Jeux olympiques

JO – Tennis de table : Ito en mission, Ovtcharov seul rescapé européen

Nouvelle journée de compétition pour les pongistes hommes et femmes à Tokyo. Si les joueurs et joueuses chinois n’ont toujours pas commis de faux pas, la concurrence a montré qu’elle pouvait au moins prétendre à les bousculer lors des demi-finales qui se joueront jeudi.

Ito face au contingent chinois

Cheng Meng a connu son premier coup de chaud. Opposée à la Hongkongaise Doo, la n°1 mondiale a perdu les deux premières manches avant de dérouler son tennis de table et de s’imposer 4-2. Plus régulière dans sa tenue de balle et sur son démarrage coup droit à partir du troisième set, la Chinoise n’a plus tremblé après sa frayeur de début de rencontre. La grandissime favorite continue sa folle série de victoires et défiera la Singapourienne Yu en demi-finales, contre qui elle n’a jamais connu de problèmes pour l’emporter.

Dans l’autre partie du tableau, un duel au sommet attend Mima Ito (n°2) et Sun Yingsha (n°3). Dernière espoir de la nation japonaise après la déception Harimoto chez les messieurs, la jeune Ito (20 ans) aura fort à faire contre la seconde joueuse chinoise de cette compétition. Si la n°3 mondiale partira légèrement favorite de ce duel, Mima Ito peut légitimement croire en ses chances, elle qui s’était imposée contre cette adversaire à l’Open de Suède, en 2019 (4-2). D’autant plus que les précédents affrontements entre les deux joueuses ont presque toujours accouché de rencontres très disputées. Les deux demi-finales se joueront dans la nuit de mercredi à jeudi, dès 04 heures du matin (heure française).

Carré d’as chez les messieurs

Dans le tableau masculin, pas de grosse surprise à déclarer ce mercredi. Sans doute émoussés par leur fantastique épopée jusqu’en quarts de finale, Darko Jorgic et Jeoung Youngsik n’ont pas fait le poids face aux deux monstres du ping mondial que sont Lin Yun-Ju et Fan Zhendong (4-0). Les deux joueurs asiatiques s’affronteront en demi-finales pour s’assurer une première médaille en simple aux JO. Si Fan Zhendong est très largement devant dans les confrontations directes entre les deux hommes, le niveau affiché par Lin Yun-Ju depuis le début de la compétition laisse à penser que le nom du vainqueur n’est peut-être pas écrit d’avance.

En début d’après-midi, Ma Long et Dimitrij Ovtcharov ont eux aussi rejoint le dernier carré. Si le champion olympique en titre n’a pas éprouvé de grande difficulté à écarter Omar Assar malgré une légère frayeur en fin de match (4-1), l’Allemand a dû puiser dans ses réserves pour s’offrir le scalp d’Hugo Calderano (tête de série n°4). Mené 2 sets à 0, le dernier rescapé européen du tableau a changé bon nombre de choses dans son approche tactique lors des quatre manches suivantes. Ovtcharov a moins subi, s’est montré plus rigoureux sur les premiers coups de raquette (notamment en service-remise) et a contraint le Brésilien à commettre bien plus de fautes. Alors qu’il semblait être sur un nuage en début de match, Calderano est retombé dans ses travers et a ainsi vu ses espoirs de médaille olympique s’envoler.

Image

Crédit photo : ITTF

Médaillé d’argent en 2008, médaillé de bronze en 2012, Dimitrij Ovtcharov aura lui (au pire) deux occasions de retrouver le podium olympique ce jeudi. L’Allemand défiera Ma Long à 09h00 (HF).

Crédit photo de l’image en Une : AFP

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire