Groupe E : le Brésil et la Suisse bien partis

Les choses se précisent dans ce groupe E de la Coupe du Monde en Russie. Brésil et Suisse prennent une sérieuse option sur la qualification, tandis que les Costa-Riciens sont déjà éliminés.

Les faits marquants

On savait que la Serbie et la Suisse seraient les outsiders de ce groupe E dominé en théorie par l’ogre auriverde. On ne se doutait pas, en revanche, que Serbes et Suisses livreraient un des tout meilleurs matchs de cette édition de la Coupe du Monde, et incontestablement le plus beau du groupe à ce jour. Partageuses, les deux équipes ont dominé tout à tour une période, les Serbes d’abord qui en ont profité pour ouvrir le score à la 5è minute d’une tête puissante du jeune Mitrovic (23 ans), qui s’est procuré deux autres occasions (19è et 45è) sans parvenir à alourdir le score. Revenus revigorés du quart d’heure de pause, les Suisses se sont montrés bien plus entreprenants et Shaqiri (90è) répondu à Xhaka (53è). Avec plus de 90% de passes réussies, une quasi passedé à Xhaka sur le premier but suisse, et des démarrages canons qui n’ont cessé de poser des problèmes aux Serbes, Shaqiri a sans nul doute été l’homme de ce match.

Sans grande inspirations face aux Helvètes, il s’en est fallu de peu pour que les Brésiliens rééditent leur contre-performance contre des solides Costa-riciens, portés par un Navas dans un grand jour (il a subi 23 tirs, dont 9 cadrés et s’est montré impérial dans les airs). Il a fallu que Coutinho et Neymar croient en leur chance jusqu’au bout du temps additionnel (90+1 et 90+7) pour finalement remporter ce math 2-0. Il faudra que les hommes de Tite se montrent bien plus imaginatifs pour satisfaire leurs ambitions dans ce Mondial

Le but de la journée

Incontestablement, celui de l’égalisation de Xhaka. Un boulet de canon tiré des 20 mètres après une frappe contrée de Shaqiri par Tosic. Un petit bonbon sucré pour nous, un mauvais tour de Bertie Crochue pour les Serbes.

Le programme du 23 Juin

3 matchs à l’affiche et deux favoris : la Belgique d’abord à 14h00 contre des Tunisiens qui n’ont pas démérité lors de leur entrée face aux sujets de sa Majesté. A 17h00 un Corée-du-Sud VS Mexique pour se désaltérer et se mouiller la nuque. Et à 20h00 un duel d’hommes forts : Allemands (qui voudront réparer leur incartade mexicaine) et Suédois (qui voudront confirmer) débattront sur le pré.  

A propos de l'auteur

Fan de foot mais aussi de Serie A, je prends autant de plaisir à voir jouer Gilles Simon qu'à attendre une arrivée au sprint entre les Alpes et les Pyrénées. Talking Heads et Panetonne.

Poster un commentaire

velit, neque. ipsum fringilla tristique in eget efficitur. risus