Coupe du monde

Les clubs et équipes Russes exclus des compétitions de Football

Fifa

La Russie ne pourra pas participer à la Coupe du monde masculine au Qatar ni à l'Euro féminin 2022 après avoir été bannie des compétitions internationales par la FIFA et l'UEFA. Les instances dirigeantes ont pris cette décision après l'invasion de l'Ukraine par le président russe Vladimir Poutine. Le Comité international olympique a recommandé que tous les athlètes russes et biélorusses soient interdits de compétition.

La FIFA et l'UEFA ont annoncé conjointement que les clubs et les équipes nationales russes sont suspendus de toutes les compétitions jusqu'à nouvel ordre suite à l'invasion de l'Ukraine. Cela signifie que la Russie ne pourra pas participer à la Coupe du monde masculine de 2022 au Qatar ni à l'Euro féminin de 2022 en Angleterre, tandis que le Spartak Moscou sera exclu de l'Europa League. La décision a été prise à la suite du lancement par le président russe Vladimir Poutine d'une attaque de grande envergure contre l'Ukraine voisine la semaine dernière.

Une décision commune

“La FIFA et l'UEFA ont décidé aujourd'hui ensemble que toutes les équipes russes, qu'il s'agisse d'équipes représentatives nationales ou d'équipes de club, seront suspendues de toute participation aux compétitions de la FIFA et de l'UEFA jusqu'à nouvel ordre”, peut-on lire dans le communiqué commun. “Le football est pleinement uni ici et en pleine solidarité avec toutes les personnes touchées en Ukraine. Les deux présidents espèrent que la situation en Ukraine s'améliorera significativement et rapidement afin que le football puisse à nouveau être un vecteur d'unité et de paix entre les peuples”.

Parallèlement, l'UEFA a également coupé les liens avec les sponsors Gazprom, le géant russe de l'énergie. Gazprom est l'une des plus grandes entreprises de gaz naturel au monde et entretient des liens étroits avec le gouvernement russe, étant donné qu'elle est partiellement détenue par l'État.

La FIFA s'est attirée des critiques le week-end dernier en déclarant que la Russie serait toujours en mesure de participer à la compétition, à condition de jouer ses matchs à l'extérieur et sous le nom de “Football Union of Russia”. La Russie devait affronter la Pologne lors d'un barrage de qualification pour la Coupe du monde le 24 mars, mais la Fédération polonaise de football a déclaré qu'elle refuserait de participer à ce match. L'Angleterre, la Suède et la République tchèque ont également déclaré qu'elles ne joueraient aucun match contre la Russie dans un avenir proche.

Une déclaration de la Football Association dit : “Par solidarité avec l'Ukraine et pour condamner de tout cœur les atrocités commises par les dirigeants russes, la FA peut confirmer que nous ne jouerons pas contre la Russie lors de rencontres internationales dans un avenir proche. Cela inclut tout match potentiel à n'importe quel niveau du groupe d'âge senior ou du football para. “

La finale de la Ligue des champions a également été déplacée de Saint-Pétersbourg à Paris, tandis que le Grand Prix de Formule 1 à Sotchi a été annulé. Le RB Leipzig sera exempté des quarts de finale de la Ligue Europa, tandis que son adversaire, le Spartak, est désormais éliminé.

Vers une exclusion aux Jeux Paralympiques également ?

Le Comité international olympique a recommandé d'interdire à tous les athlètes russes et biélorusses de concourir pour leur pays. Cette décision met la pression sur le Comité international paralympique avant le début des Jeux d'hiver de Pékin vendredi, bien que le CIO ait noté dans sa déclaration que le délai est peut-être trop court pour faire quoi que ce soit, lui conseillant de “trouver sa propre façon de résoudre efficacement le dilemme”.

Selon le CIO, si les athlètes ne peuvent être empêchés de participer aux compétitions, la Russie et le Belarus ne devraient pas concourir sous leur drapeau – comme c'est déjà le cas pour la Russie en raison de ses récents scandales de dopage.

À lire aussi – Castello Lukeba, nouveau patron de la défense lyonnaise

Dernières publications

En haut