Basketball

Nuggets @ Lakers (G1) : Los Angeles tout en contrôle

Nuggets Lakers

Jamais vraiment inquiétés par des Nuggets en manque de fraîcheur, les Lakers se sont tranquillement imposés dans cette première manche des finales de Conférence Ouest.

[3] Denver Nuggets @ [1] Los Angeles Lakers : 114-126

Sortir la grand voile…

Supposément plus frais que Denver, les Lakers prennent le match par le bon bout et se montrent agressifs d’entrée de jeu. Anthony Davis (37 pts, 10 rbd) est beaucoup servi à l’intérieur et fait du bien à une franchise californienne qui contrôle le tempo de ce début de rencontre. En face, Denver manque clairement d’adresse mais compense en allant chercher la faute à de multiples reprises. Bien aidés par un Nikola Jokic (21 pts, 6 rbd) qui provoque souvent des mismatchs, Alex Caruso peut en témoigner, les Nuggets restent au contact tout le quart-temps. Mieux, ils réussissent à passer devant sur un tir de Jamal Murray au buzzer et sont donc en tête après douze minutes de jeu (38-36).

Alors que Denver fait plus que résister en ce début de match, la machine purple & gold va peu à peu se mettre en route. Dans le sillage d’un LeBron James (15 pts, 6 rbd, 12 ast) qui n’hésite pas à aller au cercle malgré une petite alerte à la cheville, L.A passent un 8-0 avant de dérouler. Si les attaques étaient au rendez-vous dans le QT1, c’est bien la défense des Lakers qui donne le ton dans ce quart-temps et fait déjouer l’attaque de la franchise du Colorado. Denver s’accroche grâce à Jamal Murray (21 pts, 5 ast) et une partie de son banc, mais l’écart est déjà conséquent à la pause (59-70).

…et glisser sous le vent

Au retour des vestiaires, les Nuggets ont de bien meilleures intentions et profitent d’une adresse retrouvée pour proposer un bien meilleur jeu. Toutefois, la défense adverse est parfaitement réglée et Denver n’a le droit à aucun panier facile. Alors que l’écart stagnait lorsque Denver était en rythme, il va s’aggraver quand les Nuggets vont lâcher prise. Face aux assauts répétés d’Anthony Davis ou de Dwight Howard à l’intérieur, les joueurs de Mike Malone sont submergés en défense et prennent totalement l’eau. À douze minutes du terme, la messe semble déjà dite pour les coéquipiers du Joker (79-103).

Les Nuggets ne veulent pas lâcher, et instiguent une tentative de retour au début du dernier quart-temps. Si Michael Porter Jr fait énormément de bien aux siens en attaque, la défense est incapable d’arrêter un Anthony Davis décidément en grande forme hier soir. L’avance des Lakers ne baisse pas, et l’on comprend très vite que les jeux sont faits dans cette rencontre. À la moitié de la reprise les bancs s’ouvrent, et la réduction de l’écart par la franchise des Rocheuses ne changera rien à l’issue du match.

Avantage Lakers dans cette série, mais il est beaucoup trop tôt pour déjà en tirer des conclusions. Des conclusions que l’on pourrait déjà tirer à l’Est si le Heat venait à l’emporter ce soir face aux Celtics.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

To Top
venenatis justo vel, ut non Praesent mattis efficitur.