet à Sotchi, les meilleurs joueurs d’échecs du monde se retrouvent afin de disputer la Coupe du monde. Deuxième des derniers Candidats, Maxime Vachier-Lagrave affronte un joueur plus faible que lui sur le papier : Elshan Moradiabadi. Classé  2553 Elo, l’Américain est plutôt sur la phase descendante de sa carrière. Malgré une bonne position à la sortie de l’ouverture, MVL se relâche et Moradiabadi enchaine les coups de qualité. La finale semblait perdante pour le Français mais MVL parvient à décrocher la nulle avec les noirs.

Cela s’est bien mieux passé pour Étienne Bacrot, qui est en bonne forme après le Grand Chess Tour Paris, où il avait battu son compatriote MVL. Contre Ravi Haria, un Grand Maitre anglais à 2440 Elo, Bacrot a joué une Rossolimo, une variante de la Sicilienne. Le Français, avec les pièces noires, remporte la partie et a un pied et deux orteils en 32es de finale.

Ce tournoi marquait la grande première de Firouzja avec le drapeau tricolore. L’ancien Iranien, qui réside à Chartres, a récemment obtenu la nationalité française. Face à l’Ouzbek Javokhir Sindarov, Firouzdja n’hérite pas d’un premier match facile. Avec les blancs, il subit et ne peut pas faire mieux qu’une nulle.

Les Françaises sont aussi mises à l’honneur dans le tournoi féminin. Pauline Guichard remporte sa partie contre Atalik tandis que dans le duel franco-français, Skripchenko et Sebag se quittent bonnes amies.

 

La COVID-19 s’invite dans le tournoi

Au-delà des résultats, la COVID-19 a semé la zizanie dans la salle de jeu hier. Avant les parties, le GM Levon Aronian n’a pas pu disputer sa partie, l’Arménien ayant des symptômes de fièvre. Mais le point de chute n’est pas encore atteint. Alors que les matchs avaient déjà commencé, la partie entre Susanto Megaranto et Fabiano Caruana a été interrompue. La raison ? Le résultat du test de Susanto s’est révélé positif pendant son match. Les officiels sont vite intervenus, ont donné la victoire par forfait à Caruana avant que ce dernier aille s’isoler et subir un nouveau test ce matin. L’Américain n’est pas encore sûr de pouvoir reprendre sa place. En revanche, le tournoi est bel et bien terminé pour Megaranto.

 

Les matchs retours auront lieu cet après-midi et Maxime Vachier-Lagrave devra déjà sortir le grand jeu. En cas d’égalité après les deux parties, les départages permettront de désigner le vainqueur à travers des parties en rapide, et si besoin, en blitz.

 

Crédit une : Fédération française des échecs

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire