Jeux olympiques

JO – Tennis de table (H) : une finale 100% chinoise au bout du suspens

Ma Long

Au terme de deux rencontres emmenées jusqu'au septième set, les Chinois Fan Zhendong et Ma Long se sont qualifiés pour la finale du tournoi olympique hommes. Pour la troisième fois consécutive, la Chine placera deux pongistes sur les deux plus hautes marches du podium.

Fan Zhendong qualifié sur le fil

S'il partait favori face à Lin Yun-Ju, Fan Zhendong a dû s'employer pour se qualifier en finale. Plutôt a l'aise depuis le début de la compétition (il n'avait concédé qu'un set sur ses trois premiers matchs), le natif de Guangzhou a été poussé au septième set par son jeune adversaire (19 ans). Tout au long de la partie, les débats ont semblé équilibrés. À chaque set pris par l'un, l'autre répondit presque automatiquement en égalisant. Finalement, personne n'a réussi à créer un break en prenant deux sets d'avance, forçant les deux pongistes à rester plus d'une heure sur la table pour la première fois du tournoi. Tout aussi disputée que le reste du match, cette dernière vit Fan Zhendong et Lin Yun-Ju raccourcir les échanges à mesure que la pression montait. Au finish, c'est le Chinois, légèrement plus propre sur son service, qui remporta cette manche (11-8) et par la même occasion le match.

Triple vainqueur de la Coupe du monde en simples (2016, 2018, 2020), Fan Zhendong s'assure donc de décrocher la première médaille olympique de sa carrière. De son côté, Lin Yun-Ju ne pourra pas prétendre à un autre métal que le bronze. Un métal qu'il connaît bien pour l'avoir déjà eu autour du cou il y a quelques jours en terminant troisième du tournoi de double mixte avec sa compatriote Cheng I-Ching, battant notamment la paire française (Emmanuel Lebesson/Yuan Jia-Nan) en petite finale.

Le champion olympique en titre a tremblé

Titré à Rio il y a cinq ans et favori à sa propre succession, Ma Long a pourtant souffert face à l'Allemand Dimitrij Ovtcharov. Pas vraiment mis en difficulté depuis son entrée en lice dans la compétition, le Chinois a connu un match bien plus compliqué dans cette demi-finale et est même passé tout proche de la sortie. Menant deux manches à zéro, le Pékinois a vu son adversaire égaliser à deux manches partout pour relancer le suspense. Ma Long remporte alors le set suivant et se met en position pour l’emporter, mais Ovtcharov répond une nouvelle fois et envoie le match au septième set, une situation que le champion olympique en titre n'avait pas connu il y a cinq ans à Rio. Au terme d'échanges acharnés, les deux hommes faisant même durer l'un d'eux plus de vingt-huit coups, c'est Ma Long qui pris le dessus (11-9) aux dépens d'un valeureux Dimitrij Ovtcharov.

Avec cette victoire, Ma Long s'offre la possibilité de réaliser le doublé et de devenir le premier pongiste à remporter deux Olympiades consécutives, une prouesse pour l'instant seulement réalisée par ses compatriotes Deng Yaping (1992 & 1996) et Zhang Yining (2004 & 2008) chez les femmes. De son côté, Dimitrij Ovtcharov tentera de rééditer sa performance de Londres il y a neuf ans où il avait déjà remporté une médaille de bronze, lui qui est le dernier européen à être monté sur un podium olympique en simple.

Rendez-vous demain dès 13h00 pour suivre la finale pour la médaille de bronze entre Lin Yun-Ju et Dimitrij Ovtcharov, avant la grande finale entre les deux Chinois Fan Zhendong et Ma Long qui aura lieu dans la foulée.

Crédit image en une : Xinhua/Wang Dongzhen

Dernières publications

En haut