Fléchettes

PDC World Championship 2021 : ça passe pour Price, pas pour Aspinall

PDC World Championship 2021

Débutés avant-hier, les 16e de finale du PDC World Championship 2021 se poursuivaient ce lundi. Entre surprises, upsets et qualifications sur le fil, retour sur une journée très mouvementée.

Aspinall et de Sousa éliminés

Alors qu’il se déclarait prêt à devenir champion du monde cette année, Nathan Aspinall est tombé de haut face à Vincent Van der Voort. Déjà en difficulté au tour précédent contre Scott Waites, le n°6 mondial s’est fait bousculer d’entrée de jeu et a perdu les deux premiers sets sans remporter le moindre jet. Au mental, il réussira à revenir à égalité, mais flanchera à nouveau en fin de partie à l’image de ce jet perdu dans le cinquième set qu’il avait pourtant démarré avec deux 180. Dominé, l’Anglais a laissé Van der Voort dicter sa loi et ce dernier se qualifie donc pour les huitième de finale.

Assez tranquille lors de son entrée en lice, Jose Oliveira de Sousa s’est fait totalement dominer par Mervyn King. Dans le match le plus serré de la journée sur le papier, il n’y a jamais vraiment eu de suspens. Battu 1-3 puis 0-3 dans les deux premiers sets, le Portugais a toujours couru après le score et s’est montré dépasser par son adversaire anglais. Malgré une moyenne sur trois fléchettes légèrement inférieure à son adversaire, King se qualifie donc sans trembler. À noter également la victoire facile de Dirk van Duijvenbode contre Adam Hunt, également sur le score de quatre sets à zéro.

Anderson et Price dans la douleur

Respectivement treizième et troisième joueur mondiaux, Gary Anderson et Gerwyn Price sont passés tout proche de l’élimination. Opposé à l’autrichien Mensur Suljovic, Gary Anderson a été mis à l’épreuve dès le début de la partie. Après avoir mené deux manches à une au terme d’un mano a mano avec chaque set poussé jusqu’au cinquième jet, l’Écossais a craqué et laissé filer six jets consécutifs qui permirent à Suljovic d’être en position de remporter le match. Dos au mur, Gary Anderson va alors faire subir à son adversaire ce qu’il venait de vivre en remportant deux manches trois à zéro pour s’imposer. Au bout du suspens, le champion du monde 2015 et 2016 rejoint donc le tour suivant.

Ce fut également très compliqué pour Gerwyn Price face au Nord-Irlandais Brendan Dolan. Incapables de faire la différence, les deux hommes se sont échangés des sets tout au long de la partie, se retrouvant à égalité au terme de la sixième manche. Dans le septième set décisif, Price n’a pas craqué et a remporté tous les jets qu’il a commencé pour finalement s’imposer et éliminer un joueur qui l’aura gêné jusqu’au bout. À signaler également la qualification de Glen Durrant en toute fin de session contre l’américain Daniel Baggish, rapidement mené trois à zéro et qui finit logiquement par s’incliner face au n°12 mondial.

Les résultats en bref

  • Jose Oliveira de Sousa [14] 0-4 Mervyn King [19] (Round 3)
  • Dirk van Duijvenbode [43] 4-0 Adam Hunt [76] (Round 3)
  • Nathan Aspinall [6] 2-4 Vincent Van der Voort [27] (Round 3)
  • Gary Anderson [13] 4-3 Mensur Suljovic [20] (Round 3)
  • Gerwyn Price [3] 4-3 Brendan Dolan [30] (Round 3)
  • Glen Durrant [12] 4-2 Daniel Baggish (Round 3)

Rendez-vous dès 13h10 pour la fin des 16e de finale du PDC World Championship 2021, mais également pour le début du tour suivant avec notamment un Michael van Gerwen qui sera sur le pont face à Joe Cullen pour clôturer la session.

Crédits Image en Une : PDC.tv

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire