Fléchettes

PDC World Championship 2021 : Michael van Gerwen terrassé !

PDC World Championship 2021

Après une journée de pause pour le dernier jour de 2020, le PDC World Championship 2021 reprenait ses droits hier avec les quatre quarts de finale au programme. Si Anderson et Price sont logiquement passés, Michael van Gerwen a lui été battu tandis que Stephen Bunting continue d’épater.

Van Gerwen out, l’expérience d’Anderson

C’est peut-être LA plus grosse sensation du tournoi. Favori pour la victoire finale et n°1 mondial, Michael van Gerwen avait montré quelques signes de faiblesse depuis le début de la compétition. À l’inverse, son adversaire du jour, l’anglais Dave Chisnall, réalisait un parcours presque sans accroc. Alors qu’on s’attendait à une partie disputée, il n’y a en réalité pas eu match. Mieux rôdé et bien plus en confiance, l’outsider n’a laissé aucune chance à van Gerwen en disposant de lui cinq manches à zéro. En état de grâce, Chisnall réalisa quatorze 180 (contre quatre pour van Gerwen) et s’imposa sans grande difficulté, le vice-champion du monde en titre concédant dans trois sets la perte des deux premiers jets. Avec cette victoire, Dave Chisnall a envoyé un message clair à ses adversaires et récupère peut-être le statut de favori pour le titre.

En demi-finales, Chisnall retrouvera un joueur très expérimenté (50 ans) en la personne de Gary Anderson. Face à la surprise du tournoi Dirk van Duijvenbode, l’Écossais a été expéditif. Après avoir concédé le premier set, il remporta les cinq suivants en ne concédant que deux jets entre les deuxième et cinquième set. Fort de son expérience et de ses deux titres mondiaux en 2015 et 2016, il a su construire chacune de ses victoires et n’a pour l’instant tremblé que contre Mensur Suljovic en 16e de finale. Le cinquantenaire n’est plus qu’à deux matchs d’un troisième titre mondial mais fera face à une rude adversité avant d’espérer pouvoir retoucher le Graal.

Price au mental, Bunting surprend encore

Avec l’élimination de Michael van Gerwen, le nouveau favori théorique s’appelle Gerwyn Price. Troisième joueur mondial, le Gallois est le seul membre du Top 5 à avoir survécu mais s’est une nouvelle fois fait très peur face à Daryl Gurney. Poussé dans ses retranchements par le Nord-Irlandais, il réussit finalement à se qualifier pour le tour suivant en s’imposant cinq sets à quatre. Cette partie fut une histoire de série pour les deux hommes. Après avoir pris les deux premiers sets, Price laissa filer les deux suivants puis en remporta à nouveaux deux pour mener 4-2. En position pour l’emporter, le natif de Cardiff connut alors un long passage à vide et laissa filer les septième et huitième manche sans remporter le moindre jet (0-3/0-3). Dans la manche décisive, aucun des deux ne laissa filer le jet où il commençait à tirer et, à ce petit jeu là, Price profita d’avoir débuté la manche pour s’imposer trois jets à deux. Sur le fil, il se qualifie donc pour le dernier carré.

Sur la route du n°3 mondial se dressera le surprenant Stephen Bunting. Tombeur de James Wade en 16e de finale et profitant d’un tableau qui s’est ouvert après l’élimination de Peter Wright (n°2 mondial), il s’est inséré parmi les quatre derniers joueurs en lice à la faveur d’une victoire contre Kryzsztof Ratajski en quarts de finale. Très à l’aise en début de partie, l’Anglais remporta les trois premiers sets avant de mener 3-1 et de se retrouver à une manche de la qualification. S’il se montrera fébrile au moment de conclure et laissera son adversaire polonais lui reprendre deux sets, il terminera la partie en beauté avec une huitième et dernière manche remportée trois à zéro. Désormais à deux victoires du titre, il réalise déjà l’un des plus grands exploits de sa carrière depuis son titre au BDO World Championship en 2014.

Les résultats en bref

  • Krzysztof Ratajski [15] 3-5 Stephen Bunting [26] (1/4 de finale)
  • Gary Anderson [13] 5-1 Dirk van Duijvenbode [43] (1/4 de finale)
  • Gerwyn Price [3] 5-4 Daryl Gurney [11] (1/4 de finale)
  • Michael van Gerwen [1] 0-5 Dave Chisnall [8] (1/4 de finale)

Rendez-vous ce soir dès 19h00 pour les demi-finales du PDC World Championship 2021. Des demi-finales qui s’annoncent passionnantes et indécises et qui permettront à leurs vainqueurs d’accéder à la grande finale de dimanche pour succéder à Peter Wright.

Crédits Image en Une : PDC.tv

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
mi, consequat. dictum ultricies libero ut