Draft NFL: les bonnes affaires du troisième jour

0
Ligue 1

La draft NFL est un processus long, très long et les franchises doivent rester patientes et concentrées car il y a toujours des bonnes affaires à réaliser! On vous présente aujourd’hui celles qui ont réussi à tirer leur épingle du jeu lors du troisième et dernier jour de cette draft 2020.

 

4ème tour : la chute s’arrête pour Troy Dye et Tyler Biadasz

Malgré une centaine de joueurs déjà sélectionnés, il reste encore beaucoup de talent à l’approche du quatrième tour. Cette année des joueurs comme Troy Dye ou Tyler Biadasz étaient attendus beaucoup plus haut. Leur glissade a finalement pris fin au quatrième tour. Certaines franchises peuvent s’en frotter les mains !

On commence par Troy Dye. La machine à plaquer d’Oregon était attendue plus tôt dans cette draft. Il est finalement tombé jusqu’au 4ème tour. Il vient renforcer la défense des Vikings qui a perdu beaucoup d’éléments lors de la Free Agency. Très bonne affaire pour Minnesota !

Biadasz du Wisconsin au Texas

L’autre joueur qui était attendu plus haut est Tyler Biadasz. On avait évoqué le centre de Wisconsin dans nos bonnes affaires de la draft. Le fermier du Wisconsin a finalement été sélectionné en toute fin de quatrième tour.  Même s’il devrait être remplaçant dans un premier temps, les Cowboys vont pouvoir prendre le temps de le développer et de l’intégrer petit à petit dans leur ligne offensive.

C’est un classique de cette draft, à chaque tour son receveur ! En deux saisons dans la petite fac de Liberty, Antonio Gandy-Golden a passé à chaque fois la barre des 1000 yards, montant son total à 1396 yards la saison dernière! Dans l’ombre de receveurs plus médiatiques que lui, il a dû attendre le quatrième tour pour voir une franchise le sélectionner.  Il va donc essayer de faire son trou à Washington, qui n’est pas l’équipe avec le plus de qualité à ce poste. Derrière Terry McLaurin, il y a une place à prendre !

Des cornerbacks chez les Raiders

Les Raiders ont sélectionné deux cornerbacks lors de cette draft. Si la sélection de Damon Arnette au premier tour pouvait paraitre un peu haute, le choix d’Amik Robertson au quatrième tour a tout d’une bonne affaire. L’ancien cornerback de Louisiana Tech devrait être remplaçant en début de saison mais il pourrait rapidement bousculer la hiérarchie.

 

5ème tour : New-York, New-York

Les bonnes affaires commencent à se faire rare à l’approche du cinquième tour mais les deux franchises new-yorkaises ont su saisir ces opportunités !

Giants, encore du lourd sur la ligne

Avec Shane Lemieux, les Giants ont encore musclé leur ligne offensive. Après Andrew Thomas et Matt Peart, c’est un troisième joueur qui arrive sur la ligne de New-York. Le guard d’Oregon était sûrement le joueur disponible le plus talentueux à l’approche du cinquième tour et les Giants ont sauté sur l’occasion. Si ces trois joueurs confirment leur potentiel, la ligne offensive de New-York aura enfin fière allure.

Shane Lemieux arrive sur la ligne des Giants! (credit photo: NJ.com)

L’autre franchise de New-York a profité de ce cinquième tour pour renforcer son backfield défensif. Comme les receveurs, on trouve des cornerbacks de qualité à chaque tour. Pour ce cinquième tour, ce sont donc les Jets qui peuvent se satisfaire d’avoir récupéré Bryce Hall, attendu initialement vers le troisième tour. Promis à un rôle de remplaçant, la situation de l’ancien cornerback de Virginia pourrait rapidement évoluer vu la faiblesse des Jets à ce poste là.

 

6ème tour : un pari pour les Browns

C’est encore un receveur qui est à l’affiche de ce sixième tour. Star au lycée, Donovan People-Jones a galéré chez les Wolverines. Avec des problèmes de blessures et à un style de jeu basé essentiellement sur le sol dans le Michigan, difficile de véritablement s’exprimer !

À Cleveland, les choses devraient être différentes. Dans une attaque plus aérienne et au coté d’OBJ, il ne pourra que progresser. S’il ne devrait pas être titulaire et efficace dès la saison prochaine, sa progression sera à surveiller !

 

7ème tour : Eno Benjamin star du dernier tour ?

Mis à part des kickers, des punters ou des bonnes trouvailles de Bill Belichick (Julian Edelman et Matt Cassell notamment), il ne reste normalement plus grand-chose à l’approche du septième tour de la draft.

On a donc choisi de mettre en avant le coureur Eno Benjamin cette année. Auteur de deux grosses saisons à Arizona State, il reste à la maison puisqu’il a été drafté par les Cardinals. Derrière Kenyan Drake, il va essayer de tirer son épingle du jeu. Il a le talent pour s’imposer comme le meilleur joueur de ce septième tour !

 

Troy Dye, Antonio Gandy-Golden ou Bryce Hall, qui sera cette année le meilleur joueur du troisième jour? C’est évidemment sur le terrain que l’on pourra juger mais on met une petite pièce sur le gagnant qui devrait (on l’espère !) être dans notre liste.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here