Athlétisme

JO – Athlétisme : Parchment surprenant, Crouser surpuissant

Ryan Crouser intouchable au lancer du poids, Hansle Parchment vainqueur surprise sur le 110 m haies et Kevin Mayer toujours en course pour une médaille sur le décathlon, retour sur une nuit d’athlétisme chargée à Tokyo.

Kevin Mayer se rapproche du podium

La deuxième journée du décathlon s’est ouverte sur le 110 m haies. Kevin Mayer, avec un chrono de 13.90, est resté en deçà de son record personnel (13.54) mais n’a a été dépassé que par le Canadien Damian Warner. Cela lui a permis de se rapprocher du podium. L’épreuve suivante, le disque, lui a permis de reprendre des points sur les prétendants à la médaille avec un jet à 48,08 m mais loin de son record à 52,38 m. Warner est resté intouchable et a continué de creuser son avance avec son jet à 48,67 m.

La perche a conclu cette première partie de journée. Kevin Mayer a regagné des points précieux en passant 5m20, contrairement à l’Australien Ashley Moloney et au Canadien Pierce Lepage, adversaires directs pour le podium, qui se sont eux arrêtés à cinq mètres. Le leader Damian Warner s’est lui aussi arrêté à cinq mètres. Le Français reprend ainsi 62 points à tous ses adversaires sur cette épreuve et pointe désormais à 391 points du leader Damian Warner qui file vers le titre, et à respectivement 140 et 46 points de Moloney, deuxième, et Lepage, troisième, avant un 1500 m décisif.

Tout sur le 800 m en heptathlon

Le dénouement s’annonce plus que jamais indécis sur l’heptathlon, où tout devrait se décider sur le 800 m final. Première épreuve de la matinée, la longueur n’a pas permis de départager les filles en tête au classement. Leader après la première journée, la Néerlandaise Anouk Vetter s’est fait une petite frayeur en mordant son premier essai, avant de réaliser un bond à 6,47 m. Deuxième avant cette épreuve, la championne olympique en titre Nafissatou Thiam a un temps été à égalité avant de réaliser 6,60 m à son dernier essai.

La Belge a ainsi repris 43 points à la leader, revenant à seulement quatre points de la première place dans un quatuor de tête extrêmement serré. Troisième et quatrième après cinq épreuves, la Belge Noor Vidts (6,32 m) et l’Américaine Annie Kunz (6,32 m également) ne comptaient en effet que 75 et 146 points de retard.

Sur le javelot, deuxième épreuve de la matinée et dernière avant le dénouement sur 800 m, Nafissatou Thiam a réalisé la meilleure (et seule) marque de sa saison avec un jet à 54,68 m, seule concurrente de son groupe à dépasser les cinquante mètres. Également dans ce groupe, sa compatriote belge Noors Vidts s’est surpassée en réalisant son record personnel (41,80 m), restant toutefois très loin de Thiam mais aussi derrière Annie Kunz, l’Américaine lui reprenant dix-neuf points après un jet à 42,77 m.

En réponse à Nafissatou Thiam une heure plus tard, Anouk Vetter a lancé son javelot à 51,20 m, dans un groupe où sa compatriote Emma Oosterwegel a réalisé le meilleur jet en battant son record personnel (54,60 m). N’inscrivant que 883 points sur cette épreuve, contre 951 pour sa rivale belge, Vetter perd sa place de leader et se retrouve à 64 points de la première place. À 84 points du podium avant cette épreuve, l’Américaine l’intègre après six épreuves en battant son record personnel au javelot (48,78 m). Elle compte désormais 50 points d’avance sur Noors Vidts, l’Américaine étant la première heptathlonienne hors des médailles.

Un Pichardo record titré au triple saut

On attendait beaucoup Hugues-Fabrice Zango, mais le Burkinabé est tombé sur meilleur que lui. Au-dessus des autres dès son premier essai, Pedro Pichardo a dominé le concours, le Portugais terminant premier après un saut à 17,98 m. Le Chinois Zhu Yaming (17,57 m) s’intercale à la deuxième place tandis que Zango se retrouve finalement troisième (17,47 m).

JO – Athlétisme : Pedro Pichardo couronné au triple saut

À noter côté français que Melvin Raffin termine dernier de cette finale, le Francilien ayant mordu lors de ses trois premiers et seuls essais.

La finale pour les filles du relais 4 x 100 m

Ce sont les femmes qui ont ouvert le bal des séries du relais 4 x 100 m. L’équipe de France s’est qualifiée grâce à son bon temps malgré sa 4e place. Malheureusement, les garçons n’ont pas pu les imiter. Ils ont également obtenu la 4e place de leur série, mais la seconde série a été plus rapide. À noter, l’élimination surprise des États-Unis, pourtant parmi les favoris pour le podium et le titre.

Il y avait également les qualifications du saut en hauteur féminin cette nuit, où il fallait franchir 1,95 m pour se qualifier. Aucun problème pour les favorites, et notamment l’Ukrainienne Yaroslava Mahuchick ou l’Américaine Vashti Cunningham et bien sûr la Russe Mariya Laistskene qui ont assuré leur qualification sans forcer. Il faudra attendre la finale samedi pour départager les meilleures sauteuses.

Ryan Crouser et les autres

Ryan Crouser était annoncé comme le grandissime favori dans la finale, et l’Américain a tout simplement écrasé le concours. Avec un jet à 22,83 m dès son premier essai, nouveau record olympique, le natif de Fayetteville s’est assuré le titre dès le début. Intouchable, le tenant du titre a ensuite amélioré par deux fois cette marque, lançant son poids à 22,93 m puis à 23,30 m sur son dernier essai, à seulement sept centimètres de son propre record du monde. Le tout en casquette et avec ses lunettes : grandiose.

Derrière lui, son compatriote Joe Kovacs prend l’argent (22,65 m), un métal qu’il avait déjà obtenu à Rio il y a cinq ans. Le Néo-Zélandais Tomas Walsh (22,47 m) complète le podium, un podium totalement similaire à celui des précédents Jeux olympiques avec les mêmes hommes dans le même ordre.

Hansle Parchment, la surprise du 110 m haies

On attendait, et à juste titre, Grant Holloway, mais c’est le Jamaïcain Hansle Parchment qui s’est imposé à la surprise générale. Il devance Holloway et son compatriote Ronald Levy. Déception pour les Français : Pascal Martinot-Lagarde termine 5e, Aurel Manga 8e.

JO – Athlétisme (H) : Hansle Parchment champion olympique du 110 m haies, les Français hors du podium

Rendez-vous cet après-midi pour les dénouements du décathlon et de l’heptathlon, ainsi que les finales de la perche dames et du 400 m hommes également au programme. Au préalable, le 20 km marche hommes s’élancera dès 9h30 heure française.

Avec la collaboration de Zélie Germain

Crédit image en une : Reuters / Andrew Boyers
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire