ATP

ATP – Barcelone : Chardy et Herbert confirment, Tsonga et Simon sombrent

Ce lundi 19 avril voyait le début de la compétition à Barcelone, et au programme du jour, 5 Français : Tsonga, Simon, Herbert, Chardy, et Paire. La terre battue espagnole ne leur a pas tous réussi.

Les tendances positives se confirment…

Premier joueur français du jour à entrer sur le court, Jérémy Chardy cherche à confirmer son excellente forme dans cette saison 2021 en enchaînant avec la saison sur terre battue, ce qu’il a commencé à faire lors du tournoi de Monte-Carlo la semaine dernière. En effet, après avoir pris sa revanche sur Alexander Bublik dans la principauté, il avait échoué face à Grigor Dimitrov, et il a donc affronté aujourd’hui à Barcelone Nikoloz Basilashvili, un autre joueur très en forme en ce début de saison (vainqueur à Doha en éliminant Roger Federer). Pour débuter ce match, le Français ne chôme pas : il breake le Géorgien deux fois d’affilée et mène 3-0 d’entrée, puis perd son service, mais le conserve ensuite pour le reste du premier set, qu’il empoche sans se mettre en danger. Dans un 2e set beaucoup plus combattu, Chardy finit par offrir le break à son adversaire à 3/4, en commettant 4 fautes directes dont 3 très tôt dans l’échange. Sans trembler, Basilashvili conclut avec 4 points de suite sur son service et égalise à une manche partout. Jérémy Chardy commence alors très mal le 3e set puisqu’il finit par donner le break à son adversaire dès le 1er jeu du set, Basilashvili le poussant à la faute avec des frappes longues et bombées. Néanmoins, le Français réagit très vite puisqu’il profite de quelques fautes directes de son adversaire, trop impulsif, et le surprend rapidement dans l’échange quand il le peut. Il recolle au score, solide au service, puis breake une nouvelle fois le Géorgien et se permet de servir pour le match, ce qu’il fait sans encombre. Le Français classé 51e à l’ATP remporte donc ce match 6/4, 3/6, 6/3, avec lucidité face à l’actuel 36e mondial, et se qualifie au second tour, durant lequel il sera opposé à Denis Shapovalov.

Par la suite, Pierre-Hugues Herbert a lui aussi confirmé sa bonne forme actuelle : il se qualifie au second tour, en pleine confiance, en battant Sumit Nagal (7/5, 6/0), et aura un challenge plus compliqué au second tour puisqu’il sera opposé à la tête de série n°8, le Belge David Goffin.

… Mais les tendances négatives aussi

A la recherche du second souffle que Jérémy Chardy semble avoir trouvé, Gilles Simon et Jo-Wilfried Tsonga ne trouvent pas la même réussite, bien qu’un peu plus âgés que lui. Simon était opposé aujourd’hui à Pablo Andujar, excellent terrien, mais lui aussi en fin de carrière. Malgré une bataille sur 3 sets, telles qu’on les attend du Français habitué aux matchs à longue durée, il sera breaké une fois de plus dans le dernier set (3 breaks à 2) et ne verra plus la moindre occasion de revenir. Cette défaite du Français (6/1, 3/6, 6/3) est la 3e de l’année au premier tour, sur 5 tournois joués.

De son côté, Jo-Wilfried Tsonga, qui fêtait ses 36 ans samedi, est tombé face à Egor Gerasimov. Il commençait très bien son match en menant rapidement 3/1 face à son adversaire du jour, mais il perd ensuite son service, par 2 fois en fin de set. Il concède le premier set 7/5 et ne sera plus en mesure de gêner le Biélorusse, commettant de trop nombreuses erreurs dans le 2e set, qu’il perd 6/1.

Quant à lui, Benoît Paire a su faire preuve, une nouvelle fois, de certains des pires défauts chez un joueur de tennis : l’incapacité à contrôler ses émotions, l’expression de la colère, et l’absence évidente d’envie de gagner. Il perd une nouvelle fois au premier tour d’un tournoi auquel il n’accède que grâce à son classement, gelé grâce au calcul provisoire du classement ATP pour faire face aux contraintes de la pandémie. Il s’offre en spectacle, crie constamment, crache, et ne semble pas avoir de respect pour le sport qu’il pratique pourtant depuis longtemps. Il est écarté du tableau de Barcelone par l’Italien Federico Gaio, 7/5, 6/3.

 

La forme des joueurs actuelle ne fait donc que se confirmer aujourd’hui à Barcelone : Chardy et Herbert se qualifient au second tour, tandis que Tsonga et Simon ne parviennent pas à revenir ; et Paire s’offre en spectacle. Nishikori quant à lui, même pas tête de série dans le tableau, se qualifie dans la douleur face à Guido Pella (4/6, 7/6, 6/2).

Crédits photo : We Are Tennis (Twitter)

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire