Jeux olympiques

JO – Tennis de table : la France facile, les favoris qualifiés

France Tennis de table

Un match contrôlé de bout en bout pour la France et des favoris, la Chine en tête, qui ne tremblent pas, retour sur cette première journée des épreuves par équipes de tennis de table.

La France en démonstration

Les Français étaient favoris pour leur entrée en lice dans le tableau masculin face à Hong Kong, mais on ne s’attendait pas forcément à une rencontre aussi maîtrisée par les Bleus du tennis de table. Assez facilement vainqueurs sur le double face à Lam Siu Hang et Ho Kwan Kit (3-0), Alexandre Cassin et Emmanuel Lebesson on parfaitement lancé la France, privant Hong Kong d’un point qui semblait primordial pour une potentielle qualification.

Opposé au leader de cette équipe hongkongaise, Wong Chun Ting, Simon Gauzy a ensuite rempli sa part du contrat en l’emportant 3/1, se montrant très solide mentalement dans les deux dernières manches de la partie (remportées 14-12 et 11-9). Avec une première balle de match entre les mains, le n°1 français Emmanuel Lebesson n’a pas tremblé. Face à Ho Kwan Kit, le Niortais a arraché le premier set (12-10) avant de dérouler (11-5 puis 11-4), offrant à la France une place en quarts de finale.

Journée facile pour la Chine et l’Allemagne

Face aux Français se dressera en quart de finale l’ogre chinois, facile vainqueur de l’Égypte (3 à 0). Avec Ma Long et Fan Zhendong dans ses rangs, tous les deux finalistes de l’épreuve individuelle, la Chine est plus que jamais favorite et il faudra un exploit pour que la France sorte les triples champions olympiques en titre. Même son de cloche dans le tableau féminin où les Chinoises ont logiquement battu l’Autriche en seizième de finale (3 à 0), elles qui sont également favorites à leur propre succession après avoir remporté les trois premières éditions de l’épreuve par équipes féminine.

Côté européen, l’Allemagne a également fait parler la poudre. Champions d’Europe aussi bien chez les hommes que chez les femmes, les Allemands ont déroulé. Dans le sillage du médaillé de bronze en individuel Dimitrij Ovtcharov, l’équipe masculine a étrillé le Portugal (3 à 0), tandis que leurs compatriotes féminines ont éliminé assez facilement l’Australie sur le même score. De bon augure pour une nation en bronze et en argent à Rio.

Les autres favoris au rendez-vous

Dans les autres matchs de la journée, les favoris n’ont pas tremblé. Dans le tableau masculin, le Taipei chinois a tranquillement éliminé la Croatie (3 à 0), tandis que la Corée du Sud a lâché un match contre la Slovénie (3 à 1), se qualifiant donc malgré la défaite de Jang Woojin en cinq sets face à Darko Jorgić (2-3). Par ailleurs, le Brésil, emmené par Hugo Calderano, a éliminé la Serbie au finish (trois matches à deux).

Chez les femmes, le Taipei chinois a également déroulé en ne lâchant aucun match face aux USA. Constat similaire pour le Japon, médaillé de bronze à Rio, tranquillement vainqueur trois rencontres à rien contre la Hongrie. Dans les autres résultats, Hong Kong a éliminé le Brésil en lâchant un match, tandis que la Roumanie a déroulé face à l’Égypte (3 à 0).

Rendez-vous demain pour la suite des huitièmes de finale des épreuves par équipes, où la France fera notamment son entrée chez les femmes face à Singapour (3h00 heure française) avant que les hommes affrontent la Chine en quarts de finale (12h30 heure française).

Crédit image en une : Reuters / Luisa Gonzalez

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire