Équipes types NCAA: Obi Toppin à l’unanimité

0
Credit photo: Wall Street Journal
Ligue 1

La NCAA a annoncé les trois équipes types de l’année. Si les joueurs des grosses écuries sont évidemment représentés, la “first team” est plutôt surprenante avec des joueurs issus d’équipes moins prestigieuses. De Obi Toppin à Cassius Winston ou Filip Petrusev, retour sur ces équipes types!

 

 

All-America First Team

Pas de joueurs de Duke, Kansas ou encore Michigan State dans cette équipe. A l’inverse Dayton, Oregon et Iowa placent des joueurs dans cette équipe type pour la première fois de leur histoire (ou presque). Autre particularité de cette équipe, mis à part Obi Toppin aucun de ses joueurs ne devraient être sélectionnés au premier tour de la prochaine draft. Mais qui sont donc ces joueurs qui ont dominé le championnat NCAA cette année?

 

Obi Toppin (Ailier Fort, Dayton Flyers): 20,5 pts ; 4,3 reb ; 5,5 ass

C’est le phénomène NCAA de cette saison. Pour sa deuxième saison sous les couleurs de Dayton, Obi Toppin n’a cessé d’impressionner, au point d’être élu à l’unanimité dans cette équipe type! Sa côte pour la prochaine draft n’a également cessé de progresser au point d’en faire un futur Top 10.

Adroit au shoot (63% de réussite) et amateur de highlight, il a mené sa fac vers les sommets. Les Flyers finissent à la troisième place du pays avec un bilan historique de (29-2). Ils placent également pour la première fois de leur histoire un joueur dans la All-America First Team! Les fans de Dayton doivent avoir du mal à digérer l’annulation de la March Madness

 

Luka Garza (Pivot, Iowa Buckeyes): 23,9 pts ; 9,8 reb

C’est le big man de cette équipe! Le pivot d’origine bosnienne a explosé cette année. Pour sa troisième saison sous le maillot des Buckeyes, il a presque doublé ses statistiques. Auteur d’une saison correcte en 2018 avec 13 points et 4 rebonds, il a passé la vitesse supérieure en 2019. Cinquième meilleur marqueur du pays avec 23,9 points, il a frôlé le double-double de moyenne avec 9,8 rebonds.

C’est le premier joueur d’Iowa à avoir les honneurs de la First Team depuis 1952, une éternité! Il faudra d’ailleurs attendre un peu avant de voir ce grand gaillard de 2,10m en NBA car Luka Garza devrait revenir sur le campus d’Iowa pour son année sénior.

 

Markus Howard (Meneur, Marquette Golden Eagles): 27,8 pts ; 3,3 ass

Auteur de 25 pts/match la saison dernière, le meneur de poche Marquette avait été élu dans la All-America Second Team. Il a fait encore mieux cette année, au point de devenir le meilleur marqueur en NCAA. Avec 27,8 pts/match, il devient le premier joueur des Golden Eagles à faire parti de cette prestigieuse équipe depuis un certain Dwane Wade en 2003!

Si la saison de Marquette a été compliquée collectivement, Markus Howard a définitivement prouvé qu’il été un redoutable scoreur, qui plus est relativement adroit (42% de réussite au shoot). Après quatre saisons sous le maillot des Golden Eagles, il est temps pour lui de découvrir la NBA. Sa petite taille (1,80m) devrait lui fermer les portes du premier tour mais on devrait quand même le voir en NBA la saison prochaine.

Markus Howard meilleur marqueur du pays! (credit photo: Philadelphia Inquier)

 

Myles Powell (Arrière, Seton Hall Pirates): 21 pts ; 4,3 reb ; 2,9 ass

Pour sa quatrième et dernière saison sous le maillot des Pirates, Myles Powell a encore progressé au point d’être élu dans la All-America First Team! Leader incontestable de Seton Hall depuis trois saisons, l’arrière a mené son équipe à son premier titre de Big East depuis 1993 (titre partagé avec Villanova et Creighton).

Auteur de plus de 20 pts de moyenne pour son année sénior, il est attendu au deuxième tour de la prochaine draft. Malheureusement pour lui, il ne pourra pas profiter de la March Madness pour faire encore augmenter sa côte…

 

Payton Pritchard (Meneur, Oregon Ducks): 20,5 pts ; 4,3 reb ; 5,5 ass

Place à la légende d’Oregon! Présent au Final Four en 2017 dès sa première saison universitaire, il a pris de plus en plus de responsabilités dans cette équipe, au point d’en devenir le leader incontestable. Il finit donc sa carrière NCAA avec une place dans la All-America First Team, une première dans le programme d’Oregon.

Auteur de 12,9 points de moyenne la saison dernière, Payton Pritchard a passé la barre des 20 points cette saison. Il a mené son équipe à une des plus belles saisons de son histoire avec un bilan de (24-7) et un nouveau titre de conférence Pac-12! Assurément un des plus grands joueurs de l’histoire des Ducks qui devrait découvrir la NBA la saison prochaine.

 

 

All-America Second Team

A s’y méprendre, cette équipe pourrait ressembler à la All-America First Team. Deux joueurs de Kansas, un joueur de Duke, un joueur de Michigan State et quasiment que des futurs premiers choix de draft! Pourtant ces joueurs, qui ont réalisé une saison plus que correcte, font bien parti de la seconde équipe universitaire.

 

Kansas et Duke à l’honneur

On retrouve dans cette équipe le duo qui a porté Kansas au sommet de la NCAA. Grâce au meneur Devon Dotson et au pivot Udoka Azubike, les Jayhawks affichent un exceptionnel bilan de (28-3). Ils étaient considérés comme les grands favoris de la March Madness. Indissociable l’un de l’autre, ils se sont malheureusement partagés les votes, ce qui leur coûte une présence dans la First Team. Pas d’inquiétudes, on devrait bien retrouver ces deux joueurs au premier tour de la prochaine draft.

Meilleur joueur de Duke cette saison, Vernon Casey JR a repris le flambeau de Zion Williamson ou RJ Barret. Même si les Blues Devils ont été en difficulté cette année, leur pivot devrait aisément trouver sa place dans une franchise NBA et ceux dès le premier tour de la draft.

 

La légende Cassisus Winston

Présent dans la All-America First Team la saison passée, Cassius Winston fait cette fois parti de la Second Team. Dans ses standards habituels (18,6 pts ; 5,9 ass), le meneur de Michigan State a encore réalisé une superbe saison malgré quelques difficultés pour les Spartans en début d’exercice. Les fans de Michigan State ne devraient pas oublier de si tôt ce meneur à l’énergie débordante que l’on devrait retrouver au second tour de la prochaine draft.

Cassius Winston va laisser un vide à Michigan State (credit photo: Midnight on campus)

Enfin Malachi Flynn complète cette équipe. Le meneur de San Diego State est le symbole de l’exceptionnelle saison des Aztecs conclue par un bilan (30-2).

 

 

All-America Third Team

On retrouve dans cette équipe, le coéquipier de Killian Tillie, Filip Petrusev. L’ailier fort serbe a mis une année a s’adapter à la NCAA mais il a démontré cette saison tout le bien que l’on pensait de lui. Auteur de 17.5 pts/match à 56% au shoot, la NBA lui tend les bras.

Le meneur de jeu de Duke, Tre Jones est également présent dans cette équipe. Dans l’ombre du “Big Three” la saison dernière, il est devenu le leader des Blues Devils. Son nom devrait être appelé dès la premier tour de la prochaine draft!

Jordan Nwora l’intérieur de Louisville, Jared Butler le meneur de Baylor et Jalen Smith l’intérieur de Maryland complètent cette troisième équipe! Là aussi on devrait retrouver ses joueurs en NBA la saison prochaine.

 

 

Malheureusement tous ces joueurs ne pourront pas s’exprimer lors de la prochaine March Madness mais la plupart ont un bel avenir en NBA! Prochaine étape, le trophée Naismith qui récompense le meilleur joueur de l’année. Obi Toppin et Luka Garza font office de favoris.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here