Natation

Natation : Wattel en or, Manaudou déçu… Le bilan français des championnats d’Europe

Marie Wattel en or championnats d'Europe de natation

La France ressort des championnats d’Europe de natation de Budapest avec un bilan honorable de 10 médailles, dont 2 en or. Si Marie Wattel (championne sur 100 m papillon) et les nageurs en eau libre (5 médailles sur 7 courses) sont d’immenses satisfactions, les performances de Florent Manaudou et de Charlotte Bonnet sont à ranger du côté des déceptions.

Repoussés d’un an à cause de la pandémie, les championnats d’Europe de natation se sont terminés hier. Entre le 10 et le 23 mai, les nageurs français ont amassé 10 médailles au total, dont 2 en or. Si le bilan peut paraître faible au vu de la délégation française (48 athlètes, plus grand total depuis Berlin en 2014), ce rendez-vous était surtout un tremplin avant les championnats de France (15 au 20 juin) et bien évidemment les Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet au 6 août).

Marie Wattel en or

Dans le détail, 5 médailles proviennent des courses en bassin et les 5 autres ont été gagnées sur des courses en eau libre. Dans la Duna Aréna de Budapest, Marie Wattel a été la nageuse la plus prolifique avec 3 breloques remportées, une de chaque métal. Le bronze, d’abord, avec le relais 4×100 m nage libre féminin. L’argent, pour finir, sur le 100 m nage libre, derrière la Néerlandaise Femke Heemslerk. Et, entre les deux, la consécration avec une victoire sur le 100 m papillon en 57 s 37, à égalité avec la Grecque Anna Ntountounaki. Il s’agit du premier titre individuel en grand bassin pour Wattel, l’une des cadres de l’équipe de France.

Les deux autres médailles françaises en bassin ont été remportées par Yohann Ndoye Brouard, bronzé sur 100 m dos, et Mélanie Hénique, argentée sur 50 m papillon. 3 médaillés européens qui seront à retrouver à Tokyo, puisqu’ils font partie des 5 nageurs qui ont déjà validé leur ticket pour les Jeux olympiques de cet été (23 juillet au 6 août).

Les jeunes se montrent, déception pour Manaudou et Bonnet

La délégation française enregistre également quelques belles places d’honneur dans la Duna Aréna. On peut noter la bonne semaine de Mewen Tomac, 5e sur le 100 m dos, et de Maxime Grousset, 5e sur 100 m nage libre et 7e du 50 m nage libre. Tous les deux participaient à leur première compétition internationale en grand bassin. Plus rageant, Damien Joly sur le 1 500 m et le relais 4×200 m nage libre hommes, a échoué au pied du podium dans les finales respectives.

En revanche, c’est la déception qui prime pour Florent Manaudou. Revenu à la compétition en 2019 pour goûter à nouveau à l’or olympique, le nageur du cercle des nageurs de Marseille échoue à la 5e place de la finale du 50 m. Le titre est revenu au Finlandais Ari-Pekka Liukkonen, vainqueur en 21 s 61. Manaudou pourra se consoler avec son meilleur chrono de la saison (21 s 67), réalisé en demi-finale.

Florent Manaudou championnats d'Europe de natation

Florent Manaudou aux championnats d’Europe (Getty Images)

Déception également pour Charlotte Bonnet. Si elle a participé au relais 4×100 m nage libre médaillé de bronze, elle n’a pas réussi à conserver son titre sur 200 m nage libre, échouant à la 4e place en finale. Cependant, l’échéance qui compte pour la nageuse reste les championnats de France de natation à Chartres, où elle jouera sa qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo sur 100 m et 200 m nage libre.

Moisson en eau libre

De leur côté, les nageurs en eau libre ont réalisé une belle moisson de médailles. Sur 7 courses, ils sont montés 5 fois sur la boîte. Un seul a réussi à grimper sur la plus haute marche du podium : Axel Reymond, qui a remporté son titre européen sur le 25 km hommes. Dans les autres courses, Marc-Antoine Olivier a échoué à la deuxième place sur le 5 km et le 10 km, frustré à chaque fois par l’Italien Gregorio Paltrinieri. Chez les femmes, Lara Grangeon arrache la médaille d’argent sur 25 km femmes à la touche, tandis qu’Océane Cassignol obtient le bronze sur le 5 km.

Crédit photo : F. Faugère/L'Équipe
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire