Jeux olympiques

JO – Canoë-kayak : Beaumont out, Carrington encore titrée

Lisa Carrington

Pas de Français en finale, un troisième titre pour Lisa Carrington et une jeune américaine en or sur le C1 200 m, retour sur ce qu’il s’est passé cette nuit lors des épreuves en ligne du canoë-kayak.

Maxime Beaumont sorti dès les demies

Médaillé d’argent sur K1 200 m à Rio, Maxime Beaumont n’aura pas réussi à monter une nouvelle fois sur le podium dans la capitale nippone. Deuxième de sa série et donc qualifié directement pour les demies, le Nordiste n’a pris que la sixième place de la demi-finale n°1 en 36.072, près d’une seconde derrière le Hongrois Kolos Csizladia, vainqueur de cette course (35.099). Reversé en finale B, Beaumont y a pris la première place (35.998), terminant ainsi neuvième au classement général.

Sur cette distance, c’est le Hongrois Sandor Totka (35.035) qui l’a emporté, devançant sur la ligne l’Italien Manfredi Rizza (35.080). Le Britannique Liam Heath (35.202), champion olympique en titre, complète le podium.

Pas de finale pour Manon Hostens

Déjà aperçue sur le K2 500 m avec Sarah Guyot, où les deux femmes s’étaient classées septièmes, Manon Hostens n’a pas eu la même réussite sur le K1 500 m. Passée par les quarts de finale hier, la Roubaisienne de naissance n’a pu faire mieux qu’une sixième place (1:57.394), l’envoyant en finale C. Dans cette dernière, Hostens s’est classée seulement septième, terminant ainsi à une anecdotique vingt-troisième place globale pour sa première participation en individuel aux Jeux olympiques.

Dans la finale A, c’est la Néo-Zélandaise Lisa Carrington qui s’est imposée, poursuivant sa razzia de titre à Tokyo avec une troisième médaille d’or. Déjà titrée sur K1 200 m et K2 500 m, elle devance ici la Hongroise Tamara Csipes et la Danoise Emma Aastrand Jorgensen, respectivement première et deuxième à Rio devant… Lisa Carrington ! Le podium n’aura donc pas changé contrairement à l’ordre, ce qui permet à la Néo-Zélandaise de glaner son cinquième titre aux Jeux olympiques en carrière.

Harrison et l’Australie titrés

Dans les autres finales de la nuit, deux autres titres ont été décernés. Sur le C1 200 m, l’Américaine Nevin Harrison est devenue championne olympique à seulement 19 ans. Plus rapide que la Canadienne Laurence Vincent-Lapointe (46.786) et l’Ukrainienne Liudmyla Luzan (47.034), la native de Seattle succède à

Sur le K2 1.000 m, catégorie où les Français Étienne Hubert et Guillaume Burger n’ont pas atteint les demi-finales, l’embarcation australienne a su tirer sin épingle du jeu. Composé de Jean van der Westhuyzen et Thomas Green, et déjà auteur du meilleur temps la veille, le kayak de l’Australie s’adjuge donc l’or en 3:15.280 et devance l’Allemagne (3:15.584) mais aussi la République tchèque (3:16.106) qui complètent le podium.

Toujours pas de médaille pour la France en canoë-kayak, qui n’aura donc plus que deux chances pour ne pas terminer ces JO fanny. Rendez-vous demain pour les entrées en lice d’Adrien Bart en C1 1.00 m, puis du K4 500 m féminin un peu plus tard dans la nuit.

Crédit image en une : Reuters / Maxim Shemetov

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire