Jeux olympiques

JO – Natation : direction les demies pour Mehdy Metella

Seul Français en lice lors des séries, Mehdy Metella s’est qualifié pour les demi-finales du 100 m papillon. Retour sur sa performance et sur les autres séries qu’il y a eu dans plusieurs catégories.

Ça passe pour Mehdy Metella

En 100 m papillon, le Français termine 4e de sa série avec un temps de 51.53. Une belle place quand on voit que face à lui il y avait le Hongrois Kristóf Milák (50.62), qui a remporté hier le 200 m papillon. Mehdy Metella se place 10e sur l’ensemble des nageurs. À la première place, on retrouve sans surprise l’américain Caeleb Dressel (50.39) déjà médaillé d’or du relais 4×100 m nage libre et du 100 m nage libre lors de ces JO. De plus, il détient le record du monde de cette catégorie depuis 2019 en 49.50.

Mehdy Metella s’est exprimé après sa course sur ses sensations : « Il y avait un peu de stress, l’envie de performer, peut-être de trop bien faire. Je voulais passer sous les 51” pour me rassurer. Heureusement, je vais en demies. Demain, je vais essayer de m’approcher de mon record de France (50”85). Vu ce que je fais à l’entraînement, ça ne me fait pas peur. Je vais tout donner, je n’ai rien à perdre, rien à prouver. J’ai eu de meilleures sensations qu’en crawl, j’ai plus d’appuis, je me sens plus stable. Avec plus de jambes et de fréquence, ça va aller mieux ».

Un air de déjà vu pour cette finale

Les séries du 800 m nage libre féminin ont été dominées par les Américaines. En effet, Katie Ledecky termine à la première place des séries avec un temps de 8:15.67, juste devant sa compatriote Katie Grimes qui a nagé en 8:17.05. Ariarne Titmus est parvenue elle aussi à se qualifier avec un chrono de 8:18.99 qui lui a permis d’être 6e. Un nouveau duel va donc avoir lieu entre les deux nageuses après la victoire de l’Australienne lors du 400 m nage libre. Cette finale va donc avoir un goût de revanche pour Katie Ledecky. Cette dernière a un certain avantage sur son adversaire puisqu’elle détient le record olympique de cette catégorie depuis 2016 (8:04.79).  

La jeunesse l’emporte

À seulement 20 ans, l’Australienne Kaylee McKeown a déjà remporté l’or au 100 m dos et ce n’est sûrement pas fini. En effet, elle termine première des séries du 200 m dos avec un temps de 2:08.18 et se qualifie pour les demi-finales. Une autre jeune nageuse pourrait bien lui tenir tête, il s’agit de l’Américaine Rhyan White, âgée de 21 ans, qui finit juste derrière l’Australienne avec un chrono de 2:08.23. Elle est à égalité de temps avec la Canadienne Kylie Masse (25 ans).

Les Britanniques entrent dans l’histoire

C’est une première pour le relais 4×100 m quatre nages mixte aux Jeux olympiques. La Grand-Bretagne termine en tête des séries avec un temps de 3:38.75 et détient donc le record olympique. À la deuxième place, on retrouve les États-Unis avec un chrono de 3:41.02 et à la troisième place la Chine qui a nagé en 3:42.29. Seize pays étaient en confrontation mais seulement huit pouvaient se qualifier pour la finale. Il ne reste plus qu’à attendre le 31 juillet pour savoir qui aura l’honneur d’être la première nation à l’emporter dans cette catégorie.

Crédit photo une : ©F. Faugère/L’Équipe
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire