En route pour le Superbowl : 50 ans d’attente pour Kansas City

0

Pour vous faire patienter jusqu’au Superbowl, WeSport vous propose de revenir sur les faits marquants de cet évènement incontournable et extrêmement populaire aux Etats-Unis. On commence notre série avec l’histoire qu’entretiennent les Chiefs avec ce fameux Superbowl. Après un début idyllique la franchise de Kansas City est peu à peu retombée dans l’anonymat de la NFL. Les Chiefs ont donc mangé leur pain noir pendant presque 50 ans mais Andy Reid, bien aidé par le prodige Pat Mahomes, est en train de replacer cette équipe sur le devant de la scène.

 

 

L’âge doré de l’AFL

Entre 1960 et 1969, les Chiefs ont évolué dans la défunte AFL, sorte de ligue rivale de la NFL. C’est dans ces conditions que le Superbowl a été créé en 1966. Il opposait, à l’époque, le vainqueur de la ligue AFL au vainqueur de la ligue NFL.

Vainqueur de l’AFL en 1966, Kansas City a donc participé au premier Superbowl de l’histoire. Opposés aux Packers de Vince Lombardi, les Chiefs s’inclinèrent logiquement (35-10). Ils avaient face à eux, une des meilleures équipes de l’histoire qui faisait régner sa loi dans les années 1960.

Len Dawson et Hank Stram, les deux figures mythiques des Chiefs version années 60 (credit photo: Pinterest)

Trois ans plus tard, les Chiefs s’imposèrent une nouvelle fois lors de l’AFL Championship. Ce qui leur offrit un nouveau ticket pour le Superbowl. Cette fois, les joueurs du propriétaires Lamar Hunt ne passeront pas à côté du titre, le seul de leur histoire. Opposés aux Minnesota Vikings, vainqueur de la NFL, les Chiefs déjouèrent les pronostics pour s’imposer (23-7). Elu MVP de ce match, Len Dawson était la figure emblématique de cette équipe. Le quarterback a mené l’attaque des Chiefs durant 13 saisons (1963-1975). Elu MVP en 1962, il est entré au Hall of Fame en 1987. Aux manettes de l’équipe, il y avait Hank Stram, coach légendaire de la franchise (1963-1974) qui entrera également au Hall Of Fame en 2003.

Enfin, un petit mot sur le propriétaire Lamar Hunt. Président des Chiefs pendant presque 60 ans, il est décédé en 2006. Ce sont ses descendants qui sont maintenant propriétaire du club. Figure importante du football américain dans les années 1960, il est un des fondateurs de l’AFL. Depuis 1984, le dirigeant mythique de Kansas City a même donné son nom au trophée destiné au vainqueur de la conférence AFC. Le trophée Lamar Hunt prendra donc la direction de Kansas City cette année, un symbole.

 

 

La longue traversée du désert

Le passage à la NFL n’a pas été synonyme de résultat pour les Chiefs de Kansas City. Présent en playoffs en 1971, ils ont ensuite disparu du devant de la scène. En 20 saisons dans la NFL (1970-1989), les Chiefs n’iront que deux fois en playoffs (1971 et 1986) pour deux défaites… Hank Stram et Len Dawson quittent le club au milieu des années 70. Depuis, les années de disettes s’enchainent pour Kansas City.

La légende Joe Montana sous un autre maillot que celui des 49ers! (credit photo: dreamstime)

Si les Chiefs n’ont plus atteint le Superbowl depuis près de 50 ans, les années 90 sont une éclaircie dans le ciel de Kansas City. Entre 1990 et 1995, sous les ordres de Marty Schottenheimer, les Chiefs vont disputer les playoffs six fois d’affilée. Malheureusement pour eux, ils ne parviendront jamais à remporter la conférence AFC et donc à disputer le Superbowl. C’est en 1993 que les Chiefs sont passés le plus près. Ils buttèrent en finale AFC sur les Bills de Buffalo (30-13). Une équipe jamais titrée mais habituée au Superbowl et qui a perdu quatre superbowls consécutivement entre 1990 et 1993.

Durant cette période, on peut notamment noter les deux saisons de Joe Montana au poste de quarterback (1992 et 1993). La légende des 49ers a fini sa carrière à Kansas City et il a emmené les Chiefs en playoffs lors de ses deux saisons à la tête de l’équipe.

Après cette brève éclaircie, les Chiefs vont retourner dans l’anonymat. Même si elle participe de temps en temps aux playoffs, la franchise reste très loin des meilleures équipes de la ligue. Après la finale AFC perdue en 1993, il faudra attendre 2015 pour voir les Chiefs remporter un match de playoffs !

 

 

L’ère Andy Reid et l’arrivée de Mahomes

A l’aube de la saison 2013, les dirigeants de Kansas City décident de faire confiance à Andy Reid et à son jeu basé sur l’attaque. Lassés des mauvais résultats qui durent depuis trop longtemps, ils espèrent que l’ancien coach des Eagles pourra faire franchir un cap à la franchise.

Si les Chiefs n’ont encore rien gagné, on peut dire que le pari Andy Reid est pour l’instant un succès. Grâce au technicien à la célèbre moustache, ils retrouvent les playoffs dès la première saison. En sept saisons à la tête de Kansas City, Andy Reid n’aura loupé qu’une fois les playoffs et les Chiefs viennent de remporter leur division pour la quatrième saison consécutive. Le tout en pratiquant un football offensif et attrayant.

Beaucoup de qualification en playoffs mais peu de succès, c’est un peu le problème de la carrière d’Andy Reid. Ce théorème se vérifie (pour le moment) avec les Chiefs. Si on fait abstraction de la campagne de cette année, les Chiefs ont disputé sept matchs de playoffs sous ses ordres, pour cinq défaites et seulement deux victoires.

Le duo Reid/Mahomes veut apporter un deuxième titre à Kansas City (credit photo: The Kansas City Star)

Oui mais ça c’était avant, avant la draft d’un fameux numéro 15. Andy Reid a donc posé les bases de cette équipe et il a eu ensuite la chance (et le flair !) de tomber sur Patrick Mahomes. Le génial quarterback a été élu MVP dès sa première saison complète. Après avoir échoués contre les Patriots en finale de conférence la saison passée, les Chiefs viennent d’éliminer les Texans et les Titans pour accéder enfin au Superbowl ! 50 ans que Kansas City attendait ça !

 

 

La plupart des fans de Kansas City vivront leur baptême de Superbowl le 02 Février ! Après 50 ans d’attente, les Chiefs n’ont jamais été aussi prêt de retrouver le sommet de la ligue. Ils peuvent compter sur le génial Pat Mahomes et l’expérimenté Andy Reid pour ramener le trophée du côté de Arrow Head. Ce serait un soulagement et une récompense pour des fans considérés comme les plus fervents de toute la ligue !

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here