Les futurs bons plans de la NFL Draft 2020

0
NFL Draft
(Crédits : Draft Blaster)
Ligue 1

À moins d’une semaine de la NFL Draft, We Sport vous propose dix joueurs qui ne seront pas sélectionnés parmi les premiers lors de la cérémonie mais qui pourrait être d’excellentes affaires pour les franchises.

Tyler Biadasz (C, Wisconsin Badgers) :

Un pur produit du Wisconsin annoncé à 140 kg sur la balance ! Celui qui avait pour but d’ouvrir des brèches pour Jonathan Taylor est un joueur très solide qui n’a peur de rien. Si son physique le laisse tranquille, Badass ne devrait pas avoir de mal à devenir titulaire dans une franchise NFL. C’est pour moi le meilleur centre de cette cuvée.

Ben Bartch (T, St John’s) :

Un des prospects les plus intriguant de cette liste. Ancien tight end reconverti joueur de ligne offensive, il dispose d’une mobilité assez impressionnante pour son poste. Sa technique est encore à améliorer, mais son physique travaillé et sa capacité à rapidement s’améliorer font de lui un excellent pari au milieu de la NFL Draft.

Cam Akers (RB, Florida State Seminoles) :

Phénomène à la sortie du lycée, il a connu des années plus difficiles que prévues dans le bourbier de Florida State. Il a quand même signé une belle saison 2019 avec 1144 yards et 14 touchdowns. Il ne devrait pas être le premier coureur à être choisi lors de cette NFL Draft mais il a tout d’une bonne affaire !

Michael Pittman JR (WR, USC Trojans) :

On vous le répète il y aura beaucoup de receveurs dans cette draft ! Michael Pittman n’est pas le plus talentueux, ni le plus connu mais l’équipe qui le récupérera au 3 ou 4ème tour devrait se frotter les mains ! Lors de ses quatre saisons à USC, il n’a cessé de progresser et il a franchi la barre des 1000 yards et des 10 touchdowns pour sa dernière saison. Il est fin prêt pour la NFL.

Chase Claypool (WR, Notre Dame) :

Futur receveur ou futur tight end ? Joueur de grande taille (1m95), Chase Claypool apportera à n’importe quelle équipe ayant besoin d’un grand ou d’une menace dans la redzone. Auteur d’un excellent NFL Combine, il a prouvé qu’il avait d’excellentes qualités physiques auxquelles s’ajoutent de bonnes capacités à bloquer. Sa côte ne cesse de monter depuis plusieurs semaines, faisant de lui un potentiel 2e tour.

Thaddeus Moss (TE, LSU) :

C’est le fils de Randy Moss et il est champion universitaire avec LSU ! Voila deux bonnes raisons de le drafter. Plus sérieusement, il n’a pas eu un gros impact sur l’attaque des Tigers la saison dernière mais ses prestations en playoffs ont fait grimper sa côte. Il a eu le mérite d’inscrire trois touchdowns en deux matchs dont deux contre Clemson lors du Championship Game. Il n’a pas encore l’étoffe d’un titulaire en puissance en NFL mais utiliser un 5ème ou 6ème tour pour ce joueur pourrait être un pari peu risqué et qui pourrait rapporter gros ! Surtout si son père ne lui a transmis ne serait-ce qu’un dixième de son talent pour attraper les ballons.

Troy Dye (LB, Oregon) :

La classe de linebackers n’est pas très dense cette année, mais Troy Dye pourrait bien en être une des belles surprises. Bon défenseur contre la course capable de blitzer, il est mobile et sait lire les jeux. Si certains points restent à améliorer comme se technique de plaquage, il est l’un des joueurs avec le plus de potentiel à son poste et devrait faire le bonheur d’une équipe lors du 2e jour de la Draft.

Noah Igbinoghene (CB, Auburn Tigers) :

Receveur de formation, Igbinoghene est devenu cornerback lors de son cursus à Auburn. Si ce n’est pas le cornerback le plus académique du plateau, c’est un athlète hors-norme et sa côte de cesse de grimper à l’approche de la draft. S’il a encore besoin d’apprendre pour devenir un joueur référence à son poste, c’est un prospect très intéressant pour une équipe qui souhaite renforcer son backfield défensif. Difficile de croire qu’il passera le deuxième tour !

Cameron Dantzler (CB, Mississippi State) :

La classe de cornerback est excessivement fournie cette année et de nombreuses bonnes affaires pourraient être effectuées lors des 2e et 3e tour. Parmi les bons plans, Cameron Dantzler s’affirme comme un potentiel steal. Blessé une partie de la saison universitaire, il a montré d’excellentes capacités sur la défense contre la passe lorsqu’il était sur le terrain. S’il tombe dans une équipe où il pourra jouer n°2, il sera une excellente pioche.

Kyle Dugger (S, Lenoir Rhyne) :

La 2e division universitaire offre chaque année quelques joueurs extraordinaires, un Kyle Dugger pourrait bien être le prochain homme sur cette liste. Véritable playmaker, il apportera à son équipe dès son arrivée dans la ligue. Son profil de joueur physique pourrait plaire à de nombreuses franchises et au vu de la faible densité de joueurs au poste de safety, il pourrait peut-être s’infiltrer en fin de 1er tour.

Dix noms qui seront sûrement appelés le Vendredi lors de la NFL Draft, mais dix noms qui pourraient surprendre et ravir les franchises qui les ont choisi.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here