Fléchettes

PDC World Championship 2021 : la folie van Duijvenbode continue !

Les huitièmes de finale des championnats du monde de fléchettes se sont terminés ce mardi à l’Alexandra Palace de Londres, en voici le résumé.

Van Gerwen proche de la correctionnelle

Décidement Michael van Gerwen sera passé par toutes les émotions durant ces championnats du monde. Le numéro 1 mondial affrontait dans son huitième de finale le numéro 16 mondial Joe Cullen. Le moins que l’on puisse dire c’est que van Gerwen a du subir un jeu exceptionnel de l’anglais auteur de 19 volées maximales à 180 points. Les deux hommes vont d’ailleurs titiller les 100 points de moyenne sur le match, comme au tour précédent ou Mighty Mike avait réalisé un 106.85 de moyenne. Finalement, c’est au mental et dans son adresse sur les checkouts (environ 50%) que Van Gerwen s’en sort, n’ayant mené que la premier et la dernière des 34 manches disputées sur l’ensemble des 7 sets. Réalisme.

Van Duijvenbode en bon compatriote

Si van Gerwen semble se diriger vers un titre mondial à la vue de son niveau de jeu et sa capacité à rester ultra solide mentalement, son compatriote Dirk van Duijvenbode lui n’avait rien à perdre en venant à Londres pour disputer son deuxième mondial (éliminé premier tour en 2015). Déjà auteur d’un exploit sur Rob Cross numéro 5 mondial, le batave a remis cela hier face à Glen Durrant, numéro 12 mondial, une victoire là aussi 4-3 qui lui permet d’atteindre un quart de final inespéré encore il y a 10 jours.

Le bonus

James Wade a réalisé mardi le premier nine-darter (501 points finis en 9 fléchettes, le score parfait dans ce mode de jeu) aux championnats du monde depuis 2016, c’est seulement le 59e nine-darter depuis que les compétitions sont diffusés à la télévision, le troisième pour Wade. Le précédant avait été réalisé il y a deux mois jour pour jour par José de Sousa aux championnats d’Europe.

Les résultats de ce mercredi

Petite journée de repos histoire de fêter la nouvelle année pour les quarts de finalistes avant un dernier week-end de folie. 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire