Jeux olympiques

JO – Handball, Larroque, Bigot, ce qu’il faut retenir de cette nuit à Tokyo

Récap nuit JO

La France vers les quarts en handball, Koumba Larroque battue en lutte et Quentin Bigot en finale du marteau, voici ce qu’il faut retenir de cette nuit de Jeux olympiques à Tokyo.

La France bat le Brésil et file en quarts

Il fallait une victoire aux Bleues pour assurer leur qualification en quarts de finale du tournoi de handball, et elles n’ont pas tremblé. Opposées au Brésil, les Françaises ont été plus constantes et s’imposent logiquement 29 à 22. Assurée de terminer troisième ou quatrième de sa poule, la France rencontrera la Norvège ou les Pays-Bas au tour suivant.

JO – Handball (F) : les Bleues qualifiées pour les quarts de finale

Koumba Larroque sortie sur le fil

Cruel. Candidate à une médaille dans la catégorie des 68 kg en lutte, la Française Koumba Larroque a vu son parcours s’arrêter dès les huitièmes de finale face à la Mongole Battsetseg Soronzonbold. Une défaite sur le fil, forçant la lutteuse tricolore à espérer un repêchage pour continuer de croire à une médaille.

JO – Lutte (F) : Koumba Larroque battue dès les huitièmes

Quentin Bigot en finale du marteau

Vice-champion du monde du lancer du marteau à Doha il y a deux ans, Quentin Bigot a assuré sa qualification pour la finale olympique. Auteur du quatrième jet étant allé le plus loin (78,73 m), le Messin sera un candidat sérieux pour le podium.

JO – Athlétisme : Bigot et Joseph qualifiés, Hassan in extremis

À noter également côté français la qualification de Gémima Joseph pour les demi-finales du 200 m féminin, troisième de sa série en 22.94. Cette nuit d’athlétisme a également vu le Grec Miltiadis Tentoglou être couronné à la longueur et la Porto-Ricaine Jasmine Camacho-Quinn remporter le 100 m haies.

Deux bateaux qualifiés en canoë-kayak

Pour le premier jour de course sprint en canoë-kayak, deux bateaux ont assuré leur qualification pour les demi-finales qui auront lieu demain. Engagées sur le K2 500 m féminin, Manon Hostens et Sarah Guyot sont allées chercher leur qualification dès les séries en terminant deuxièmes de la série n°2 en 1:45.533, devancées par la Pologne (1:44.606) mais coiffant sur le fil la Chine (1:45.831). Les Françaises évitent ainsi le barrage des quarts et devront confirmer demain. Qualification également pour Étienne Hubert en K1 1000 m masculin, avec plus de difficultés. Quatrième de sa série, le Français a finalement assuré sa place en terminant deuxième de son quart de finale.

Pas de qualification en revanche pour les autres céistes et kayakistes engagés cette nuit. Dans la même catégorie qu’Étienne Hubert, Guillaume Burger avait également terminé quatrième de sa série mais n’a ensuite pris que la cinquième place d’un quart de finale relevé. Éliminations également pour Léa Jamelot et Vanina Paoletti, toutes deux quatrièmes de leur quart de finale.

Quiquampoix qualifié au tir

Ça passe pour Jean Quiquampoix au pistolet rapide 25 m. En qualifications, le médaillé d’argent de Rio a assuré sa place en finale en se classant deuxième de la deuxième étape, après s’être également classé deuxième lors de l’étape 1. Devant le Parisien hier, Clément Bessaguet ne se classe lui que septième, manquant ainsi la qualification pour la finale olympique.

Singapour étrille la France

Si leurs homologues masculins ont sorti sèchement Hong Kong pour leur entrée en lice dans le tableau par équipes, les Françaises n’ont pas eu la même réussite face à Singapour. Battues en double par Lin Ye et Yu Mengyu (3/0), Jia Nan Yuan et Stéphanie Loeuillette ont mis la France dans une situation délicate. Cette dernière ne s’améliorera pas après le deuxième match malgré les efforts de la jeune prodige Prithika Pavade. Après avoir pris les deux premières manches face à Feng Tianwei, la Française (17 ans) lâchera les trois suivantes (3-11 ; 8-11 ; 3-11), mettant la France au bord de l’élimination.

Capitaine de route de cette équipe de France féminine de tennis de table, Jian Nan Yuan ne réussira pas à renverser Yu Mengyu (3/1), la quatrième du tournoi olympique individuel étant tout simplement trop forte. L’équipe masculine est désormais la seule encore en lice dans les tournois par équipes et jouera son quart de finale à 12h30 contre la Chine, multiple tenante du titre.

Ne manquez pas la suite de cette journée olympique, avec notamment au programme la finale de Jean Quiquampoix en pistolet 25 m vitesse (7h30), le concours complet d’équitation (10h00) et une potentielle médaille pour le porte-drapeau tricolore Samir Aït Said aux anneaux (10h00).

Crédit image en une : Reuters / Maxim Shemetov

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire