European Masters : Demies-finales : LDLC et K1CK en finale

0
Ligue 1

Après deux BO dont un très intense, les demies-finales ont tenues toutes leurs promesses dans ces European Masters. néanmoins, elle a fait des heureux comme des tristes. Pas de finale 100% polonaise, mais nos français donneront tout ce soir ! 

LDLC OL 2 – 1 AGO Rogue : Tynx ne s’arrête plus

Déjà lors des quarts, Tynx s’était montré comme ayant réalisé un gros step up. Avec ce BO3, le jungler danois a encore renforcé sa suprématie dans la compétition. Un grand artisan de la qualification.

Durant la première partie, Rogue va constituer une draft beaucoup plus rodée dans le jeu sur les sidelanes et le scaling. Néanmoins, LDLC va tenir malgré le retard qui se creuse au fur et à mesure que le mid game s’éternise. Vetheo et Bando vont se faire focus et seront impuissants dans la partie. Une stratégie qu’AGO a bien mis en place, connaissant l’agressivité des deux joueurs. Un fight baron à la 27ème minute viendra clôturer une partie très serrée et donner le lead à Rogue.

La seconde partie va montrer une compo plus osée de la part de LDLC. Une compo full scaling avec un jungler pour le contrôle de lane. Tynx sur Trundle va enterrer l’early game avec une macro excellente. Cela va permettre à Hades et Vetheo de tranquillement se setup sur leurs lanes. Avec des phases de lane très clean, la team française va se diriger au Nashor dès son spawn, et après avoir pris l’avantage sur Rogue une nouvelle fois en teamfight, vont finir la partie en 21 minutes et revenir à 1-1.

La dernière partie sera très explosive. Certains joueurs de LDLC sont sur leurs mains. En particulier Tynx et Hades. Avec un avantage dans le jeu aggro et la possibilité de roam early, LDLC va se focus sur Vetheo, qui sera rapidement feed dans la game, tout comme Tynx. Avec une gestion parfaite des tourelles et des drakes, LDLC se tourne vers le Nashor et se l’accapare. Néanmoins, ils se feront quadra rapidement après et ne laissent le buff qu’à Vetheo et Woolite s’en sort avec un amas de golds très conséquent. Malgré cela, la partie va se terminer subitement après. Avec un fight dans la jungle Rogue, LDLC va réaliser un ace et valider son ticket en finale. Ce soir, ils écrivent l’histoire.

K1CK Neosurf 2 – 0 Movistar Raiders : Des espagnols impuissants contre des polonais en surrégime

Après un BO à sens unique, les espagnols de Movistar peuvent avoir des regrets dans leurs choix de draft. Peu à l’aise dans leurs compos exotiques, les deux games vont être à sens unique.

Lors de la première partie, Un choix de privilégier laisser open des picks références de K1CK va se payer très cher. Les joueurs polonais, tous sur leurs meilleurs picks, vont sweep Movistar suite à une game où l’équipe a su jouer à 5 parfaitement pour s’adjuger tous les objectifs de manière lente mais rassurante. En 32 minutes, les vices champions d’Ultraliga ont envoyé les champions de LVP au tapis.

Pour la seconde partie, la différence s’est fait dans la macro. Shlatan, excellent sur les deux parties, a de nouveau permis à son équipe de réaliser une gestion des teamfights, mais en ne parvenant pas à prendre facilement les objectifs. Un ultime fight au Nashor va débloquer une situation even en objectifs des deux côtés et permettre aux polonais de passer par dessus la troisième corde un Movistar transparent. Pour la première fois depuis ses débuts compétitifs en saison 1, Puki style est en finale d’une compétition majeure. La communauté et la plupart des grosses équipes pros ont changé leur photo de profil en mettant sa tête en PP sur Twitter. Une force pour l’ADC vétéran, qui avait raté de peu la qualification pour les Worlds en S2.

La finale

La finale opposant LDLC OL et K1CK Neosurf surviendra à 18h. Pour la regarder, rendez-vous sur O’Gaming pour soutenir nos frenchies et espérer voir LDLC remporter pour la première fois les EU Masters et ramener un second sacre après GamersOrigin l’année dernière au Spring !

 

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here