En équipe

Toulouse Football Club : Une renaissance à l’acccent du sud-ouest

Après avoir vécu des années de galère entre luttes pour le maintien en Ligue 1, mauvais recrutement, mécontentement des supporters… Le Toulouse Football Club renaît tel un phoenix et nous enchante par son jeu et son niveau sur les terrains de Ligue 2. Le changement de direction à la tête du TFC a fait le plus grand bien au club.

Nouveaux dirigeants pour de nouvelles ambitions

Objectifs à court et moyen terme

Les ambitions des nouveaux actionnaires et du nouveau président du TFC étaient claires dès le début : remonter en Ligue 1 et viser la première moitié de tableau en ligue 1, voire les places européennes. Pour ce qui est du premier objectif immédiat, sans vouloir porter “la poisse”,  le Toulouse Football Club semble en mesure de le tenir. En effet, après 25 journées, le TFC pointe à la 2e place avec 49 points derrière Troyes. Si Toulouse poursuit sur cette dynamique, le club devrait remonter en Ligue 1 l’année prochaine et ainsi accomplir ce premier objectif.

Dans une deuxième phase, les dirigeants visent la première partie de tableau en Ligue 1 et, si possible les places européennes (Europea League). Pour l’instant nous ne pouvons pas vraiment évaluer le niveau que pourrait avoir Toulouse en L1. Cependant, nous pouvons clairement dire que le niveau du Troyes – TFC de la 24e journée était digne d’un match de Ligue 1.

Damien Comolli et la data

Afin d’atteindre ces objectifs, Damien Comolli s’appuie sur une méthode de recrutement par les statistiques: la data. En effet, l’actuel président du Tef s’est appuyé sur cette méthode tout au long de sa carrière que ce soit à Arsenal, Tottenham, Liverpool où il a notamment contribué à la venue de Luis Suarez. Comolli le dit clairement, cette façon de faire lui permet de recruter de bons éléments à moindre coût et pour l’instant les recrutements lui donnent raison. Des joueurs tels que Hesley, Spierings, Dejagere, Machado… Pour la plupart, ils étaient inconnus au bataillon pour la majorité des clubs français. Ce travail de supervision et de recrutement paye pour le club car ces joueurs sont devenus des éléments forts du collectif toulousain qui se complètent parfaitement avec les joueurs issus de la formation tel qu’Antiste ou Adli.

Une saison satisfaisante 

Un début compliqué…

En effet le début de saison fut bien compliqué pour les violets. Le mélange entre recrues et jeunes issus de la formation n’a pas pris tout de suite, du moins, sur le terrain. Le prono de la rédaction était une place en milieu de tableau entre la 8e et la 12e place après les premières journées. Pourtant peu à peu, après la première victoire depuis près d’un an contre Auxerre, les violets retrouvent leur couleur. La confiance revient chez les Toulousains qui se relâchent totalement et terminent en fanfare la première partie de saison à la 3e place.

avant de s’affirmer 

Le calendrier était chargé avec énormément de rencontre face à des concurrents directs à la montée. Ici, le TFC a réussi à glaner 14 points sur 21 face au top 8 de la Ligue 2 durant le mois de janvier avec notamment la victoire face à Clermont 3-2. Le TFC est actuellement la meilleure attaque de ligue 2 avec 48 buts marqués.

Le Toulouse Football Club vise la montée dès cette année et semble tenir son destin entre ses mains. Les violets retrouvent leurs couleurs cette saison et semblent inarrêtables désormais. 

Crédit image: twitter @ToulouseFC

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire