Jeux olympiques

JO – Judo : le récap’ de la nuit (J5)

A l’occasion de cette antépénultième journée de la compétition individuelle de judo, sont présents sur le tatamis les hommes de -90 kg et les femmes de -70 kg. Avant le début des phases finales autour de 10h, retour sur ce qu’il s’est passé ce matin.

Les français calent avant les quarts 

Le tirage d’Axel Clerget (-90 kg) était annoncé solide. Après un premier tour contre le Tadjik Komronshokh qu’il remporte grâce à un bon travail au sol, le 8e de finale l’opposait au Hollandais Noel van  T End. Bien dans son combat, le Français se laisse toutefois surprendre dans le golden score par un mouvement arrière qui le fait chuter. Fin de compétition pour le judoka Tricolore, qui n’a sûrement pas eu la préparation qu’il voulait a cause de blessures à répétition.

De son côté, Margaux Pinot avait une belle opportunité de médaille aujourd’hui. Dans un quart de tableau piégeur mais à sa portée, la Française doit toutefois s’incliner au second tour. Face à la Grecque Elisavet Tsetsidou, c’est cette dernière qui a imposé son rythme pendant tout le combat, faisant tomber les pénalités à l’encontre de la Française jusqu’à la disqualification.

Le programme du bloc final

Dans la même catégorie féminine, les autres favoris tiennent plus ou moins leur rang. On attendait la Croate Barbara Matic en demi-finale, elle devra finalement aller chercher une médaille par le repêchage après sa défaite contre l’Autrichienne Michaela Polleres.
Cette dernière devra faire face à la Hollandaise Van Dijke en demies, pendant que l’autre favorite pour le titre, la locale Chizuru Arai, fera fasse à la Russe Marina Taimazova.

Chez les hommes, les surprises sont nombreuses et plaisantes. Le super-champion Espagnol Nikolov Sherazadishvili s’est incliné contre le Russe Igolnikov au stade des quarts de finale, et ira défier l’Ouzbekh Bobonov en repêchage. Le vainqueur se retrouvera à défier pour le bronze le perdant de la demi-finale que personne n’attendait, opposant l’Allemand Éduard Trippel au Turc Mihael Zgank.
Le premier a réussi à sortir au tour précédent le Hongrois Toth, tombeur du Japonais Mukai, et encore avant le Coréen Gwak, tous deux considérés comme de vraies chances de podium avant le début de la journée.
Le second s’est fait sa place en éliminant Van T End au stade des quarts, et pourrait bien créer l’exploit en atteignant la finale aujourd’hui.

L’autre demie est bien plus classique puisqu’on y retrouve le Russe Igolnikov donc, opposé au Géorgien de 21 ans mais déjà champion d’Europe, Lasha Bekauri.

Après cinq jours de compétition, la Russie semble enfin prétendre à quelque chose aussi bien chez les filles que les garçons. Chez ces mêmes garçons, les Japonais ne pourront malheureusement pas aller chercher un cinquième titre en cinq jours mais gardent une très sérieuse option côté féminin.
Rendez vous sur les canaux habituels aux alentours de 10h pour le dénouement de cette journée, et dans l’après midi sur We Sport pour un résumé complet !

 

Crédit photo : G. Sabau

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire