ATP

Wimbledon (H) : Djokovic glisse mais passe sans accroc, Chardy créé la surprise

Kyrgios Wimbledon

Dans cette première partie de journée à Wimbledon, Djokovic se débarrasse d'Anderson sur un Center Court toujours très glissant. Jeremy Chardy écarte Aslan Karatsev en trois sets et fait partie des seuls Français victorieux du jour avec Gaël Monfils. 

Djokovic trop fort pour Anderson

Dans une revanche de la finale de 2018, Novak Djokovic s'impose de nouveau contre Kevin Anderson 6/3 6/3 6/3. Le N°1 mondial tient son rang malgré ses nombreuses glissades sur un court central toujours très glissant et dangereux pour la santé des joueurs et joueuses. Comme à son habitude, le Serbe a réalisé très peu de fautes directes dans le match. Seulement 6 fautes contre les 25 du Sud-Africain pour le même nombre de coups gagnants. Djokovic a toujours su faire le break au bon moment en fin de set. Une aisance au service et à la volée également à l'avantage du grand favori du tournoi. Tous ces éléments mis bout à bout envoie déjà Djokovic au troisième tour.

Dans les grands noms de ce début de journée, Matteo Berrettini s'est également imposé 6/4 3/6 6/4 6/0 contre Guido Pella. L'Italien a joué sur ses points forts pour l'emporter avec notamment 20 aces et 47 coups gagnants. Ses deux armes principales que sont le service et le coup droit se retrouvent décuplées avec la rapidité du gazon. Face à un adversaire comme Pella, plus spécialisé sur terre battue, la différence se fait encore plus ressentir. Il affrontera au deuxième tour l'Hollandais Van de Zandschulp.

Un début de journée difficile pour les Bleus…

Six Français étaient en lice en ce début de troisième jour. Lucas Pouille qui quittait le court hier menant un set à rien s'est retrouvé submergé par le local Cameron Norrie en grande forme cette saison 6/7 7/5 6/2 7/5. Il fait partie des joueurs ayant remporté le plus de matchs cette année. Le physique pèche encore trop pour Pouille qui n'a pas encore ni les jambes ni la concentration pour remporter un tel match. Grégoire Barrère a chuté face à Van de Zandschulp 6/2 6/7 6/1 7/6. Le Français a croulé sous les 52 coups gagnants de son adversaire. Ses pauvres 22 coups ne rivalisaient pas assez. Dans ce duel de qualifiés, le plus agressif l'a emporté.

Autre Bleu qui s'est incliné aujourd'hui, Corentin Moutet contre Aljaž Bedene 6/4 6/4 6/0. Une nouvelle fois, Moutet n'a pas fait preuve du plus grand sang-froid du circuit, en s'énervant sur un let adverse dans le troisième set. Une violente bulle encaissée dans cette dernière manche avec seulement deux points remportés. Un nouveau triste comportement français après l'attitude déplorable de Benoit Paire contre Schwartzman.

À l'opposé, Ugo Humbert qui s'incline également contre Nick Kyrgios en cinq sets 6/4 4/6 3/6 6/1 9/7 mais dans un bon état d'esprit. Le premier tour piège contre l'Australien l'aura été jusqu'au bout. Un cinquième set qui se termine à 9/7 et qui met fin à ce combat. Kyrgios refait le même coup qu'à l'Open d'Australie et nous sort notre Français. Avec son jeu, il peut se révéler comme une surprise venant embêter les meilleures têtes de série tout en faisant un show à lui tout seul.

… Mais rattrapé par Chardy et Monfils

Toutefois, Jeremy Chardy sauve en partie le bilan tricolore en battant Aslan Karatsev qui découvrait ce tournoi, en trois sets 7/6 7/6 6/3. Chardy a saisi les bonnes opportunités dans les tie-breaks et a fait parler son expérience. Le Russe n'est pas passé loin d'une victoire rassurante. L'effet de surprise semble s'amenuir au fil des mois et des tournois et les victoires notamment en Grand Chelem ont du mal à s'accumuler.

Avec lui, Gaël Monfils le rejoint dans la victoire après trois longs jours de combat intense contre Christopher O'Connell 4/6 6/2 7/6 4/6 6/4. Une victoire qui doit donner énormément de confiance au Français qui restait sur cinq défaites de suite au cinquième set à Wimbledon. De plus, au vu de sa saison très mitigée, une victoire en Majeur ne peut pas faire de mal. Reste à voir son état physique car avec ces multiples reports, Monfils devra enchaîner les matchs en cas de victoire. Au deuxième tour, il affrontera Pedro Martínez qui a eu deux jours de repos supplémentaire.

Un début de journée mouvementée surtout pour nos Bleus. Les favoris dont le N°1 mondial continuent leurs routes malgré des terrains très glissants. Un facteur avec lequel il va falloir jouer pour aller loin dans ce tournoi.

Crédit photo : ATP Tour

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

To Top