Compétitions internationales

Équipe de France : sans les joueurs de Super League, à quoi ressemblerait le onze des Bleus ?

Depuis dimanche, l’UEFA menace, Aleksander Čeferin l’a rappelé hier, que tous les joueurs participant à la Super League seraient exclus de leurs sélections nationales. Plusieurs grosses nations mondiales seraient lourdement impactées lors du prochain mondial. 

“Les joueurs pourraient se voir refuser la possibilité de représenter leurs équipes nationales” matraque l’UEFA depuis dimanche. Plusieurs nations comme la France seraient lourdement impactées par cette décision. Sur le dernier rassemblement des Bleus, 16 des 26 joueurs convoqués sont concernés. Sur le 11 ayant débuté la rencontre contre la Bosnie le 31 mars dernier, seulement 5 pourraient encore porter le maillot tricolore.

L’équipe de France décimée

Didier Deschamps pourrait commencer à regarder le réservoir de l’équipe de France. Après les menaces de l’UEFA, les joueurs français jouant pour un des 12 clubs créateurs pourraient se voir interdits de compétitions internationales. Parmi les joueurs régulièrement appelés, on retrouve trois joueurs de Tottenham (Lloris, Ndombélé, Sissoko), deux joueurs de Manchester United (Pogba, Martial), trois joueurs de Chelsea (Kanté, Giroud, Zouma), un joueur de Manchester City (B. Mendy), trois joueurs du FC Barcelone (Griezmann, Dembélé, Lenglet), deux joueurs du Real Madrid (Varane, F.Mendy), un joueur de l’Atlético Madrid (Lemar) et un joueur de la Juventus (Rabiot).

Le Bayern Munich et le Paris Saint-Germain ont refusé de participer à la Super League, ce qui pourrait permettre à l’équipe de France de garder une certaine ossature. Kingsley Coman, Lucas Hernandez, Benjamin Pavard, Presnel Kimpembe et Kylian Mbappé seraient toujours de la partie. Didier Deschamps pourra aussi tester de nouveaux joueurs, performants cette saison. Jordan Veretout (AS Roma) ou Jules Koundé (Séville) pourraient intégrer les A. Aux portes de la sélection, Théo Hernandez et Aymeric Laporte ne seraient plus sélectionnables, tout comme Alexandre Lacazette. Cette décision ne devrait tout de même pas impacter l’Euro cet été, mais la Coupe du monde l’an prochain est à surveiller de près. Le onze aligné par Didier Deschamps resterait très compétitif, malgré un milieu de terrain à refaire et des automatismes à retrouver.

Composition de l’Equipe de France sans les joueurs jouant dans les clubs fondateurs de la Super League

Les Bleus ne seraient pas les seuls impactés par cette mesure. L’Angleterre, l’Espagne, l’Argentine et le Portugal pourraient être décimés en cas de sanction de l’UEFA. Les “Three Lions” ne pourraient conserver que 3 des 11 joueurs ayant débuté la rencontre contre la Pologne fin mars. 

Crédits photo : Icon Sports

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire