ATP

Wimbledon (H) : Zverev et Berrettini assurent, à l’inverse des Français

Gaël Monfils Wimbledon

Dans cette première partie de journée à Wimbledon, les outsiders que sont Alexander Zverev et Matteo Berrettini assurent en trois sets. Malheureusement, nos deux Français en course, Gaël Monfils et Jeremy Chardy, échouent.

Zverev et Berrettini ne perdent pas de temps

Alexander Zverev poursuit sa longue route facile pour le moment avec une nouvelle victoire en trois manches. L'Allemand vient à bout de Tennys Sandgren 7/5 6/2 6/3 en 1h47 de jeu. Le n°6 mondial était au-dessus dans tous les compartiments du jeu, avec notamment plus de 70% de réussite en première balle contre seulement 56 pour l'Américain. La puissance se rangeait également de son côté avec 36 coups gagnants contre 23 pour Sandgren. À noter que le 68e mondial eut sur ce match un ratio de fautes directes plus élevé que de coups gagnants (23-25). Comme au premier tour, Zverev n'a pas été inquiété et rejoint le troisième tour où il fera face au vainqueur du match Fritz – Johnson.

Même son de cloche pour Matteo Berrettini qui remporte de nouveau son match aisément, cette fois-ci en trois sets contre Van de Zandschulp 6/3 6/4 7/6. L'Italien s'appuie toujours sur ses coups forts à savoir sa première balle, avec notamment ses 20 aces sur l'ensemble de la rencontre et son coup droit. Sa force de frappe lui a apporté 39 coups gagnants essentiels à sa victoire. De plus, le Néerlandais a commis trop de fautes directes (33) pour espérer l'emporter. Matteo Berrettini sera opposé à Aljaž Bedene au troisième tour. Le Slovène est particulièrement en forme en ce moment et a remporté haut la main son match contre Nishioka, ne perdant que trois jeux. 

Les Français en dessous

Deux Français jouaient dans cette première partie de journée. Tout d'abord, Gaël Monfils s'est incliné en quatre sets contre Pedro Martínez 6/3 6/4 4/6 7/6. Le tricolore a clairement donné le match à son adversaire avec pas moins de 63 fautes directes. Les échanges furent plutôt courts, Monfils tentant l'impossible pour raccourcir au plus les points. Au final, son nombre de fautes est hallucinant, tout comme ses coups gagnants (54). Néanmoins, sur l'ensemble d'un match, cette irrégularité ne peut pas vous faire gagner, surtout à ce niveau. L'Espagnol continue son tournoi et atteint ainsi le troisième tour à la surprise générale.

Autre représentant de la France aujourd'hui, Jeremy Chardy a perdu contre Ilya Ivashka 4/6 6/3 6/2 6/4. Celui qu'on voyait comme le bon soldat, prêt à aller au troisième tour, s'est fait stopper par le Biélorusse, notamment à cause de son nombre de fautes trop conséquent. En effet, 35 balles en dehors du court pour le tricolore contre seulement 13 pour son adversaire. Une statistique qui ne ment pas et qui bloque l'ascension de Jeremy Chardy dans ce tournoi. 

Il ne reste plus que deux bleus dans chaque tableau de simple. Chez les hommes, Benjamin Bonzi et Richard Gasquet jouent contre deux cadors du circuit, Marin Čilić et Roger Federer. Chez les dames, Alizé Cornet confronte Ajla Tomljanović et Clara Burel fait face à Kaja Juvan. 

Crédit photo : Getty Images

Authors

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début