Esport

LFL – Week 5 (Day 1), la KCorp donne une leçon, MCES touche le fond

La cinquième semaine du Spring Split LFL signait le début des matchs retour. L’occasion pour les équipes de prendre leur revanche, ou au contraire d’asseoir leur domination.

MCES s’enfonce face à GamersOrigin

MCES n’y arrive décidément pas et le manque d’expérience de l’équipe se fait sentir partie après partie. Dans la défaite de ce soir face à GamersOrigin, l’équipe marseillaise a eu sa chance. Avec un écart au gold minime de 2000 contre eux à la vingtième minute, elle a pu installer une draft avec des picks scaling (Ryze, Gangplank). Dans une partie fermée où les équipes se sont partagées les objectifs neutres, GO a réalisé un coup de génie. L’équipe s’est emparée du Baron Nashor à vingt-deux minutes pendant que le jungler MCES prenait le troisième dragon de son équipe. Avec celui-ci, ils se sont emparés des trois T2 adverses. Le dragon suivant a encore joué un mauvais tour à MCES. En manque de vision à son approche, l’équipe s’est empalée sur un très bon flank de Kirei et le teamfight a été à sens unique pour GO. L’équipe de Glopo a ensuite pu finir sereinement la partie, et est toujours solidement dans la course aux playoffs avec un bilan de 6 victoires pour 4 défaites.

Scarlet carry Solary

Solary s’en est remis à son midlaner Scarlet pour remporter un match loin d’être propre face à IziDream. Les deux équipes avaient des conditions de victoire bien différentes avec leur draft. Solary devait prendre le moins de retard possible en early pour mettre en place leurs picks scaling, tandis qu’IziDream devait être le plus proactif possible. Malheureusement pour ces derniers, ils n’avaient que 2000 golds d’avance à quatorzième minute : bien trop peu. Juste après cela, Solary a remporté le premier teamfight de la partie et a donné des ressources au Corki de Scarlet. Celui-ci a pu avoir un très grand impact sur chaque teamfight qui a suivi.

L’équipe tourangelle a pu grâce à cela prendre le Baron Nashor à la vingt-quatrième minute, Baron que chaque membre a perdu lors d’un teamfight une minute plus tard, montrant que Solary a toujours quelques approximations dans son jeu. IziDream n’a pas pu profiter de ces erreurs, avec une draft bien moins forte à ce timing de jeu. Solary finira la partie sur un push sous un deuxième Baron Nashor et un teamfight gagné à trente minutes. Scarlet aura infligé 42 000 de dégâts durant la partie, un score rare au niveau compétitif.

La KCorp dévore les abeilles

Dans un match sans favori apparent, la Karmine Corp a donné une leçon à Vitality.Bee avec une game référence pour eux. Ils ont snowball parfaitement un early game qu’il ne devait pas gagner au vu de leur draft, en récupérant des kills et en prenant rapidement les deux premiers dragons de la rencontre. Le tournant du match intervint à la dix-septième minute, avec un quadrakill du Ryze de Saken sur un teamfight pourtant engagé par Vitality.

La partie a continué à être à sens unique avec un Baron Nashor à la vingt-deuxième minute, suivi d’un ace (tuer tous les membres de l’équipe adverse) pour la KC. Après un push pour éliminer les T2, l’équipe de Kameto a récupéré le deuxième Baron pour finir le travail et détruire le Nexus des abeilles. Avec une partie maîtrisée de bout en bout, 13 000 golds d’avance au final et 21 kills contre 3, la Karmine Corp a envoyé un sérieux message à la LFL.

GameWard surprend BDS

Après des victoires face à Misfits Premier et GamersOrigin plus tôt dans la saison, GameWard confirme avec une victoire sur BDS, premier du classement actuellement. La partie a très bien commencé pour Toucouille et ses coéquipiers, avec un triple kill pour le midlaner et 2000 golds d’avance pour l’équipe à six minutes de jeu. À cause de cela, BDS n’a pas pu développer son jeu agressif. Le duo mid/jungle Xico et Bluerzor n’avait pas de picks de draft pour retourner la situation en early, avec Corki et Lilia. GameWard a continué à snowball leur avantage en récupérant des kills pour avoir 7000 golds d’avance dès la dix-neuvième minute. Ils ont cependant eu du mal à finir la partie et eurent besoin de deux Baron Nashor et de quatre dragons pour détruire la base BDS à la trente-et-unième minute.

Misfits Premier tout en maîtrise

Misfits Premier retrouve des couleurs avec une deuxième victoire consécutive, cette fois-ci contre LDLC OL. Les lapins ont dominé l’early game et ont pris les deux premiers kills de la partie autour du premier dragon. Ils n’ont pas réussi à tuer le match par la suite et se sont fait peur en perdant le Baron Nashor à la 22ème minute sur un steal de Manaty. L’obtention de l’âme océan une minute plus tard a aidé Misfits à prendre vraiment le dessus en teamfight, permettant même à Sertuss de prendre un pentakill avec son Azir.

Ils finiront la partie sur un push avec un nouveau Baron Nashor et un dragon ancestral que LDLC n’a pu contrôler.

À l’issue de la dixième journée, il y a de nouveaux trois leaders en LFL avec BDS, la Karmine Corp et Misfits Premier. Un top 6 semble se dégager pour la course aux cinq places des playoffs.

Crédits Image en Une : Team-aAa

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
pulvinar felis efficitur. ut libero. commodo facilisis luctus