Basketball

NBA Cinq Majeur: Un sans faute pour De’Aaron Fox

De'Aaron Fox, la semaine parfaite

De’Aaron Fox au plus que parfait, Joel Embiid toujours aussi dominant, intégration difficile pour Danilo Gallinari et Ja Morant dans le doute. On vous présente notre cinq majeur et notre cinq malheur de la semaine.

 

Cinq Majeur: De’Aaron Fox et les Kings se réveillent

Arrière : Stephen Curry (Golden State Warriors)

Un match à plus de 50 points, 41 points de moyenne sur les trois matchs de la semaine et un excellent 22/43 derrière l’arc, il n’y a pas de doute, Stephen Curry évolue actuellement à son meilleur niveau. Il porte son équipe à bout de bras mais il ne peut pas tout faire tout seul… Malgré un Steph Curry en feu, les Warriors n’ont remporté qu’un match sur trois cette semaine et le bilan de (12-11) ne leur laisse aucune marge de manœuvre.

Arrière: De’Aaron Fox (Sacramento Kings)

Pelicans, Celtics, Clippers et Nuggets, la semaine s’annonçait compliquée pour des Kings en difficulté en ce début de saison. Bilan: quatre victoires grâce à un De’Aaron Fox stratosphérique ! 31 points et 8,75 passes de moyenne pour le meilleur joueur de Sacramento depuis le début de la saison. Il a surtout signé une prestation de haute volée contre les Clippers pour bien finir la semaine. 36 points (60% au shoot) dont 12 dans le money time pour venir à bout d’une des meilleures équipes de la ligue et offrir un bilan positif à son équipe (12-11) !

Intérieur: Brandon Ingram (New Orleans Pelicans)

Les Pelicans ont remporté trois matchs sur quatre cette semaine et c’est un petit évènement ! Moyen lors de la défaite contre Boston (20 points à 6/20), Brandon Ingram a ensuite été très bon. Ces bonnes performances se sont traduites par des victoires et pas contre n’importe qui. Phoenix et Indiana notamment sont tombés face à un Brandon Ingram qui finit la semaine avec 25 points de moyenne. Enfin l’envol pour les Pelicans ?

De'Aaron Fox dans le cinq majeur

Intérieur: Jayson Tatum (Boston Celtics)

Absent une quinzaine de jours pour cause de Covid, Jayson Tatum est bel et bien de retour. Si les Celtics n’ont gagné que deux matchs sur quatre cette semaine, Jayson Tatum était lui très en forme ! 27,7 points/match pour le franchise player de Boston qui a frôlé le triple-double contre Sacramento avant de faire des misères aux Clippers avec 34 points ! Kemba Walker en difficulté, son duo avec Jaylen Brown sera la clé pour les Celtics.

Pivot: Joel Embiid (Philadelphie 76ers)

La lutte est serrée entre Nikola Jokic et Joel Embiid, candidats chaque semaine au poste de meilleur pivot. Cette semaine, c’est le pivot camerounais qui s’est (une nouvelle fois !) illustré. Trois matchs à plus de 30 points pour le pivot des 76ers qui finit la semaine à 34,6 points de moyenne. Inarrêtable depuis le début de la saison, il est actuellement le quatrième meilleur marqueur de la NBA et son équipe est leader de la conférence Est. Le process semble bel et bien en marche !

 

Cinq Malheur: Ja Morant et Memphis en difficulté

Arrière: Terrence Ross (Orlando Magics)

En trois matchs, le sixième homme d’Orlando n’a dépassé qu’une seule fois les 10 points, et Terrence Ross finit donc la semaine à seulement 7,6 points de moyenne. Contre Toronto, il n’a même inscrit que trois petits points avec seulement 1/8 au shoot… Nikola Vucevic ne peut pas tout assumer pour le Magic et il aurait besoin de l’apport de son banc pour gagner plus de matchs. Actuellement treizième de la conférence Est, Orlando est une des déceptions de la saison.

Arrière: Ja Morant (Memphis Grizzlies)

Si le retour de blessure de Ja Morant s’était plutôt bien passé, cette semaine a été beaucoup plus difficile pour le rookie de l’année dernière. Très maladroit, il finit la semaine à 13,5 points et 6,5 passes par match. Le problème est que Memphis est dépendant des performances de Ja Morant. En effet, les Grizzlies se sont inclinés trois fois en quatre matchs. Avec un bilan de (9-9), ils sont pour la première fois hors de la course aux playoffs. Un réveil rapide est impératif pour le meneur de Memphis !

Intérieur: Danilo Gallinari (Atlanta Hawks)

Longtemps blessé, le retour de l’Italien ne se passe, pour l’instant, pas comme prévu. Atlanta a perdu trois matchs sur quatre cette semaine et son sixième homme de luxe est passé à côté. Onze points de moyenne, dont deux matchs à moins de six points, une adresse très douteuse, Danilo Gallinari est clairement en difficulté dans sa nouvelle équipe. Une équipe qui continue de souffler le chaud et le froid et qui a, à l’heure actuelle, un bilan négatif (11-12)

Intérieur: Michael Porter Jr (Denver Nuggets)

Son rôle offensif est une des clés de la progression de Denver mais après un bon début de saison, Michael Porter Jr est passé à côté cette semaine. Deux matchs à 8 points avec un tout petit 6/21 au shoot et deux défaites pour les Nuggets. Jamal Murray absent contre Sacramento, Nikola Jokic (encore stratospéhrique) aurait eu besoin de l’aide de Porter Jr pour venir à bout des Kings… Capable de prendre feu sur certains matchs, le jeune intérieur de Denver manque encore de régularité.

Le cinq malheur de la semaine

Pivot: Myles Turner (Indiana Pacers)

Le pivot des Pacers a vécu une semaine compliquée, loin de ses standards du début de saison. Pourtant tout avait bien commencé avec 22 points (et 5 contres) et une victoire contre Memphis. La semaine a été plus compliquée pour Indiana et son pivot qui ont enchainé trois défaites. Ce sont d’abord les Bucks qui ont roulé sur les Pacers, avec 130 points encaissés et seulement 3 points, 2 rebonds pour Myles Turner. Ce sont ensuite New Orleans et Utah qui ont fait souffrir le pivot des Pacers qui a même manqué la balle de match contre les Pelicans.

 

Crédit photo couverture: Essentially Sports

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire