ATP

ATP – Antalya : fin du rêve pour Chardy

Bublik

Au cours d’un match plein de rebondissements, Alexander Bublik s’impose face à Jeremy Chardy en trois manches 6/4 6/7 6/3. Le Français aura fait preuve d’abnégation mais ce ne fut pas assez pour battre le Kazakh.   

Un premier set pas si facile

À peine le match commencé, que Jeremy Chardy se voyait déjà en difficulté. Son adversaire, Alexander Bublik a réalisé un démarrage sensationnel en menant 5-1 en quelques minutes, ne laissant aucune ouverture à son opposant. Cependant, comme à son habitude, Bublik perd sa concentration et permet au Français de remonter. Ce jeu à 5-3 où le Kazakhstanais sert six fois de suite sans mettre la balle dans le carré, résume bien cette fâcheuse habitude qu’il a. Néanmoins, Bublik sert le dernier jeu et l’emporte 6-4.

Le retour de l’espoir pour Chardy

La deuxième manche bien qu’un peu plus serré suivait le même déroulé que la première. Bublik plus dominant et agressif dépasse le jeu du français et de loin. Le 49e mondial arrive à breaker dès le premier jeu et va mener 4-3 avec un break d’avance. C’est alors que Jeremy Chardy se réveille et bouscule le jeu du Kazakh. Il débreak et confirme sur son jeu de service juste après pour avoir un avantage de cinq jeux à quatre. Ensuite à 5-5, le 72e mondial sauve trois balles de break et transforme sa première occasion. Cependant, Bublik l’emmène au tie-break. Le tricolore plus constant le remporte 7-4.

Une dernière manche au mental

Poursuivant sur son élan de fin de seconde manche, Jeremy Chardy commence la deuxième avec deux balles de break d’entrée. Malheureusement, il n’arrive pas à les concrétiser. Des jeux accrochés vont s’enchaîner jusqu’à ce que Bublik parvienne à subtiliser le service adverse pour mener 5-3. À cet instant, le Kazakhstanais se concentre et tient le coup. Il convertie sa deuxième opportunité pour le match et rejoint la finale.

Dans une rencontre plutôt serrée, Alexander Bublik s’en sort grâce à sa puissance, sa jeunesse et son talent. Néanmoins, une nouvelle fois quelques sauts de concentration ont failli lui coûter la victoire. Le parcours de Jeremy Chardy s’arrête en demi-finale comme lors du double hier. Le Français peut tout de même être fier de son début de saison qui annonce de belles choses pour lui cette année.  

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
libero sem, elementum id, Donec risus. eleifend lectus venenatis, dolor. felis