US Open (F) : le duel Osaka – Azarenka à la loupe !

0
Ligue 1

Dans la soirée de samedi à dimanche en France s’affronteront Naomi Osaka et Victoria Azarenka pour soulever le titre à Flushing Meadows. Analyse de cette finale qui ravit déjà les papilles tennistiques des passionnés. 

Leurs parcours

Tout d’abord, on peut s’attarder sur le parcours de Naomi Osaka pour parvenir jusqu’à cette finale. Elle a dû batailler dès le premier tour face à sa compatriote Doi, match qu’elle remporte en trois sets. Ensuite, elle dispose plus tranquillement de Camila Giorgi avant de se compliquer un peu les choses face à Kostyuk en perdant le tie-break du second set. Pour la deuxième semaine, on sent une joueuse beaucoup plus à son aise, elle ne laisse plus un set alors qu’elle joue des joueuses plutôt en forme comme Kontaveit, Rogers et surtout Brady en demi-finale. Dans une partie de tableau très loin d’être évidente, la jeune Japonaise est en finale sans vraiment trembler.

En face, il y a la revenante biélorusse, à savoir Victoria Azarenka. Elle sort notamment la tête de série numéro cinq du tournoi, Aryna Sabalenka dès le second tour. Après avoir disposé facilement de Swiatek, elle bascule en deuxième semaine en battant les têtes de série Muchova et Mertens pour parvenir aux demi-finales. À ce stade l’attend sa “bête noire”, l’Américaine Serena Williams qu’elle n’avait encore jamais battu en grand chelem. C’est désormais chose faite, “Vika” est en finale !

Un duel tennistique

Pour rappel, les deux joueuses auraient déjà dû s’affronter il y a deux semaines pour la finale du tournoi de Cincinnati mais, gênée à une cuisse, Osaka abandonne et laisse Azarenka triompher sans combattre. Depuis, il semblerait que la cuisse de la Japonaise aille mieux, malgré son bandage, et lui permet d’être en pleine possession de ses moyens.

D’un point de vue purement tennistique, les deux joueuses basent leur jeu sur la puissance de leur frappe mais aussi sur des déplacements tout terrain très efficace. Le diable se cache dans les détails et c’est là que les joueuses devront soigner leur statistiques. Le pourcentage de premières balles sera très important. Elles devront absolument avoir un service à la hauteur pour espérer dans cette finale. Le ratio coup gagnant / fautes directes sera également scruté. Aucune des deux joueuses ne peut se permettre de ne pas s’appliquer dans un match de ce niveau. Duel très équilibré en vue avec des styles de jeux assez similaires dont il faudra en tirer un maximum de profit pour soulever le trophée.

Un duel mental et générationnel

D’un côté, la jeunesse de Naomi Osaka du haut de ses 22 ans, et de l’autre, l’expérimentée Victoria Azarenka âgée de 31 ans. Mais cet écart d’âge ne correspond pas forcément à un déficit d’expérience. En effet, les deux joueuses comptent à leur palmarès deux tournois du grand chelem chacune. Avantage à Osaka qui a déjà gagné ici alors que la Biélorusse reste sur deux défaites en finale. Avantage Azarenka qui est maintenant dans la force de l’âge, elle dit même être plus apaisée que lors de ces deux finales il y a sept ans.

Mentalement, la Japonaise nous a montré ses forces hors du monde du tennis lors du tournoi de Cincinnati où elle s’est positionnée en leader de la grève pour le mouvement “Blacks Lives Matter”, position par ailleurs ouvertement critiquée par plusieurs joueuses dont… Victoria Azarenka, son adversaire du soir.

Qui de maman Azarenka ou de la jeune Osaka soulèvera son troisième trophée du grand chelem et succèdera à Bianca Andreescu ? Rendez-vous ce soir, 22h heure française, pour connaître la réponse après un duel qui s’annonce déjà comme épique à tout point de vue.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here