Jeux olympiques

JO – Escrime : l’Estonie décroche sa première médaille d’or

L’équipe féminine d’Estonie l’emporte à l’épée face à la Corée du Sud au bout du suspense. Concernant la petite finale, c’est l’Italie qui s’est imposée contre la Chine. Retour sur la performance des équipes.

L’Italie l’emporte au panache

Ce n’était pas une mince affaire de battre la Chine, vice-championne olympique en titre et médaillée d’or aux JO 2012. Cela avait pourtant bien commencé pour les Chinoises qui menaient 7-6 après les trois premières périodes. C’était sans compter la détermination des Italiennes Rossella Fiamingo et Mara Navarria qui ont toutes les deux mis 4 touches de plus que leurs adversaires, afin de mener 15-8 après la cinquième période. 

Lin Sheng a permis juste après à son équipe de revenir à 4 touches. L’Italie avait pris trop d’avance et même si la Chine revenait de plus en plus en fin de match, elle n’a pas réussi à s’imposer. C’est finalement l’Italie, composée aussi de Federica Isola et Alberta Santuccio (remplaçante), qui l’a emporté 23-21 et qui repart à la surprise générale avec la médaille de bronze.

Une première en or pour l’Estonie

L’Estonie affrontait la Corée du Sud, vice-championne olympique en 2012. Le match a été serré du début jusqu’à la fin même si les Sud-Coréennes ont été plus souvent devant. Les escrimeuses se rendaient touche sur touche et ont été à plusieurs reprises à égalité. Le niveau était assez homogène entre les deux équipes.

Il a fallu attendre les quatre dernières minutes, après que les deux périodes précédentes se soient terminées sur le même nombre de touches, pour qu’une escrimeuse fasse la différence. L’Estonienne Katrina Lehis à incroyable, elle inscrit pas moins de 10 touches contre 6 pour la Sud-Coréenne Injeong Choi. Elle a donc permis à son équipe qui était aussi composée de Julia Beljajeva, Erika Kirpu et Irina Embrich (remplaçante) de s’imposer 36-32 et de remporter la première médaille d’or de la délégation estonienne.

Crédit photo une : © Elsa/Getty Images
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire