Esport

LFL – Week 5 (Day 2), le classico pour Solary, Misfits renverse GO

Il y avait de la tension dans l’air lors de cette 11ème journée de la LFL. Le classico Solary/Kcorp a tenu toutes ses promesses, tandis que la rencontre à suspens entre Misfits Premier et GamersOrigin a montré un niveau de jeu exceptionnel.

Vitality gagne sans convaincre

Vitality a battu MCES dans une partie que l’équipe n’a pas dominé comme prévu, après un early game fantastique de Memento. Le jungler des abeilles a pris un premier kill dès la deuxième minute puis a enchaîné, obtenant 4 kills en cinq minutes. Grâce à cela, il a pu prendre tous les camps de la jungle adverse et dominer la carte. À la 15ème minute, son équipe avait 6000 golds d’avance, et aurait pu terminer la partie très rapidement. Ce fut tout l’inverse et les abeilles ont semblé timorées par la suite. Durant 20 minutes, Vitality n’a pas osé prendre de teamfight et n’a pas réussi à récupérer le baron Nashor. Cela a laissé une chance à MCES de renverser la rencontre, avec un Tiger irréprochable en terme de farming. Malheureusement pour eux, ils n’ont pas réussi à trouver une escarmouche favorable. Vitality a récupéré le Baron Nashor à la 35ème minute et s’est imposé lors d’un teamfight autour du dragon ancestral deux minutes plus tard. Ils ont pu conclure une partie où ils se sont tout de même fait assez peur.

Misfits au forceps

Misfits a remporté un match d’un niveau très élevé face aux valeureux joueurs de GamersOrigin. C’est la dernière équipe citée qui a ouvert les hostilités en early game, avec un double kill sur sa botlane. L’équipe a bien enchaîné par la suite en prenant de nouveaux kills et la plupart des objectifs neutres. Misfits n’a rien lâché et a réussi à faire jeu égal lors de teamfights très accrochés en mid et late game.

Toujours devant à 32 minutes, GO est allé prendre le Nashor, pendant que Shlatan prenait le deuxième drake pour les lapins. Un drake plus que précieux pour Misfits. L’équipe a réussi à prendre le sixième dragon, le Nashor, puis le septième dragon de la partie à la surprise générale. Lors de ce dernier, elle a ainsi sécurisé l’âme infernale et pris le dessus dans un ultime teamfight à la 42ème minute.

Solary remporte le classico

Solary tient sa revanche ! Dominée au match aller, l’équipe tourangelle a répondu présent pour arracher une victoire face à la Karmine Corp. Les hostilités ont mis du temps à s’installer. Les premières sont apparues lors du deuxième dragon et un teamfight avec quatre morts de chaque côté. La Karmine Corp a ensuite pris le dessus, en prenant chaque objectif neutre. Elle a ainsi eu très vite quatre dragons, et a dominé en terme de kills en mid game. Solary n’a rien lâché, et les picks Kassadin et Kai’Sa de Scarlet et Azsa ont pu bien scale. Un steal nashor à la 28ème minute les a aussi bien aidé pour cela. Vainqueur du teamfight qui en a découlé, la KCorp n’a pas réussi à finir le match dans la foulée.

Deux minutes plus tard, les joueurs de Kameto ont eu une nouvelle occasion de finir le match après un teamfight gagné, mais ils n’ont pas réussi à détruire les T4 à temps. Solary s’est alors relancé en tuant le jungler adverse, Cinkrof, permettant de faire le dragon ancestral et le Baron Nashor à la 35ème minute. L’équipe a mis beaucoup de pression avec ceux-ci. C’est lors d’un teamfight à la 40ème minute sur la midlane que Solary a tué trois joueurs adverses et a finalement pu détruire le nexus KCorp. Un classico qui a tenu toutes ses promesses par son suspens.

BDS déroule face à IziDream

BDS n’a jamais été inquiété face à IziDream. Devant dès l’early game, avec deux kills pris sur le Volibear de Bando, l’équipe basée en Suisse a très vite snowball, prenant 5000 golds d’avance à 15 minutes. Xico a une nouvelle fois était impérial avec son Jayce, et n’a encore jamais perdu avec ce champion dans ce Split.

IziDream a par la suite toujours cherché à combattre. Bando a beaucoup essayé d’engager des fights, sans succès (il finira la partie en 0-10). Avec 10 000 golds d’avance à 23 minutes, l’issue de la partie était déjà connue. BDS a push jusqu’au Nexus deux minutes plus tard, sans l’aide du Baron Nashor, pour confirmer sa victoire.

GameWard solide

GameWard termine sa semaine avec deux victoires en deux matchs en battant LDLC OL. Les deux équipes se sont répondues coup pour coup en early game. Les renards ont profité des erreurs GW pour rester dans le match. Mais en teamfight, l’équipe de GotoOne a montré beaucoup plus de cohésion. Malgré un nouveau steal Nashor de Manaty qui a ralenti leur progression, GW a récupéré l’âme océan à la 30ème minute. S’en est suivi la prise du second Baron Nashor et un push final que LDLC OL n’a pas réussi à maîtriser.

Solary garde de l’espoir pour accéder aux playoffs suite à sa victoire face la Karmine Corp. Ils devront néanmoins confirmer face à GameWard et Vitality.Bee la semaine prochaine.

Crédit Image en Une : Team-aAa

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
lectus consectetur nunc in ultricies id