Coupe du monde

Début Coupe du Monde 2022 : C’est parti pour le plus grand tournoi de football

J-3 avant le coup d'envoi tant attendu. Dans trois petites nuits désormais, la Coupe du Monde de la FIFA 2022 débutera au Qatar, où le pays organisateur recevra l'Equateur. Une délivrance pour tout fan de football. Pendant un mois, les meilleures nations de la planète s'affronteront avec un seul et unique objectif : succéder à la France, le 18 décembre prochain, à Lusail. 

29 jours, 64 matchs, des heures et des heures de direct sur les plus grandes chaînes spécialistes. Bref, pendant un mois, les amateurs de football vont vibrer comme c'est le cas tous les quatre ans. Plus que l'Euro, la Coupe du Monde représente le titre suprême, le Graal du sport le plus populaire au monde. Et chaque supporter n'espère qu'une seule chose : voir son pays soulever le trophée. Et s'ils seront évidemment 32 pays a croire en leur rêve, ils sont une petite dizaine à avoir de sérieux espoirs : du Brésil, grand favori désigné, à son voisin Argentin, en passant par les inusables Européens que sont l'Angleterre et sa génération dorée, la France, championne du monde en titre, l'Espagne, ou le Portugal d'un Cristiano Ronaldo qui disputera sa 5ème et dernière Coupe du Monde.

Des surprises dans tout cela? Le continent Africain espère faire bonne figure, et chacun de ses engagés a des arguments à faire valoir. Le Cameroun semble le mieux armé, grâce à un effectif homogène. S'il est sur pied à temps, Sadio Mané pourrait porté les siens comme Aliou Cissé l'avait fait avant lui en 2002. Attention également au Maroc et au Ghana, qui compte bien refaire le coup de 2010 où les Blacks Stars avaient atteint les quarts de finale. D'autres aimeraient également faire rejaillir leur glorieux passé. Le Costa Rica, révélation de la Coupe du Monde au Brésil, tentera de rééditer l'exploit d'atteindre les quarts. La Corée avait fait encore mieux à la maison en 2002, atteignant les demi-finales.

D'autres iront pour découvrir ou redécouvrir ce niveau de compétition comme le Qatar, première participation à un mondial. Le Canada ne disputera lui que sa 2ème édition, après 1986. Autour d'un Jonathan David en grande forme, les Nord-Américains n'auront rien à perdre. Enfin, la grande surprise pourrait-elle venir de la Serbie? Depuis l'éclatement de la Yougoslavie, ce petit pays n'a finalement fait que très peu parler de lui. Mais autour d'une attaque de feu (Kostic, Mitrovic, Vlahovic, Jovic, Tadic), les Balkans pourraient bien jouer les trouble-fêtes.

A quelques heures du début du mondial, toutes les nations nourrissent de grandes ambitions. Mais à la fin, une seule sera l'heureuse élue. Alors, qui succèdera à Hugo Lloris pour soulever le plus beau trophée du monde dans un mois? 

Crédit photo : Le Parisien


Valentin Martin

Le cœur meurtri par la fin de carrière de Rodgeur, je m'en remets aux stepback de The Beard. Rien de tel qu'un Vélodrome incandescent pour me faire chavirer de bonheur

Dernières publications

En haut