Basketball

NBA Playoffs : Milwaukee déroule et jouera les Finales !

Bucks Hawks

Dans le sillage du duo Khris Middleton/Jrue Holiday (59 pts à eux-deux), les Bucks ont dominé ce Game 6 et sont venus à bout des Hawks. Grâce à ce succès, Milwaukee a assuré sa place pour les Finales NBA où la franchise du Wisconsin retrouvera les Phoenix Suns.

#3 Milwaukee Bucks @ #4 Atlanta Hawks : 118-107

Atlanta plie mais ne rompt pas

En situation de win or die après avoir perdu le Game 5, les Hawks n’avaient pas le droit à l’erreur dans cette rencontre. Malheureusement, les Bucks feront régner leur loi pendant quarante-huit minutes, et ce dès l’entame de match. Toujours sans Giánnis Antetokoúnmpo, Milwaukee s’appuie notamment sur Jrue Holiday (27 pts, 9 rbd, 9 ast) pour bien démarrer la rencontre et prendre immédiatement une dizaine de points d’avance (15-4). Déjà dans le dur, les Hawks s’en remettent également à leurs lieutenants, Bogdan Bogdanović et Clint Capela en tête, pour revenir à hauteur (-2) mais encaissent alors un cinglant 8-0 pour pointer à nouveau à dix unités. Néanmoins, Danilo Gallinari profite de son adresse à longue distance pour ramener Atlanta à deux possessions (28-24) à l’issue du premier quart-temps.

Dans la deuxième reprise, les débats s’équilibrent et l’écart se stabilise. Si la second unit de Milwaukee se montre très adroite derrière l’arc, les Hawks répondent avec l’agressivité de son duo Collins/Capela à l’intérieur et aux bonnes intentions d’un Trae Young diminué mais présent sur le parquet. Les Bucks restent devant au tableau d’affichage mais Atlanta s’accroche, sans toutefois réussir à revenir à moins de deux possessions. À la pause, la franchise du Wisconsin mène (47-43) mais rien n’est encore perdu pour des Hakws à vingt-quatre minutes d’une élimination.

Middleton tue tout suspens

Au retour des vestiaires, les choses vont se corser pour les Géorgiens à cause d’un homme : Khris Middleton. Discret jusqu’ici, l’ailier All-Star va prendre le jeu à son compte et faire très mal aux Hawks. 3 points, layups et autres tirs mi-distance ou avec la faute, il est en feu et permet aux siens de creuser l’écart en inscrivant 23 de ses 32 points. Dans son sillage, les Bucks s’envolent en profitant notamment d’un 13-0 créé uniquement par Middleton, et la franchise du Wisconsin prend alors dix puis quinze points d’avance. Les Hawks sont au rupteur malgré les efforts de Clint Capela et Cam Reddish, particulièrement précieux dans ce match (21 pts), et l’écart continue de grimper. Jrue Holiday, irrésistible depuis le début de la partie, en rajoute même une couche et le trou est définitivement fait à douze minutes de la fin, les Hawks étant relégués à près de vingt points (91-72).

Avec un genou à terre, Atlanta va tout de même essayer de se relever. À -22 après une possession dans le dernier quart-temps, les Hawks règlent la mire et enchaînent les paniers pour s’offrir une dernière chance de revenir. Milwaukee tient le choc mais voit les hommes de Nate McMillan revenir à -6 (107-101), laissant entrevoir une fin de match potentiellement serrée. Toutefois, les Bucks finiront par corriger le tir pour s’assurer une fin de partie plus tranquille. Malgré les assauts de vaillants Hawks, les joueurs de Mike Budenholzer répondent par de nombreuses pénétrations, notamment celles de Jrue Holiday, et filent rejoindre les Suns en Finales NBA. Même en l’absence de Giánnis Antetokoúnmpo, les Bucks ont prouvé qu’ils méritaient leur place.

Pour la première fois depuis 1973, les Bucks disputeront donc les Finales NBA. La fin d’une attente de quarante-cinq ans pour les fans de la franchise du Wisconsin dont la franchise tentera de mettre fin à une autre longue série face aux Suns : remporter son premier titre depuis 1971.

Crédit image en une :Sky Sports

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire