European Masters : Day 2 : Fnatic Rising mis à l’amende

0
Ligue 1

Après les premières surprises d’avant-hier dans ces débuts d’European Masters, le Groupe A a débuté la compétition. De son côté, les Groupes C et D ont continué leur bonhomme de chemin, avec une team anglaise qui est tombée sur un os. Résumé de la seconde soirée.

Groupe A : GamersOrigin débute fort, TGL facile

Pour la première game de la soirée, on a eu le droit au gros choc de ce groupe : BT Excel contre GamersOrigin. Et en effet, ce fut le cas. Avec deux drafts très bien amorcées, le combat ne fut que plus beau. Avantage GO pour le late game, qui possède plus de scaling et moins de squishys. Pendant les 20 premières minutes, les deux rosters vont se neutraliser dans le farming et les objectifs et restent even en golds. Lé déclic arrivera quelques minutes plus tard avec un fight Nashor à l’avantage de la structure française, qui va petit à petit gagner du terrain. Trois tourelles de plus, 3k golds d’avance. Après un énième fight à la 32ème minute au Nashor, GO va prendre le 2-0 et détruire la base adverse en un éclair.

Pour la seconde game, YDN était opposé à Team GamerLegion. Les allemands, qui sortaient des Play-In, partaient favoris. Pourtant, la draft a été assez farfelue chez TGL. En effet, une botlane Taliyah-Poppy a pop pour Hjarnan et Vidsom. Un choix assez osé. Cependant, cela ne les a pas empêché de rouler sur la game. Avec une bonne rota mid de Nite, les allemands vont terminer la partie de manière express. En 24 minutes, 11 tours à 1, 19-5, 12k golds d’écart. Une game rondement menée et à sens unique.

1ers : GamersOrigin – Team GamerLegion : 1-0

3èmes : YDN Gaming – BT Excel

Groupe C : Schalke se rassure, K1CK surprend Movistar

Après leur upset contre Movistar hier soir, Schalke retrouvait Singularity pour se remettre dans le droit chemin. Et ce fut un remake de la game d’hier pour les danois. Complètement outdraftés, les champions du Nordic Championship ont bu la tasse en 26 minutes. 9 tourelles à 2, 14-2 et 13k gold d’écart, Schalke a atomisé son adversaire du red side. Une démonstration qui met Singularity en difficulté dans ce groupe.

Dans la seconde game du groupe, ce fut à peu près le même scénario que la première mais pour l’outsider cette fois-ci. K1CK surprend l’autre équipe en 1-0 du groupe, Movistar. Une leçon de draft avec un parfait counter à la fasting Senna proposé par Movistar. Une nouvelle masterclass d’iBo et Puki Style qui se démarquent depuis le début de ces EUM !

1er : K1CK Neosurf : 2-0

2èmes : Schalke Evolution – Movistar Raiders : 1-1

4ème : Team Singularity : 0-2

Groupe D : Fnatic Rising surpris par les Wizards, Mousesports en toute sérénité

Fnatic Rising peut avoir des regrets. Obligé de jouer le late game face à Enegypot Wizards, leur compo s’est essouflé. Au point que la draft WIZ devenait beaucoup plus intéressante au fur et à mesure des minutes. Peu friand des objectifs, les britanniques vont subir la domination des serbes pendant 50 minutes. Après un énième fight dans leur base, Fnatic craque et laisse WIZ réaliser l’upset du Main Event pour le moment.

Dans le second match, la hiérarchie a été respectée. Si précdemment, on a eu la game la plus longue des EUM, celle ci fut la plus rapide. Avec une meilleure gestion de la map et de sa botlane, MOUZ va annihiler eSuba. Malgré un bon fight gagné à la 19ème minute, eSuba va laisser faire les allemands au Nashor pour leur permettre de terminer la game. Bonne nuit et à ce soir.

1er : Mousesports : 2-0

2èmes : Energypot Wizards – Fnatic Rising : 1-1

4ème : eSuba : 0-2

Le programme de ce soir

  • Groupe D
    • 18h : Energypot Wizards – eSuba
    • 19h : Mousesports – Fnatic Rising
  • Groupe B
    • 20h : Vodafone Giants – Defusekids
    • 21h : LDLC OL – AGO Rogue
  • Groupe A
    • 22h : BT Excel – Team GamerLegion
    • 23h : GamersOrigin – YDN Gaming
Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here