Esport

Les 50 moments de la décennie : Bruce Grannec, machine de l’E-Foot

Qui dit 31 décembre 2020 dit fin d’une décennie. À cette occasion, We Sport vous propose de revenir, sport par sport sur 50 moments qui ont marqué cette dernière décennie, et on commence cette journée par l’eSport et notamment l’eFoot. 

De Spank à “The Machine”

Si Spank, ou Bruce Grannec de son vrai nom, commence à se faire un nom dans le monde du vidéo à la fin de la première décennie du XXIe siècle avec notamment deux titres de champions du monde ESWC glanés sur PES et un titre FIWC gagné sur FIFA, c’est dans la deuxième décennie qu’il va devenir “The Machine”.

La décennie commence donc pour Spank par la défense de son titre FIWC (Fifa Interactive World Cup), la Coupe du Monde de Football virtuel organisée par la FIFA, l’équivalent d’une coupe du monde de football mais manette en main. Il reste sur un exploit majeur en remportant le titre en 2009 malgré un tout récent passage de PES pour FIFA. Malheureusement, il s’inclinera en 2010 face à Nenad Stojkovic, un américain futur vainqueur de l’épreuve. Pour se consoler, il prendra tout de même le bronze.

En 2012, il revient en force et dispute sa troisième phase finale FIWC avec pour objectif de reprendre une nouvelle couronne mondiale. Après un parcours impeccable et notamment après avoir éliminé le tenant du titre Francisco Cruz, Spank craque lors d’une finale très fermée qui se règlera à la séance de tirs aux buts. Séance de tirs au but cruelle qui va devenir heureuse quelques mois plus tard lorsqu’il remporte son premier titre mondial à domicile sur la licence FIFA avec le titre ESWC (organisé à la Paris Games Week). C’est à l’occasion de ce FIWC qu’il devient “The Machine”. Un reportage du même nom lui est d’ailleurs consacré et est disponible sur YouTube, où Bruce Grannec est filmé en inside pendant la compétition.

Le titre mondial FIWC, il le décroche de nouveau en 2013 après s’être difficilement sorti de la phase de poules. Il devient le deuxième double champion du monde FIWC avec Alfonso Ramos et parvient à décrocher un quatrième podium en quatre participations à la plus grande des compétitions, ce qui fait de lui le joueur le plus titré sur l’eFoot.

Une fin de carrière et d’autres projets

Le 12 juillet 2015, Spank met fin à sa carrière après 118 victoires en tournoi et 4 titres de champion du monde. Il se tourne alors vers YouTube avec son acolyte de toujours Brak. La chaîne est centrée sur le football et le jeu FIFA, mais on le voit également s’essayer à d’autres jeux tels que H1Z1 par exemple. Il ouvre également une chaîne Twitch où il partage ses parties notamment sur FUT Champions, le mode compétitif de FIFA. Enfin, il est devenu commentateur d’eFoot, souvent en compagnie de Brak, comme sur beIN Sports où le duo est appelé pour commenter le championnat de France E-Ligue 1 organisé par la LFP. Ils présentent également BeIN eLigue1 ou son dérivé BeIN eFoot.

Bruce Grannec a donc marqué la décennie de son empreinte dans le monde de l’eFoot. Vous pouvez suivre ses aventures sur YouTube ou sur Twitch si vous êtes passionnés de foot virtuel. 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
mattis luctus non neque. facilisis mattis et, massa